Circus Poker v2.0


01
MAI

EPT de Monte-Carlo (7)

Le point sur la suite (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 01 mai 2012 - 11:01

Si le Main Event de cet EPT Grand Final cuvée 2012 est bel et bien terminé, il n'en est pas de même pour le festival à proprement parlé.

 

Il y a non seulement le tournoi des champions qui se déroule cet après-midi, mais également plusieurs side-events encore en cours, sans oublier la grande Party PokerStars de ce soir, où seront remis les awards EPT de la saison.

 

Commençons bien, commençons par la fin, il semble désormais acquis (malheureusement) que Pierre Neuville ne remportera pas l'Award du Best Qualifier une seconde fois. Ce dernier devrait en effet atterrir sur la cheminée de l'allemand Martin Finger, qui était bel et bien qualifié pour le tournoi.

 

Tous les espoirs ne sont cependant pas abandonnés, puisque Pierre est également nominé pour deux autres awards, soumis aux votes. Le premier étant décerné suivant le choix des joueurs qui élisent leur favori, et le second via le choix des journalistes qui attribuent le "Best Achievement" (la plus belle performance).

 

A suivre donc...

 

Concernant les side-events en cours, on peut souligner que Coralie Nauder est toujours en course dans le Ladies Event, dans lequel il reste 12 joueuses pour 6 places payées (Charlotte VBB termine 19ème du tournoi). Coralie sera relativement short (11ème stack sur 12), mais au regard du casting, il n'y a vraiment pas de quoi rougir. Vanessa Selbst, Leo Margets, Maya Geller, Melanie Weisner, et Victoria Coren, soit quelques unes des meilleures joueuses du monde, sont encore en course dans le tournoi. Allez Coco!!! Un double-up, et l'aventure continue.

 

Et enfin, le High-Roller à 25.000$ de buy-in a dépassé toutes les attentes des organisateurs, réunissant un total de 117 joueurs. 16 ayant par ailleurs effectué un re-entry, le field final était composé de 133 joueurs.

 

La table finale de ce tournoi est à présent connue, et réunit de nouveau un casting de rêve de 8 joueurs.

 

Le large chipleader à l'entame de l'ultime journée n'est autre que le vainqueur du Super High Roller du début de semaine dernière Justin Bonomo, qui sera assis derrière 2,202M de jetons, soit un million de jetons de plus que son plus proche poursuivant, l'allemand Igor Kurganov (1,288M). Un autre allemand, Philipp Gruissem, occupe quant à lui la troisième marche du podium avec 990K.

 

Daniel Negreanu (660K), Noah Schwartz (522K), Nathan Schoo (387K), Artem Litvinov (331K) et Max Lykov (271K) complètent ce final 8.

 

Le vainqueur de ce tournoi repartira, par ailleurs, avec la coquette somme de 1.080.000€.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


01
MAI

EPT de Monte-Carlo (6)

Victoire de l'outsider Mohsin Charania (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 01 mai 2012 - 09:58

Après 5 jours d'un tournoi de toute beauté, c'est finalement l'américain de 27 ans, Mohsin "Chicagocards1" Charania, qui s'est imposé dans le Main Event de l'EPT de Monte-Carlo Grand Final.

 

Une fois de plus donc, c'est un joueur online qui réussit la transition parfaite vers le live. Un état de fait quasiment devenu tradition cette année (à la rigueur, et même s'il possède un passé de joueur online, Davidi Kitaï est sans doute le joueur le plus orienté "live" des vainqueurs EPT de cette saison 8).

 

Pour sa victoire, Charania remporte la somme de 1.350.000€ après avoir passé un deal avec sa runner-up, la très méritante joueuse française Lucille Cailly, qui remporte pour sa part 1.050.000€ (le deal a été réalisé au prorata des jetons, 1,15M pour Charania et 1,05M pour Cailly, avec 200K supplémentaires pour le vainqueur).

 

Alors que les tapis restaient plus ou moins équilibrés (55/45), la décision finale du tournoi se joua sur un traditionnel coin flip: paire de dames chez l'américain, AK chez la française. Un baby board et 5 cartes plus loin, la paire de dames tenait, et le titre échouait dans l'escarcelle de Charania.

 

Lucille Cailly rentre néanmoins dans l'histoire, devenant non seulement la première joueuse à atteindre le dernier jour d'une grande finale de l'EPT, le plus gros gain réalisé par une française, et si l'on considère que Vanessa Rousso est américaine, la plus grande gagnante française de l'histoire en termes de gains.

 

Le français Bernard Guigon complète le podium pour un gain de 400.000€.

 

Outre sa victoire, Charania gagne également le droit de participer au tournoi des Champions qui se déroulera aujourd'hui à 13H (ce tournoi sur invitation, dont ce sera la seconde édition, réunit en gros tous les vainqueurs EPT de l'histoire), et qui sera visible sur le streaming ci-dessous.

 


Webcast Live - PokerStars Live par PokerStarsFR

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
AVR

Le Paris d'Anthony

Chipleader à l'entame du jour 4 du WiPT (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 30 avril 2012 - 11:26

Depuis le 26 avril et jusqu'à demain, se déroule à Paris la grande finale du WiPT.

 

Le WiPT c'est le circuit gratuit mixte (live/online) lancé depuis 6 mois par la room au W, sponsor de Davidi Kitaï, et interdite depuis peu en Belgique. 6 mois durant lesquels plus de 200.000 joueurs se sont affrontés en ligne, et plus de 10.000 en live (à travers 69 étapes), avec pour objectif de rejoindre la grande finale organisée au Cercle Clichy Montmartre.

 

Si une grosse moitié des joueurs s'étaient qualifiés gratuitement, le tournoi était également ouvert aux inscriptions traditionnelles pour un buy-in de 550€.

 

1138 joueurs ont participé à l'événement. A l'issue du jour 3, les places payées sont désormais atteintes, il ne reste plus que 45 joueurs et le vainqueur du tournoi repartira avec un gain de 100.000€.

 

Cocorico... Anthony Rodrigues est actuellement en tête de l'épreuve, avec un stack énorme de 1.250.000 jetons.

 

Grand baroudeur du circuit depuis presqu'un an, la ville de Paris semble être une cible privilégiée pour notre étoile montante. Il est de notoriété dans le milieu que, lorsque sa bankroll fait un peu la tête, Anthony s'offre alors un petit séjour de grind à Paris, histoire de recharger celle-ci au détriment des livetards de la capitale.

 

En tous cas, notre compatriote semble en excellente forme. Qualifié pour le jour 2, et ayant une journée de repos, il en a profité pour participer au 100€ re-entry de l'ACF (Aviation Club de France). Une excellente idée au demeurant, puisqu'il s'est tout simplement imposé devant 135 joueurs.

 

A noter également la qualification parmi les 45 derniers, d'Emmanuel Manzano, en moins bonne posture néanmoins que son collègue belge.

 

Allez, demain, jour de la table finale, il y aura déjà 48H qu'un belge n'a plus gagné un grand tournoi... Il est temps de se bouger...

 

Créditphoto @poker52.fr

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
AVR

EPT de Monte-Carlo (5)

En route pour la table finale (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 30 avril 2012 - 10:01

Les 8 derniers joueurs du dernier Main Event de la saison 8 de l'European Poker Tour sont désormais connus.

 

Si le casting de cette table finale de l'EPT Monte-Carlo Grand Final ne semble à première vue pas aussi sublime que le casting du field en lui-même, en y regardant de plus près, on se rend compte que celui-ci ne compte pas que des manchots (bien au contraire).

 

Le français de 64 ans, résident de Dakkar, Bernard Guigon, débutera la finale en position de large chipleader (4.900.000 jetons). Quel que soit son résultat en finale, ce dernier réalisera de toute façon aujourd'hui la plus belle performance de sa carrière (la plus belle étant jusqu'à présent une quatrième place dans l'Event à 1000€ des WSOPE l'an dernier).

 

Derrière lui, on trouve le brésilien de 31 ans Rodrigo “caprioli” Caprioli. Très peu titré en live, ce joueur n'est pourtant pas le premier venu. Supernova Elite sur PokerStars, Caprioli fut également le 3ème joueur de l'histoire à dépasser la barre mythique des 5 millions de VPPs gagnés sur la room au pique rouge (après Elky et Dario Minieri). Le résident de Sao Paulo, qui s'est offert ce tournoi avec ses FPPs cumulés, partira avec un stack de 2.945.000 jetons.

 

En troisième position, l'égérie des aficionados français, Lucille Cailly (photo) réalise également en ce moment la meilleure performance de sa carrière, et sera assise cet après-midi derrière un stack de 2.865.000 jetons.

 

En quatrième place, un autre Supernova Elite, en la personne de l'espagnol de 28 ans, Daniel “Garnerus” Gomez. Grand spécialiste de cash game hautes limites, ce résident de Saragosse est également un ancien très bon joueur d'échecs. Il partira avec un stack de 2.665.000 jetons.

 

5ème au chipcount avec 2.215.000 jetons, l'américain de 27 ans, Mohsin "Chicagocards1" Charania, est également un joueur online par excellence. Spécialisé dans les MTTS (Multi Tables Tournaments), il a cumulé près de 3,5 millions de dollars de gains sur l'ensemble de sa carrière en ligne. En live, il cumule depuis fin 2008 plus de 500.000$ de gains. Un réel outsider pour la victoire.

 

Si les 4 derniers cités se tiennent dans un mouchoir de poche, il faut descendre un peu plus bas pour trouver les 3 suivants.

 

Michael Dietrich partira quant à lui en 6ème position, nanti d'un stack de 1.550.000 jetons. Qualifié en ligne sur PokerStars via un satellite à 25.000 FPPs, le joueur dont la plupart des bons résultats ont été obtenus sur PokerStars, se définit comme un joueur semi-pro, alternant les sessions de jeu en ligne, et son métier traditionnel dans le bâtiment.

 

Le canadien de 28 ans Clayton “slammedfire” Mozdzen démarrera la journée avec le 7ème stack de la finale (1.430.000). Qualifié en ligne également sur PokerStars, Mozdzen jouera sa seconde table finale d'EPT, après celle de Varsovie en 2009 (il avait terminé 6ème).

 

Enfin, pour ponctuer la liste des finalistes, on trouve en 8ème position au chipcount  Sergio “genio-ps” Castelluccio. Ce dernier débutera la finale avec un stack de 1.410.000 jetons. Spécialiste de l'Italian Poker Tour par excellence (pas mois de 7 ITms, 3 tables finales et surtout une victoire à San Remo en 2010), l'italien de 36 ans signe également là son 5ème résultat sur le circuit EPT.

 

Pour rappel, le vainqueur de ce tournoi qui a réuni 665 joueurs remportera la somme d'1,5 million d'euros.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
AVR

Rest In Peace (1928-2012)

Amarillo Slim s'est éteint (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 avril 2012 - 09:44

Au plus mal depuis quelques semaines, Thomas "Amarillo Slim" Preston est décédé ce dimanche 29 avril à l'âge de 83 ans.

 

Admis à l'hôpital depuis une paire de semaines, ce dernier aura donc perdu sa dernière bataille contre la maladie.

 

Champion du monde en 1972, et détenteur de 4 bracelets WSOP, celui qui était considéré comme un des derniers "rounders" du siècle, formait avec Johnny Moss, Doyle Brunson et "Sailor" Robert le célèbre quatuor qui écuma les tables du monde entier pendant près de 50 ans.

 

En dehors du poker, Amarillo Slim était également connu pour transformer en pari (gagnant) tout ce qui lui passait par la tête. Que ce soit au billard (avec un balai), au ping pong (avec pour seule palette une poêle à frire ou une bouteille de coca), ou au golf avec un marteau, "Le Slim" ne manquait pas d'imagination pour dépouiller quiconque s'opposerait à lui.

 

En 2009, dans un dernier pari, il dominait d'ailleurs Doyle Brunson dans une course de scooter électrique, dans les couloirs du Rio durant les WSOP.

 

 

Reconnu de par le monde grâce à son chapeau Stetson, le texan, membre du Hall Of Fame, laissera une trace indélébile dans l'histoire de notre passion. Aujourd'hui, il rejoint Johnny Moss, Stu Ungar, et Chip Reese pour une partie à 4 dans l'au-delà...

 

Repose en paix champion...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb