Circus Poker v2.0


30
AVR

EPT de Monte-Carlo (5)

En route pour la table finale (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 30 avril 2012 - 10:01

Les 8 derniers joueurs du dernier Main Event de la saison 8 de l'European Poker Tour sont désormais connus.

 

Si le casting de cette table finale de l'EPT Monte-Carlo Grand Final ne semble à première vue pas aussi sublime que le casting du field en lui-même, en y regardant de plus près, on se rend compte que celui-ci ne compte pas que des manchots (bien au contraire).

 

Le français de 64 ans, résident de Dakkar, Bernard Guigon, débutera la finale en position de large chipleader (4.900.000 jetons). Quel que soit son résultat en finale, ce dernier réalisera de toute façon aujourd'hui la plus belle performance de sa carrière (la plus belle étant jusqu'à présent une quatrième place dans l'Event à 1000€ des WSOPE l'an dernier).

 

Derrière lui, on trouve le brésilien de 31 ans Rodrigo “caprioli” Caprioli. Très peu titré en live, ce joueur n'est pourtant pas le premier venu. Supernova Elite sur PokerStars, Caprioli fut également le 3ème joueur de l'histoire à dépasser la barre mythique des 5 millions de VPPs gagnés sur la room au pique rouge (après Elky et Dario Minieri). Le résident de Sao Paulo, qui s'est offert ce tournoi avec ses FPPs cumulés, partira avec un stack de 2.945.000 jetons.

 

En troisième position, l'égérie des aficionados français, Lucille Cailly (photo) réalise également en ce moment la meilleure performance de sa carrière, et sera assise cet après-midi derrière un stack de 2.865.000 jetons.

 

En quatrième place, un autre Supernova Elite, en la personne de l'espagnol de 28 ans, Daniel “Garnerus” Gomez. Grand spécialiste de cash game hautes limites, ce résident de Saragosse est également un ancien très bon joueur d'échecs. Il partira avec un stack de 2.665.000 jetons.

 

5ème au chipcount avec 2.215.000 jetons, l'américain de 27 ans, Mohsin "Chicagocards1" Charania, est également un joueur online par excellence. Spécialisé dans les MTTS (Multi Tables Tournaments), il a cumulé près de 3,5 millions de dollars de gains sur l'ensemble de sa carrière en ligne. En live, il cumule depuis fin 2008 plus de 500.000$ de gains. Un réel outsider pour la victoire.

 

Si les 4 derniers cités se tiennent dans un mouchoir de poche, il faut descendre un peu plus bas pour trouver les 3 suivants.

 

Michael Dietrich partira quant à lui en 6ème position, nanti d'un stack de 1.550.000 jetons. Qualifié en ligne sur PokerStars via un satellite à 25.000 FPPs, le joueur dont la plupart des bons résultats ont été obtenus sur PokerStars, se définit comme un joueur semi-pro, alternant les sessions de jeu en ligne, et son métier traditionnel dans le bâtiment.

 

Le canadien de 28 ans Clayton “slammedfire” Mozdzen démarrera la journée avec le 7ème stack de la finale (1.430.000). Qualifié en ligne également sur PokerStars, Mozdzen jouera sa seconde table finale d'EPT, après celle de Varsovie en 2009 (il avait terminé 6ème).

 

Enfin, pour ponctuer la liste des finalistes, on trouve en 8ème position au chipcount  Sergio “genio-ps” Castelluccio. Ce dernier débutera la finale avec un stack de 1.410.000 jetons. Spécialiste de l'Italian Poker Tour par excellence (pas mois de 7 ITms, 3 tables finales et surtout une victoire à San Remo en 2010), l'italien de 36 ans signe également là son 5ème résultat sur le circuit EPT.

 

Pour rappel, le vainqueur de ce tournoi qui a réuni 665 joueurs remportera la somme d'1,5 million d'euros.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
AVR

Rest In Peace (1928-2012)

Amarillo Slim s'est éteint (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 avril 2012 - 09:44

Au plus mal depuis quelques semaines, Thomas "Amarillo Slim" Preston est décédé ce dimanche 29 avril à l'âge de 83 ans.

 

Admis à l'hôpital depuis une paire de semaines, ce dernier aura donc perdu sa dernière bataille contre la maladie.

 

Champion du monde en 1972, et détenteur de 4 bracelets WSOP, celui qui était considéré comme un des derniers "rounders" du siècle, formait avec Johnny Moss, Doyle Brunson et "Sailor" Robert le célèbre quatuor qui écuma les tables du monde entier pendant près de 50 ans.

 

En dehors du poker, Amarillo Slim était également connu pour transformer en pari (gagnant) tout ce qui lui passait par la tête. Que ce soit au billard (avec un balai), au ping pong (avec pour seule palette une poêle à frire ou une bouteille de coca), ou au golf avec un marteau, "Le Slim" ne manquait pas d'imagination pour dépouiller quiconque s'opposerait à lui.

 

En 2009, dans un dernier pari, il dominait d'ailleurs Doyle Brunson dans une course de scooter électrique, dans les couloirs du Rio durant les WSOP.

 

 

Reconnu de par le monde grâce à son chapeau Stetson, le texan, membre du Hall Of Fame, laissera une trace indélébile dans l'histoire de notre passion. Aujourd'hui, il rejoint Johnny Moss, Stu Ungar, et Chip Reese pour une partie à 4 dans l'au-delà...

 

Repose en paix champion...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
AVR

Nouvelle palme d'or pour la Belgique

Roland Van Morckhoven remporte le PPD de Cannes (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 30 avril 2012 - 09:01

Les jours se suivent et se ressemblent pour notre poker national. Alors qu'il y a seulement une petite semaine, je vous dressais le compte-rendu des victoires belges depuis le début de l'année, en vous confiant "ma peur" que cela s'arrête, la neuvième couronne de l'année vient de tomber sur la Croisette.

 

Et bien que notre pays soit habitué à briller à Cannes à cette époque de l'année, il ne s'agit cette fois pas d'un succès cinématographique.

 

Le très sympathique Roland Van Morckhoven vient en effet de remporter, devant 441 participants, le Partouche Poker Deepstack de Cannes pour un gain final de 40.000€.

 

Grand amateur de tournois à belle structure, et après être passé à un cheveu de la table finale du Spring Hold'Em Challenge au début du mois, le 4ème du WPT Barcelone 2009 retrouve ainsi la voie du succès, après une période plutôt calme.

 

Un gain qui devrait le propulser vers la 23ème place de la All Time Money List, et aux alentours de la 10ème place du Belgian Mob 2012, dès l'enregistrement des résultats.

 

Au -delà de la victoire noir-jaune-rouge qui nous ravit grandement, ce succès est également celui qui récompense un des joueurs les plus sympathiques et appréciés de nos contrées.

 

Un grand bravo à BIGCOKE66 pour ce fantastique résultat.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
AVR

EPT de Monte-Carlo (4)

No more belge inside (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 29 avril 2012 - 10:17

26 joueurs ont survécu à la troisième journée du Main Event de l'EPT de Monte-Carlo Grand Final, et malheureusement nos deux compatriotes encore en lice ont dû rendre les armes durant la journée.

 

Pierre Neuville sera éliminé peu de temps après l'explosion de la bulle en 82ème position (gain de 15.000€), et Matthias De Meulder peu de temps avant la fin de journée, en 34ème position (gain de 30.000€).

 

Un bilan global belge mitigé donc, et perdant de 39.800€... (ben oui, on ne calcule jamais comme ça, mais 8 participants à 10.600€ le buy-in, moins les gains de nos deux joueurs, cela fait une perte financière sèche au final)...

 

Si Matthias connait à l'occasion son 4ème ITM sur le circuit EPT, Pierre en est déjà à son 13ème!!

 

Ce dernier qui visait par ailleurs un second award du Best Qualifier Online (après celui de 2010), s'est battu comme un lion pour rejoindre les places payées, condition indispensable pour espérer briguer le trophée, d'autant plus que son concurrent direct, Martin Finger, était lui aussi encore en course.

 

L'organisation de l'EPT n'étant malheureusement pas très communicative, par rapport à ses awards, à l'heure actuelle, on ignore toujours lequel des deux joueurs recevra l'award. On n'est en effet pas certain que Martin Finger se soit qualifié pour l'EPT de Monte-Carlo. Si les bases de données de résultats le renseignent comme tel, son pseudo reste une inconnue pour pas mal de gens.

 

S'il ne s'est pas qualifié en ligne, 20 points les séparaient avant le tournoi et l'award reviendrait assurément à Pierre, qui marque les points suffisants pour dépasser l'allemand (il est indispensable de s'être qualifié en ligne, ce qui est le cas de Pierre, pour marquer des points). S'il s'est qualifié en ligne, 120 points les séparaient avant le tournoi et l'award serait pour Finger, puisqu'avec 100 points marqués, Pierre ne dépasserait pas l'allemand. La soirée des awards ayant lieu mardi, le suspense reste entier...

 

Concernant le reste du tournoi, la journée sera une cruelle désillusion pour toutes les têtes d'affiche, si bien que quand on consulte le field encore en course, on est pratiquement en droit de se demander s'il s'agit bien de la grande finale de l'EPT, ou d'un tournoi secondaire quelconque...

 

Attention, il reste du lourd... Mais d'un point de vue médiatique (pour nous européens), il ne reste plus réellement de "noms parlant": Vadim Kursevich (vainqueur de l'EPT de Deauville en janvier), Pratyush Buddiga (8ème à Berlin la semaine dernière), Lucille Cailly (joueuse française assez médiatisée, mais dont cette accession au jour 4 reste le meilleur résultat), Sergio Castelluccio (690K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Jason Wheeler (800K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Mohsin Charania (6ème d'un WPT en 2010), Dimitar Danchev (2ème de l'EPT de San Remo en 2011), Andrew Pantling (près de 850K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Amit Makhija (1,7 Million de gains sur l'ensemble de sa carrière), et Jesse Martin (790K de gains sur l'ensemble de sa carrière) semblent être les joueurs en course nantis du plus beau palmarès...

 

Le tournoi reprendra cet après-midi, et se terminera une fois la table finale à 8 joueurs atteinte. Pour rappel, le vainqueur repartira avec un chèque d'1,5 million d'Euros.

 

Par ailleurs, aujourd'hui débute le second High Roller de la semaine à 25.000€ de buy-in. Beaucoup de grands noms sont annoncés et plus de 80 joueurs sont attendus.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
AVR

Quelques belges à Cannes (2)

4 survivants pour le dernier jour (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 29 avril 2012 - 10:16

Actuellement, se déroule à Cannes, au prestigieux Casino Palm Beach, l'étape méditerranéenne du Partouche Poker Deepstack.

 

Plusieurs belges ont participé à l'épreuve, et 4 de nos compatriotes, issus des 442 joueurs du départ sont encore en course à 29 joueurs left.

 

Si le tournoi est actuellement dominé par le vainqueur de l'EPT San Remo 2009, Constant Rijkenberg, les belges Salvatore Saccio (848.000), Roland Van Morckhoven (840.000-photo), Salem Yacoubi (422.000) et Len Lauwers (393.000) sont toujours en course pour la victoire.

 

Cette dernière rapportera par ailleurs un chèque de 40.000€ à son vainqueur.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 1 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb