Circus Poker v2.0


27
AVR

EPT de Monte-Carlo (2)

Retour sur le jour 1B (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 27 avril 2012 - 10:24

Hier se déroulait à Monaco (Monte-Carlo) le jour 1B du Main Event de l'ultime étape de la saison 8 du circuit EPT.

 

394 joueurs se sont portés acquéreurs d'un buy-in à 10.600€, portant le total final des inscriptions pour cette année à 665 joueurs, soit une légère diminution par rapport à l'an dernier et la grande finale jouée à Madrid qui avait accueilli 686 joueurs.

 

229 joueurs se sont ajoutés aux 165 qualifiés du jour 1A. Ils seront donc 394 au jour 2 pour tenter de se rapprocher d'une des 96 places payées. Le tournoi ainsi généré le prize money conséquent de 6.650.000€ et le vainqueur repartira avec la somme d'1,5 million d'euros.

 

3 belges ont pris part à la journée et 2 se sont placés dans le bon wagon des qualifiés, rejoignant ainsi les 5 qualifiés de la veille. Alain Daien passe avec 24.200 jetons et Joris Springael avec 11.600 jetons.

 

La seule élimination dans nos rangs fut malheureusement celle du héros de Berlin, Davidi Kitaï. Nos troupes signent donc un joli 7 sur 8, ce qui est plutôt correct, même si plusieurs devront se débattre avec un short stack.

 

Pour le reste, si le tournoi est actuellement dominé par le joueur chilien Nick Yunis avec 191.700 jetons, on peut souligner, parmi les qualifiés notables du jour, le passage au jour 2 de Nacho Barbero, Pius Heinz, Vadzim Markushevski, Tom Marchese, Daniel Negreanu, Sorel Mizzi, George Lind, Humberto Brenes, Fabrice Soulier, Ilan Boujenah, Riu Cao, Bruno Lopes, Bruno Fitoussi , Tobias Reinkemeier, Sandra Naujoks, Martin Finger, Dario Minieri, Noah Boeken , Marcel Luske, Fatima Moreira de Melo, Johnny Lodden, Annette Obrestad, Leo Margets, Ana Marquez, Rupert Elder, David Vamplew, Liv Boeree, Melanie Weisner, Kevin MacPhee, William Reynolds, Faraz Jaka, Chris Moneymaker, Kyle Julius, Chris Oliver, Justin Bonomo, Victor Ramdin, Erik Seidel, Barry Greenstein, Jason Mercier, et Vanessa Rousso.

 

Par contre, nous ne reverrons plus Andre Akkari, Will Molson, Matthew Jarvis, Olivier Busquet, Owen Crowe, Jonathan Duhamel, Frederik Jensen, Sami Kelopuro, Patrik Antonius, Roger Hairabedian, Bertrand "ElkY" Grospellier, Dominik Nitsche, Sebastian Ruthenberg, Boris Becker, Sebastian Winkler, Salvatore Bonavena, Lex Veldhuis, Juan Manuel Pastor, Viktor Blom, Vicky Coren, Eugene Katchalov, Noah Schwartz, Yevgeniyy Timoshenko, John Dibella, Shaun Deeb, Joe Ebanks et David Williams qui ont tous été éliminés.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
AVR

Gros changement sur l'EPT

Le programme de la saison 9 dévoilé (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 26 avril 2012 - 13:07

Alors que la rumeur avait semblé à un moment l'envisager, cette fois, c'est certain, il n'y aura pas d'EPT en Belgique lors de la saison 2012-2013. En fait, c'est même plutôt le contraire... PokerStars, qui est l'organisateur du circuit, a décidé de redéfinir complètement son offre de tournois, en réduisant d'un tiers le programme de cette année.

 

Une nouvelle politique qui se défend, dans le sens où, comme je n'ai de cesse de le répéter depuis le début de l'année, le calendrier devient vraiment de plus en plus chargé. Se fondant tout à fait à l'expression "Qui embrasse trop, mal étreint", PokerStars a décidé de privilégier la qualité à la quantité, en concentrant ses efforts organisationnels sur seulement 8 grands festivals.

 

L'objectif avoué de PokerStars, est de faire de chacune des étapes, un événement spectaculaire, à ne manquer sous aucun prétexte. Chacun des festivals aura beaucoup plus de possibilités de qualifications, et sera organisé conjointement à une étape du circuit national du pays visé (Estrellas Poker Tour, France Poker Series, etc).

 

Une politique complètement à l'opposé de l'autre grand tour international (le WPT), qui ne cesse de multiplier ses épreuves (quitte à se prendre des casquettes).

 

L'avenir nous dira, en fonction des succès recueillis, lequel des grands tours est le plus visionnaire des deux... (à moins que PokerStars ne rachète le WPT, ce qui dans les temps qui courent ne serait finalement pas surprenant...).

 

Au programme donc pour la saison 9:

 

-l'EPT de Barcelone (du 15 au 25 août - Main Event du 19 au 25)

-L'EPT de San Remo (du 03 au 11 octobre - Main Event du 05 au 11)

-L'EPT de Prague (du 05 au 15 décembre - Main Event du 09 au 15)

-L'EPT des Bahamas PCA (du 6 au 15 janvier 2013)

-L'EPT de Deauville (du 30 janvier au 09 février 2013 - Main Event du 03 au 09 février 2013)

-L'EPT de Londres (du 06 au 16 mars 2013 - Main Event du 10 au 16 mars)

-L'EPT de Berlin (du 24 avril au 04 mai 2013 - Main Event du 28 avril au 04 mai 2013)

-L'EPT de Monte-Carlo (du 6 au 15 mai 2013 - Main Event du 06 au 12 mai 2013)

 

Passent donc à la trappe: Tallinn (vu le succès de 2011, ce n'est pas vraiment une surprise), Loutraki, Campione et surtout Copenhague... Même si cette dernière destination était loin d'être la préférée des joueurs, l'étape danoise était la seule qui, avec Londres et Barcelone, avait parcouru les 8 saisons sans quitter le calendrier (sans compter le fait que les danois ont connu de plutôt bons résultats lors des récentes étapes)...

 

Pour conclure par un petit rappel historique, saviez-vous que 22 villes de 17 pays différents ont accueilli à un moment ou un autre une étape de l'European Poker Tour?

 

Au rayon des pays les plus visités, on trouve l'Autriche, dont 3 villes différentes ont accueilli le circuit (Baden 3X, Vienne 2X, et Saalbach-Hinterglemm 2X). Derrière, on trouve plusieurs doublés, tels que l'Espagne (Barcelone 8X et Madrid 2X), l'Italie (San Remo 5X et Campione 1X), et l'Allemagne (Dortmund 3X et Berlin 3X).

 

La Hongrie (Budapest), l'Irlande (Dublin), la République Tchèque (Prague), les Bahamas (Nassau), le Danemark (Copenhague), la France (Deauville), la Pologne (Varsovie), Monaco (Monte-Carlo), l'Ukraine (Kiev), le Portugal (Villamoura), l'Estonie (Tallinn), et la Grèce (Loutraki) ont été à un moment ou un autre l'hôte du prestigieux circuit.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
AVR

EPT de Monte-Carlo (1)

Retour sur le jour 1A (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 26 avril 2012 - 10:10

Hier, c'était le début de la fin... (ou de la faim, c'est selon). A Monte-Carlo débutait, en effet,  l'ultime et douzième Main Event de l'European Poker Tour saison 8.

 

Après 11 étapes et 11 vainqueurs différents, tout le gratin du poker mondial se trouve à Monte-Carlo pour un dernier acte de prestige.

 

Et quand je parle de fin (ou de faim), c'est aussi parce que dès la saison prochaine, l'European Poker Tour changera drastiquement de format, avec un circuit limité à seulement 8 étapes (j'en reparlerai dans un billet ultérieur).

 

Revenons à nos loups... (nouvelle expression basée sur l'incompatibilité de comparer les joueurs du circuit EPT avec des moutons).

 

Hier, pas moins de 271 joueurs s'étaient donnés rendez-vous pour participer au premier des deux "jours 1", s'acquittant des 10.600€ de buy-in. Une participation étrangement en baisse par rapport à la grande finale madrilène de 2011, qui avait accueilli pour son jour 1A, un nombre de 302 participants. Le retour à Monaco ayant été de toutes parts salué, gageons que le jour 1B sera plus prolifique en termes de participation.

 

Après 8 niveaux de jeu, 165 joueurs ont réussi à passer le cap de la journée, et c'est le tchèque Martin Kabrhel qui a terminé chipleader de la journée avec 167.800 jetons.

 

Parmi les qualifiés de prestige, on peut également citer: David Sands (160300), Tristan Clemencon (121100), Freddy Deeb (114600), Steve O'Dwyer (101600), Scott Seiver (99800), Mickey Petersen (98800), JP Kelly (83700), Paul Berende (82100), Phil Ivey (72000), Andrey Pateychuk (67800), Sam Trickett (65800), Ville Wahlbeck (61700), Vanessa Selbst (54900), Richard Toth (52900), Guillaume Darcourt (49500), Marvin Rettenmaier (45400), Jude Ainsworth (41000), Nicolas Chouity  (38700), Stephane Albertini (38000), Anders Berg (31800), George Danzer (31200),
Martin Staszko (26600), Philipp Gruissem (24600), Isabelle Mercier (23900), Toni Judet (22500), Antoine Saout (22300), Lucien Cohen (21900), Chris Moorman (19100), Joe Cada (17000), Alain Roy (16400), Manuel Bevand (16300), Joao Nunes (14000) et David Sonelin (12200).

 

Les belges reçus 5 sur 5

 

Cinq de nos compatriotes participaient hier au tournoi. Bilan globalement satisfaisant, puisque les 5 se sont qualifiés pour le jour 2.

 

Kenny Hallaert et Pierre Neuville, qui ont débuté la journée à la même table, réalisent un score satisfaisant, en finissant respectivement avec 61.300 et 51.100 jetons. La journée fut un peu plus compliquée pour Kevin Vandersmissen et Matthias De Meulder, qui terminent tous les deux sous le stack de départ (29.700 et 23.900). Et enfin, les premières mains du jour 2 seront capitales pour Vincent Verdickt, qui termine la journée en position de lanterne rouge, avec 4.700 jetons.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
AVR

ZeeJustin remporte le Super High Roller

Victoire sans accroc (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 26 avril 2012 - 09:00

Enorme chipleader à l'entame de la table finale, rien n'est venu faire plier le roseau Justin Bonomo, qui a remporté hier le Super High Roller à 100.000€ de buy-in de l'EPT de Monte-Carlo.

 

Pire que ça (pour les autres), cette table finale expédiée en à peine 3H et 45 minutes, n'a semblé qu'une formalité pour "ZeeJustin".

 

Avec sa victoire dans le tête-à-tête final contre Tobias Reinkemeier, Bonomo s'adjuge la somme de 1.640.000€, portant le total de ses gains sur l'ensemble de sa carrière à plus de 5 millions de dollars (pas mal pour un joueur connu à la base comme un joueur online).

 

Bertrand "Elky" Grospellier, quant à lui, ne réédite pas sa victoire berlinoise de la semaine dernière, et échoue à une cependant excellente 3ème place (621.000€). Patrik Antonius échoue aux portes du podium, en quatrième place, alors que Daniel Negreanu doit se contenter de la sixième place (pas de record pour le canadien). Jonathan Duhamel fait la bulle du tournoi (une première pour un des meilleurs joueurs de ce début d'année).

 

On peut clairement dire que Justin Bonomo est un vainqueur on ne peut plus logique. En effet, à part Katchalov (8ème) et Duhamel (7ème), il s'est chargé lui-même d'éliminer un à un les 5 autres prétendants de la table finale.

 

38 joueurs différents ont participé au tournoi, et 7 re-entry ont été enregistrés, faisant de ce tournoi à 45 entrées un événement sans précédent en Europe.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
AVR

La bombe du 24 avril

PokerStars achèterait Full Tilt (par Julien Becquart)

Catégorie : Poker Online
Publié le : 25 avril 2012 - 11:01

La nouvelle répandue sur la toile hier a livré l'effet d'une véritable bombe nucléaire dans le monde de notre passion.

 

PokerStars aurait acheté Full Tilt Poker.

 

Après le démarrage de la rumeur, hier en milieu d'après-midi, la toile d'informations en tout genre s'est tissée à une vitesse assez incroyable, si bien qu'il devenait difficile de distinguer le faux du vrai. Entre communiqués, sous-entendus de personnalités vraisemblablement au courant, ou simple amateurs qui ont dans la foulée tiré 1000 plans sur la comète, il est rapidement devenu difficile de s'y retrouver (plus de 170 pages d'échanges en moins de 24H sur le célèbre forum 2+2).

 

Alors, oui. Le groupe Bernard Tapie", qui envisageait grandement la reprise de Full Tilt, a publié un communiqué comme quoi les négociations avec le DOJ (Département de la Justice Américaine) s'étaient soldées par un échec.

 

Oui, le chiffre de 750 millions de dollars, qui aurait été payé par PokerStars pour s'approprier Full Tilt, se retrouve à peu près dans toutes les conversations. Oui encore, il se murmure, entre personnes bien informées, que les joueurs de Feu Full Tilt seraient remboursés dans les nonante jours.

 

D'après les rumeurs adjacentes, les deux sites fonctionneraient indépendamment, auraient leurs propres promotions, et garderaient leurs propres employés.

 

PokerStars a également publié un communiqué dans la soirée via Eric Hollreiser (Chef de la communication chez Stars), on ne peut plus langue de bois: "Nous avons été confrontés à de nombreuses demandes et il y a de nombreuses rumeurs sur les forums, de ce fait nous souhaitons donc nous exprimer au nom de PokerStars. Comme vous le savez, PokerStars est actuellement en négociations avec le DOJ. Ces négociations étant soumises à devoir de confidentialité, nous ne pouvons commenter aucune des rumeurs. Nous vous informerons dès que nous aurons la possibilité de partager des informations en public".

 

Bref, pas de confirmation, ni de démenti... Mais comme dirait un de mes amis: "Il n'y a pas de fumée sans feu".

 

Je ne vais pas aller plus loin dans ce que je ne considère pas réellement comme de l'information. A ce niveau de l'affaire, tout est plutôt forme de spéculation.

 

Mais si l'on se place du point de vue de PokerStars, ce rachat semble on ne peut plus logique. En se rendant acquéreur de la seule autre meilleure plate-forme d'exploitation sur le marché, ils tiendront bien évidemment toutes les ficelles de celui-ci. En outre ils pourront distiller leurs programmes respectifs, sans se concurrencer.

 

Du côté des joueurs, il y a du pour et du contre. Si une grande partie se montrent satisfaits de récupérer leurs fonds gelés, ou de retrouver la seule alternative valable à la room au pique rouge, d'autres se montrent plus sceptiques par rapport à au risque de la diminution des programmes de fidélité de chacune des rooms (déjà en position dominante sur le marché, Stars avait en début d'année baissé son programme de fidélité - en position ultra dominante, le risque est réel que cette diminution s'accentue).

 

Enfin du côté des autres opérateurs, on doit clairement faire la tête. Lutter en temps normal contre Goliath, ce n'est déjà pas simple, mais contre un Goliath de cette ampleur, cela deviendrait réellement difficile...

 

A suivre...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb