Circus Poker v2.0


26
AVR

EPT de Monte-Carlo (1)

Retour sur le jour 1A (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 26 avril 2012 - 10:10

Hier, c'était le début de la fin... (ou de la faim, c'est selon). A Monte-Carlo débutait, en effet,  l'ultime et douzième Main Event de l'European Poker Tour saison 8.

 

Après 11 étapes et 11 vainqueurs différents, tout le gratin du poker mondial se trouve à Monte-Carlo pour un dernier acte de prestige.

 

Et quand je parle de fin (ou de faim), c'est aussi parce que dès la saison prochaine, l'European Poker Tour changera drastiquement de format, avec un circuit limité à seulement 8 étapes (j'en reparlerai dans un billet ultérieur).

 

Revenons à nos loups... (nouvelle expression basée sur l'incompatibilité de comparer les joueurs du circuit EPT avec des moutons).

 

Hier, pas moins de 271 joueurs s'étaient donnés rendez-vous pour participer au premier des deux "jours 1", s'acquittant des 10.600€ de buy-in. Une participation étrangement en baisse par rapport à la grande finale madrilène de 2011, qui avait accueilli pour son jour 1A, un nombre de 302 participants. Le retour à Monaco ayant été de toutes parts salué, gageons que le jour 1B sera plus prolifique en termes de participation.

 

Après 8 niveaux de jeu, 165 joueurs ont réussi à passer le cap de la journée, et c'est le tchèque Martin Kabrhel qui a terminé chipleader de la journée avec 167.800 jetons.

 

Parmi les qualifiés de prestige, on peut également citer: David Sands (160300), Tristan Clemencon (121100), Freddy Deeb (114600), Steve O'Dwyer (101600), Scott Seiver (99800), Mickey Petersen (98800), JP Kelly (83700), Paul Berende (82100), Phil Ivey (72000), Andrey Pateychuk (67800), Sam Trickett (65800), Ville Wahlbeck (61700), Vanessa Selbst (54900), Richard Toth (52900), Guillaume Darcourt (49500), Marvin Rettenmaier (45400), Jude Ainsworth (41000), Nicolas Chouity  (38700), Stephane Albertini (38000), Anders Berg (31800), George Danzer (31200),
Martin Staszko (26600), Philipp Gruissem (24600), Isabelle Mercier (23900), Toni Judet (22500), Antoine Saout (22300), Lucien Cohen (21900), Chris Moorman (19100), Joe Cada (17000), Alain Roy (16400), Manuel Bevand (16300), Joao Nunes (14000) et David Sonelin (12200).

 

Les belges reçus 5 sur 5

 

Cinq de nos compatriotes participaient hier au tournoi. Bilan globalement satisfaisant, puisque les 5 se sont qualifiés pour le jour 2.

 

Kenny Hallaert et Pierre Neuville, qui ont débuté la journée à la même table, réalisent un score satisfaisant, en finissant respectivement avec 61.300 et 51.100 jetons. La journée fut un peu plus compliquée pour Kevin Vandersmissen et Matthias De Meulder, qui terminent tous les deux sous le stack de départ (29.700 et 23.900). Et enfin, les premières mains du jour 2 seront capitales pour Vincent Verdickt, qui termine la journée en position de lanterne rouge, avec 4.700 jetons.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
AVR

ZeeJustin remporte le Super High Roller

Victoire sans accroc (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 26 avril 2012 - 09:00

Enorme chipleader à l'entame de la table finale, rien n'est venu faire plier le roseau Justin Bonomo, qui a remporté hier le Super High Roller à 100.000€ de buy-in de l'EPT de Monte-Carlo.

 

Pire que ça (pour les autres), cette table finale expédiée en à peine 3H et 45 minutes, n'a semblé qu'une formalité pour "ZeeJustin".

 

Avec sa victoire dans le tête-à-tête final contre Tobias Reinkemeier, Bonomo s'adjuge la somme de 1.640.000€, portant le total de ses gains sur l'ensemble de sa carrière à plus de 5 millions de dollars (pas mal pour un joueur connu à la base comme un joueur online).

 

Bertrand "Elky" Grospellier, quant à lui, ne réédite pas sa victoire berlinoise de la semaine dernière, et échoue à une cependant excellente 3ème place (621.000€). Patrik Antonius échoue aux portes du podium, en quatrième place, alors que Daniel Negreanu doit se contenter de la sixième place (pas de record pour le canadien). Jonathan Duhamel fait la bulle du tournoi (une première pour un des meilleurs joueurs de ce début d'année).

 

On peut clairement dire que Justin Bonomo est un vainqueur on ne peut plus logique. En effet, à part Katchalov (8ème) et Duhamel (7ème), il s'est chargé lui-même d'éliminer un à un les 5 autres prétendants de la table finale.

 

38 joueurs différents ont participé au tournoi, et 7 re-entry ont été enregistrés, faisant de ce tournoi à 45 entrées un événement sans précédent en Europe.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
AVR

La bombe du 24 avril

PokerStars achèterait Full Tilt (par Julien Becquart)

Catégorie : Poker Online
Publié le : 25 avril 2012 - 11:01

La nouvelle répandue sur la toile hier a livré l'effet d'une véritable bombe nucléaire dans le monde de notre passion.

 

PokerStars aurait acheté Full Tilt Poker.

 

Après le démarrage de la rumeur, hier en milieu d'après-midi, la toile d'informations en tout genre s'est tissée à une vitesse assez incroyable, si bien qu'il devenait difficile de distinguer le faux du vrai. Entre communiqués, sous-entendus de personnalités vraisemblablement au courant, ou simple amateurs qui ont dans la foulée tiré 1000 plans sur la comète, il est rapidement devenu difficile de s'y retrouver (plus de 170 pages d'échanges en moins de 24H sur le célèbre forum 2+2).

 

Alors, oui. Le groupe Bernard Tapie", qui envisageait grandement la reprise de Full Tilt, a publié un communiqué comme quoi les négociations avec le DOJ (Département de la Justice Américaine) s'étaient soldées par un échec.

 

Oui, le chiffre de 750 millions de dollars, qui aurait été payé par PokerStars pour s'approprier Full Tilt, se retrouve à peu près dans toutes les conversations. Oui encore, il se murmure, entre personnes bien informées, que les joueurs de Feu Full Tilt seraient remboursés dans les nonante jours.

 

D'après les rumeurs adjacentes, les deux sites fonctionneraient indépendamment, auraient leurs propres promotions, et garderaient leurs propres employés.

 

PokerStars a également publié un communiqué dans la soirée via Eric Hollreiser (Chef de la communication chez Stars), on ne peut plus langue de bois: "Nous avons été confrontés à de nombreuses demandes et il y a de nombreuses rumeurs sur les forums, de ce fait nous souhaitons donc nous exprimer au nom de PokerStars. Comme vous le savez, PokerStars est actuellement en négociations avec le DOJ. Ces négociations étant soumises à devoir de confidentialité, nous ne pouvons commenter aucune des rumeurs. Nous vous informerons dès que nous aurons la possibilité de partager des informations en public".

 

Bref, pas de confirmation, ni de démenti... Mais comme dirait un de mes amis: "Il n'y a pas de fumée sans feu".

 

Je ne vais pas aller plus loin dans ce que je ne considère pas réellement comme de l'information. A ce niveau de l'affaire, tout est plutôt forme de spéculation.

 

Mais si l'on se place du point de vue de PokerStars, ce rachat semble on ne peut plus logique. En se rendant acquéreur de la seule autre meilleure plate-forme d'exploitation sur le marché, ils tiendront bien évidemment toutes les ficelles de celui-ci. En outre ils pourront distiller leurs programmes respectifs, sans se concurrencer.

 

Du côté des joueurs, il y a du pour et du contre. Si une grande partie se montrent satisfaits de récupérer leurs fonds gelés, ou de retrouver la seule alternative valable à la room au pique rouge, d'autres se montrent plus sceptiques par rapport à au risque de la diminution des programmes de fidélité de chacune des rooms (déjà en position dominante sur le marché, Stars avait en début d'année baissé son programme de fidélité - en position ultra dominante, le risque est réel que cette diminution s'accentue).

 

Enfin du côté des autres opérateurs, on doit clairement faire la tête. Lutter en temps normal contre Goliath, ce n'est déjà pas simple, mais contre un Goliath de cette ampleur, cela deviendrait réellement difficile...

 

A suivre...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
AVR

Super High Roller de Monaco (2)

8 joueurs en finale (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 25 avril 2012 - 10:22

La seconde journée du Super High Roller à 100.000€ de buy-in, joué en ouverture de l'EPT de Monte-Carlo Grand Final, a tenu toutes ses promesses et a accouché d'une table de finale de prestige à 8 joueurs.

 

38 joueurs différents ont participé à ce tournoi. 5 effectuèrent un re-entry durant la première journée, et en début de seconde journée, 2 joueurs se sont réinscrits pour s'ajouter au 29 survivants de la première journée (Gus Hansen et Jason Mercier).

 

Avec 45 entrées comme chiffre définitif, le prize-money définitif se porte à 4.432.500€. Les organisateurs ont décidé de "rémunérer" 6 joueurs. Le vainqueur repartira avec 1,64 million d'euros, alors que le 6ème devra se contenter de310.000€.

 

Au cours de la seconde journée, les débats ont été largement dominés par Justin Bonomo, qui se positionne en énorme chipleader avant l'entame de la table finale (4.390.000 jetons).

 

Derrière lui, un quatuor de 4 joueurs qui se tiennent avec un écart plus restreint: Tobias Reinkemeier (1,682M), Daniel Negreanu (1,581M), Bertrand "Elky" Grospellier (1,265M), et Masa Kagawa (1,076M).

 

Trois joueurs plus shorts ferment la marche et concluent le casting de cette table finale de prestige: Jonathan Duhamel (654K), Patrik Antonius (338K) et Eugene Katchalov (262K).

 

Exit donc les Phil Ivey, Erik Seidel, Tom Marchese, Sam Chartier, Vanessa Selbst, Will Molson, Sorel Mizzi, Philipp Gruissem, Gus Hansen, Tony G, Jason Mercier, David "Doc" Sands ou autre Isaac Haxton.

 

Daniel Negreanu, en cas de victoire, rattraperait et dépasserait Erik Seidel et Phil Ivey dans la All Time Money List, qu'il a tous deux éliminé durant la seconde journée.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


24
AVR

La vague belge 2012

Un tsunami (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 24 avril 2012 - 12:12

Alors que l'année calendaire n'a pas encore atteint son premier tiers, notre pays de poker connait une explosion sans précédent sur le circuit international.

 

A chaque fois qu'un belge réalise une performance, on se dit le lendemain, que le bon run de notre pays va s'arrêter...

 

Et à chaque fois, il existe quelqu'un pour maintenir en vie la flamme du succès, et porter notre nation encore plus haut.

 

Bien entendu, la performance réalisée par Davidi Kitaï le week-end dernier à Berlin sera très difficile à améliorer. Cela signifierait tout simplement faire mieux que la meilleure performance belge de tous les temps...

 

Mais au fond... Pourquoi pas.

 

Notre pays possède de réels talents dans le domaine de notre passion, et si on exclut cette année le Danemark (pour qui le vent est également très favorable), notre pays n'a plus grand chose à envier aux autres pays européens.

 

Le dernier classement Live Poker en atteste. Ouvert depuis cette année aux belges et aux suisses, le classement français est actuellement soumis à une forme de révolution, puisque les premières places sont trustées par nos compatriotes.

 

Davidi en occupe légitimement la première place, après son succès de Berlin. Kevin Vandersmissen, vainqueur de l'Irish Open se classe troisième. Seul Bruno "Kool Chen" Lopes parvient à sauver l'honneur français sur le podium en s'intercalant à la seconde place.

 

Derrière, on trouve également Matthias De Meulder (7ème), Koen De Visscher (12ème), Pierre Neuville (17ème), Joris Springael (29ème), Filip Verboven (31ème), etc... Pour un classement qui compte à l'heure actuelle, plus de 1200 joueurs recensés, c'est plutôt pas mal.

 

Un autre classement, dont je ne vous avais plus parlé depuis une cinquantaine de jours, est celui du "Most Popular Player In The World". Suite à sa place de runner up de Copenhague, Pierre Neuville avait placé la barre très haute, en s'installant à la première place provisoire, avec près de 2000 clics sur son pseudo Hendon Mob en 7 jours.

 

Ce chiffre est à présent explosé par Davidi... Plus de 4000 clics lors des 7 derniers jours. Bien entendu, dans ce classement spécifique, en mode "All Time", le classement est toujours dominé par les ténors américains. Il faut remonter jusqu'à la 102ème place pour trouver le premier belge classé (sans surprise, Davidi avec 23.201 clics).

 

Et puisqu'on parle des chiffres explosés par Davidi, on peut également souligner sa progression de 391 places dans la All Time Money List (211ème avec 2.715.655$ de gains), sa 16ème place dans le même classement pour 2012 (Kevin est 29ème), son autre progression d'une cinquantaine de place au même classement All Time pour l'Europe (52ème). 

 

Depuis le début de l'année, les belges qui ont réalisé au moins un résultat sur Hendon mob sont au nombre de 258 (et certains en ont bien entendu réalisé plusieurs). Les joueurs belges ont amassé en 2012 sur les tapis verts (résultats répertoriés sur Hendon Mob), un total faramineux de 4.028.330$.

 

19 performances à plus de 25.000$ ont été réalisées. Mieux qu'un long discours, voici un aperçu de ces performances, et de leurs auteurs en image (en couleur, on note les victoires).

 

 

 

8 grandes victoires sur le circuit international en moins de 4 mois... Quand je dis que ma rétrospective annuelle de décembre sera plutôt une encyclopédie qu'une simple revue, je ne suis pas loin du compte.

 

114 jours de 2012 sont aujourd'hui écoulés. Cap sur les 252 prochains, avec qui sait... Un nouveau bracelet à Las Vegas?

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb