Circus Poker v2.0


30
AVR

Nouvelle palme d'or pour la Belgique

Roland Van Morckhoven remporte le PPD de Cannes (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 30 avril 2012 - 09:01

Les jours se suivent et se ressemblent pour notre poker national. Alors qu'il y a seulement une petite semaine, je vous dressais le compte-rendu des victoires belges depuis le début de l'année, en vous confiant "ma peur" que cela s'arrête, la neuvième couronne de l'année vient de tomber sur la Croisette.

 

Et bien que notre pays soit habitué à briller à Cannes à cette époque de l'année, il ne s'agit cette fois pas d'un succès cinématographique.

 

Le très sympathique Roland Van Morckhoven vient en effet de remporter, devant 441 participants, le Partouche Poker Deepstack de Cannes pour un gain final de 40.000€.

 

Grand amateur de tournois à belle structure, et après être passé à un cheveu de la table finale du Spring Hold'Em Challenge au début du mois, le 4ème du WPT Barcelone 2009 retrouve ainsi la voie du succès, après une période plutôt calme.

 

Un gain qui devrait le propulser vers la 23ème place de la All Time Money List, et aux alentours de la 10ème place du Belgian Mob 2012, dès l'enregistrement des résultats.

 

Au -delà de la victoire noir-jaune-rouge qui nous ravit grandement, ce succès est également celui qui récompense un des joueurs les plus sympathiques et appréciés de nos contrées.

 

Un grand bravo à BIGCOKE66 pour ce fantastique résultat.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
AVR

EPT de Monte-Carlo (4)

No more belge inside (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 29 avril 2012 - 10:17

26 joueurs ont survécu à la troisième journée du Main Event de l'EPT de Monte-Carlo Grand Final, et malheureusement nos deux compatriotes encore en lice ont dû rendre les armes durant la journée.

 

Pierre Neuville sera éliminé peu de temps après l'explosion de la bulle en 82ème position (gain de 15.000€), et Matthias De Meulder peu de temps avant la fin de journée, en 34ème position (gain de 30.000€).

 

Un bilan global belge mitigé donc, et perdant de 39.800€... (ben oui, on ne calcule jamais comme ça, mais 8 participants à 10.600€ le buy-in, moins les gains de nos deux joueurs, cela fait une perte financière sèche au final)...

 

Si Matthias connait à l'occasion son 4ème ITM sur le circuit EPT, Pierre en est déjà à son 13ème!!

 

Ce dernier qui visait par ailleurs un second award du Best Qualifier Online (après celui de 2010), s'est battu comme un lion pour rejoindre les places payées, condition indispensable pour espérer briguer le trophée, d'autant plus que son concurrent direct, Martin Finger, était lui aussi encore en course.

 

L'organisation de l'EPT n'étant malheureusement pas très communicative, par rapport à ses awards, à l'heure actuelle, on ignore toujours lequel des deux joueurs recevra l'award. On n'est en effet pas certain que Martin Finger se soit qualifié pour l'EPT de Monte-Carlo. Si les bases de données de résultats le renseignent comme tel, son pseudo reste une inconnue pour pas mal de gens.

 

S'il ne s'est pas qualifié en ligne, 20 points les séparaient avant le tournoi et l'award reviendrait assurément à Pierre, qui marque les points suffisants pour dépasser l'allemand (il est indispensable de s'être qualifié en ligne, ce qui est le cas de Pierre, pour marquer des points). S'il s'est qualifié en ligne, 120 points les séparaient avant le tournoi et l'award serait pour Finger, puisqu'avec 100 points marqués, Pierre ne dépasserait pas l'allemand. La soirée des awards ayant lieu mardi, le suspense reste entier...

 

Concernant le reste du tournoi, la journée sera une cruelle désillusion pour toutes les têtes d'affiche, si bien que quand on consulte le field encore en course, on est pratiquement en droit de se demander s'il s'agit bien de la grande finale de l'EPT, ou d'un tournoi secondaire quelconque...

 

Attention, il reste du lourd... Mais d'un point de vue médiatique (pour nous européens), il ne reste plus réellement de "noms parlant": Vadim Kursevich (vainqueur de l'EPT de Deauville en janvier), Pratyush Buddiga (8ème à Berlin la semaine dernière), Lucille Cailly (joueuse française assez médiatisée, mais dont cette accession au jour 4 reste le meilleur résultat), Sergio Castelluccio (690K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Jason Wheeler (800K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Mohsin Charania (6ème d'un WPT en 2010), Dimitar Danchev (2ème de l'EPT de San Remo en 2011), Andrew Pantling (près de 850K de gains sur l'ensemble de sa carrière), Amit Makhija (1,7 Million de gains sur l'ensemble de sa carrière), et Jesse Martin (790K de gains sur l'ensemble de sa carrière) semblent être les joueurs en course nantis du plus beau palmarès...

 

Le tournoi reprendra cet après-midi, et se terminera une fois la table finale à 8 joueurs atteinte. Pour rappel, le vainqueur repartira avec un chèque d'1,5 million d'Euros.

 

Par ailleurs, aujourd'hui débute le second High Roller de la semaine à 25.000€ de buy-in. Beaucoup de grands noms sont annoncés et plus de 80 joueurs sont attendus.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
AVR

Quelques belges à Cannes (2)

4 survivants pour le dernier jour (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 29 avril 2012 - 10:16

Actuellement, se déroule à Cannes, au prestigieux Casino Palm Beach, l'étape méditerranéenne du Partouche Poker Deepstack.

 

Plusieurs belges ont participé à l'épreuve, et 4 de nos compatriotes, issus des 442 joueurs du départ sont encore en course à 29 joueurs left.

 

Si le tournoi est actuellement dominé par le vainqueur de l'EPT San Remo 2009, Constant Rijkenberg, les belges Salvatore Saccio (848.000), Roland Van Morckhoven (840.000-photo), Salem Yacoubi (422.000) et Len Lauwers (393.000) sont toujours en course pour la victoire.

 

Cette dernière rapportera par ailleurs un chèque de 40.000€ à son vainqueur.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 1 commentaire pour cette news


28
AVR

Quelques belges à Cannes

En route pour la palme d'or? (par Julien Becquart)

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 28 avril 2012 - 11:01

Hier débutait à Cannes, la version méditerranéenne du Partouche Poker Deepstack, dont la formule marathon semble toujours plaire au plus grand nombre (500€, niveaux d'une heure et 50.000 jetons).

 

443 joueurs en tout ont pris part à la première journée de jeu et 174 y ont survécu. Ce taux participatif devrait promettre un premier prix aux alentours de 50.000€ pour le vainqueur.

 

D'après les infos recueillies, une dizaine de belges ont pris part à l'événement, et au moins 4 d'entre-eux sont toujours de la partie pour tenter de remporter la victoire.

 

Les 4 compatriotes identifiés sont dans l'ordre du chipcount: Len Lauwers (197.600), Salvatore Saccio (144.300), Roland Van Morckhoven (144.000) et Coralie Nauder (118.400) qui aura à coeur de faire mieux qu'à Saint-Amand il y a 3 semaines, où elle avait pour rappel terminé à la seconde place.

 

Les autres compatriotes qui ont participé au jour 1 de l'épreuve et qui ne verront malheureusement pas le jour 2 sont Gaetan Gorlier, Emmanuel Murgia, Yann Figueira, Ali Debreuille, Jean Yip, et Muriel Gomez-Aragon.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


28
AVR

EPT de Monte-Carlo (3)

Retour sur le jour 2 (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 28 avril 2012 - 10:06

Alors que la seconde journée de jeu du Main Event de l'EPT Grand Final de Monte Carlo 2012 appartient désormais à l'histoire, il reste encore 130 joueurs en course pour la victoire.

 

Un changement de rythme manifeste, et un retour à la normal, par rapport au derniers EPT de Berlin, qui avait vu les places payées atteintes en fin de jour 2.

 

Ici, il reste donc 34 joueurs à sortir avant que les joueurs ne soient rémunérés.

 

Du côté des "stars", la journée d'hier fût plus un pugilat qu'une simple hécatombe. Beaucoup de grands noms ont dû s'incliner et rendre les armes, à l'image de Phil Ivey, David Vamplew, Vanessa Selbst, Vanessa Rousso, Liv Boeree, Chris Moneymaker, Daniel Negreanu, Sam Trickett, Stéphane Albertini, Dario Minieri, Joe Cada, Chris Moorman, Humberto Brenes, Isabelle Mercier ou encore Fabrice Soulier, qui devront désormais tous se concentrer sur les side-events.

 

Ceci dit, le casting de cette grande finale de Monaco est tel, que derrière une "star" éliminée, se trouve souvent une "star" encore en jeu...

 

Ainsi, seront notamment de la partie cet après-midi: Max Martinez (456300), Erik Seidel (362200), Vadzim Kursevich (317800), David Sands (281800), Guillaume Darcourt (274800), Vadzim Markushevski (249800), Bruno Fitoussi  (245500), Justin Bonomo (221900), Richard Toth (205800), Tristan Clemencon (198700), Rupert Elder (196600), Noah Boeken  (185200), Nacho Barbero (185000), Faraz Jaka (140100), Nicolas Chouity (138600), Annette Obrestad (130600), Sandra Naujoks (127700), Stephen Chidwick (99600), Ilan Boujenah (83000), Pius Heinz (70600), Leo Margets (69500), Marcel Luske (48200), Johnny Lodden (46200) et Maria Ho (44400).

 

Côté belge, 7 compatriotes étaient revenus prendre part au jour 2. Plusieurs devaient composer avec un assez petit tapis, et ce n'est finalement pas une surprise de voir que nos troupes ont été majoritairement décimées.

 

2 seulement reviendront cet après-midi, à savoir Matthias De Meulder (156.700) et Pierre Neuville (82.500).

 

Pour Zoutechamp, la bataille qui l'oppose à Martin Finger (125200), pour l'award du Best Qualifier Saison 8 fait rage. En effet, si dans le dernier classement paru (après Berlin), l'allemand possédait 120 points d'avance sur Pierre. Les deux joueurs s'étant qualifiés pour Monte Carlo (renseignements selon le site EPT), ils prennent tous les deux 100 points, et l'écart qui les sépare ne change pas.

 

Pour marquer des points supplémentaires, il est impératif d'entrer dans les places payées. Plusieurs cas de figure sont désormais envisageables alors que la dernière ligne droite point son nez...

 

a) Les deux sont éliminés avant les places payées. Finger reste devant.

b) Finger rentre dans l'argent, et Pierre non. Finger reste devant.

c) Pierre rentre dans l'argent, et Finger non. Pierre marquerait alors, au moins 131 points, lui permettant de coiffer Finger sur le fil.

d) Les deux rentrent dans l'argent. Là, c'est plus compliqué. Avec une simple 96ème place de Finger, Pierre devrait terminer au moins 26ème pour battre l'allemand.

 

Pour ce dernier cas, il est évidemment impossible d'envisager tous les cas de figure, mais pour gagner son second award en 3 ans, Pierre devrait incontestablement faire une grosse performance. Mais bon... Impossible n'est pas Neuville, hein...

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb