Circus Poker v2.0


31
OCT

Diren Yildiz en plein Nord

Il remporte la Pasino Cup 2011 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 31 octobre 2011 - 09:50

Diren Yildiz est un personnage incontournable du casino de Namur. Cinq de ces sept lignes Hendon Mob ont été écrites dans les murs du Circus.

 

Sa plus prestigieuse performance reste cependant une 181ème place pour près de 40.000 dollars lors des championnats du monde de 2008 à Las Vegas.


Ce week-end, il s'est rendu à Saint-Amand-les-Eaux pour participer à la Pasino Cup 2011. Ce tournoi sur trois jours et au buy in de 600 euros réunissait 267 amateurs de structure profonde.

 

Un premier deal à cinq a permis de lisser la structure des prix avant que Diren ne se retrouve en tête-à-tête face au Français Thomas Fonce.

 

Un second arrangement garantissait 23.000 euros au second et 25.000 et le titre au premier. L'expérience et le sang-froid du Namurois lui ont permis de franchir ce dernier obstacle pour remporter méritoirement la coupe.

 

De bon augure avant la finale des Belgian Poker Series de décembre.

 

 

_____________________________________________________________

 

Un immense talent

 

"Je connais Diren depuis début 2008. A cette époque, j'ai commencé à le croiser régulièrement sur les tables du Casino de Namur. Débutant au poker à l'époque, il m'avait tout de suite impressionné par sa présence à table. Regard noir, grande capacité d'analyse, jeu agressif, intelligence, lecture des adversaires, manipulation par la parole... sont autant de qualités que cumulait Diren Yildiz dès ses débuts. Et même si à l'époque, il n'était pas particulièrement rodé aux stratégies mathématiques du jeu, il compensait et occultait ses faiblesses au regard des autres par un incroyable esprit de compétition.

 

Ce dernier lui a d'ailleurs parfois valu des remontrances, quand la passion le rendait parfois désagréable, voir invivable à une table.

 

Comme déjà signalé ci-dessus, Diren ne tarda pas à confirmer, en terminant meilleur belge au Main Event des WSOP à Las Vegas quelques mois plus tard. Dans la foulée, il parvenait également à terminer troisième du ranking Circus Poker annuel (après une compétition des plus acharnées).

 

Comme épuisé par les efforts consentis au cours de cette année, et souvent mis sous pression par des soucis privés, Diren perdit peu à peu ce qui faisait sa grande force de l'époque: Son oeil du tigre...

 

Il entama ainsi une assez longue traversée du désert, et sa confiance s'égratigna au fil des mois. Flirtant à plusieurs reprises avec un succès voué à le remettre sur les rails, il échouait à chaque fois dans la dernière ligne droite, le plus souvent face à des calls improbables, ou des bad-beats crapuleux.

 

Récemment à l'occasion du Poker Belgique Tournament, j'ai eu l'occasion de l'observer de nouveau. Assagi à table, et relativement posé dans son jeu, il n'avait rien perdu de l'immense talent que je lui avais reconnu il y a déjà trois ans. Et pour la première fois depuis longtemps, je le sentais bien dans ses bottes. Cette impression me fit penser que son retour au premier plan et la grande victoire qu'il attendait, ne tarderaient pas à lui ouvrir les bras.

 

Aujourd'hui, à l'annonce de sa victoire à la Pasino Cup de Saint-Amand, je suis vraiment très heureux pour lui et suis convaincu que ce trophée est annonciateur de nombreux autres à venir. .  Patience et abnégation ont récompensé cet extraordinaire joueur.

 

Je suis également très heureux pour notre poker national. En effet, le poker belge sans Diren Yildiz, c'est un peu comme un capuccino sans chantilly... ça manque de saveur... (les spécialistes me crieront au sacrilège, mais moi j'aime bien...na).

 

Un tout grand bravo pour ta victoire, et très heureux de ton come-back...

 

Chapeau l'artiste!"


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
OCT

Finale des WSOP (jour J-7)

Présentation des joueurs (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 octobre 2011 - 19:17

Dans 7 jours débutera la finale la plus attendue de l'année à Las Vegas. Coutume inaugurée en 2008, le Main Event des World Series Of Poker (qui décerne le titre absolu de Champion du monde) trouvera son épilogue en ce mois de novembre 2011.

 

Ils ne sont plus que 9 à pouvoir s'emparer du titre suprême (et des 8,7 millions de dollars qui vont avec).

 

Au cours des prochains jours, et jusqu'à la veille du début de l'événement, je vous propose de passer en revue la composition de cette table finale de prestige.

 

Les Shorts-Stacks - Holden et Makievskyi

 

Nom: Holden

 

Prénom: Samuel

 

Pays: Royaume Uni (Sussex)

Âge: 22 ans

Stack de départ: 12.375.500 jetons

Siège: 6

 

 

Samuel Holden sera le dernier joueur britannique en course pour la victoire. Relativement inexpérimenté en Live, il cumule sur l'ensemble de sa carrière un score microscopique de 14.747$ de gains. C'est On-Line, sous le pseudo de "SamDMND", que ce jeune diplômé en médecine légale a accompli ses plus grandes prouesses avec près de 300.000$ de gains.

 

Dimanche prochain, il partira avec le plus petit stack de la table, et remportera quoi qu'il arrive un gain minimal de 782.115$. De quoi lancer une carrière débutée il n'y a même pas un an.

 

Avec 24 Big Blinds devant lui, Holden ne partira certes pas dans la peau de favori, mais possède toujours un stack pour faire du mal autour de lui. C'est tout le mal qu'on lui souhaite...

 

_______________________________________

 

Nom: Makievskyi

 

Prénom: Anton

 

Pays: Ukraine (Dnipropetrovsk)

Âge: 21 ans

Stack de départ: 13.825.000 jetons

Siège: 5

 

 

Anton Makievskyi sera le plus jeune joueur de la finale, et en cas de victoire, le plus jeune joueur de l'histoire à remporter le Main Event des WSOP (Joe Cada détient pour l'heure le record en 2009).

 

Amateur de guitare et de vélo, le premier ukrainien de l'histoire à participer à la finale du Main Event des WSOP, signera là, quoi qu'il arrive, son tout premier résultat sur le circuit international. Avant Vegas 2011, ce dernier jouait de manière plutôt récréative que ce soit en live ou online.

 

Après tout, ne dit-on pas: "Aux âmes bien nées, la valeur n'attend pas le nombre des années" ou "Mes pareils à deux fois ne se font point connaître, et pour leurs coups d'essai, veulent des coups de maître" (Corneille - Le Cid)?

 

Avec le second plus petit tapis de la finale, Anton Makievskyi aura du pain sur la planche s'il veut renverser la vapeur. Mais tout comme Holden, avec 26BB devant lui... rien n'est perdu.

 


(à suivre)...


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
OCT

Golf Poker trophy (Maroc)

Bon parcours à tous... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 octobre 2011 - 18:25

Le très récent Mazagan Beach Resort, présenté comme la nouvelle destination de luxe au Maroc, propose du 18 au 20 novembre son premier Golf Poker Trophy.

 

Le concept est original puisque des performances au golf dépendra le nombre de jetons pour le tournoi final de poker. Le samedi, sur un magnifique 18 trous dessiné par le Sud-Africain Gary Player, les joueurs tenteront de prendre un avantage décisif en alignant pars, bogeys voire eagles.

 

Le soir, le tournoi de poker débutera pour se terminer le lendemain avec les rescapés qui se partageront l'ensemble des buy-in (450€) des participants.

 

Un très beau concept dans un paysage de rêve agrémenté de multiples activités et d'une gastronomie renommée.

 

Bon parcours.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
OCT

Cereus News

On liquide ? (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 octobre 2011 - 18:01

Le réseau Cereus vivait des heures difficiles. Dire qu'il subissait une baisse de fréquentation est un doux euphémisme dans la mesure où l'activité des joueurs de ce réseau était proche du zéro absolu. Nous approchions du moment ultime...

 

Absolu ... comme "Absolute Poker". Ultime comme "Ultimate Bet" : ce sont en effet ces deux opérateurs très controversés qui se cachent derrière Cereus. Deux opérateurs qui ont été touchés par un énorme scandale de triche puis par le Department of Justice lors du Black Friday.

 

Comme pour Full Tilt, de nombreux joueurs ont vu leurs avoirs gelés sur ces rooms et leur espoir de revoir un jour tout ou partie de leurs dollars repose désormais sur la liquidation par la maison mère, Blanca (oui, Cereus a été racheté par Blanca l'an dernier ... je sais c'est compliqué tout ça !). Blanca, donc, qui propose une liquidation de ses actifs pour rembourser ses joueurs.

 

La Kahnawake Gaming Commission a fait un communiqué en ce sens, affirmant au passage que sa volonté première était d'obtenir un remboursement des joueurs.

 

Seulement voilà, les liquidités de Blanca Games s'élèvent à moins de 6 millions de dollars alors que la dette aux joueurs est estimée à une soixantaine de millions. Il y a aussi le District Sud de New York qui poursuit la société pour un total de 500 millions et devra accepter que les joueurs passent en priorité, ce qui n'est pas gagné.

 

Il est donc à craindre qu'au final, les joueurs ne récupèrent pas davantage qu'une infime partie de leur argent. Ce sera pour eux une "ultime" punition pour avoir fait une confiance trop "absolue" à un réseau qui les avait déjà floués lors de l'affaire des comptes "multi users"'.
 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
OCT

Calendrier de novembre

Le poker fait le tour du monde (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 29 octobre 2011 - 23:27

Le calendrier international est de plus en plus chargé et de là à dire que celui-ci deviendra rapidement l'ennemi principal des organisateurs de tournois, il n'y a qu'un pas.

 

Le nombre de joueurs pratiquant le poker augmente toujours, mais la croissance des organisations en tout genre lui est nettement supérieure. En effet, entre festivals, tournois, destinations ensoleillées, circuits de prestige, tournois deepstack,... Les joueurs, amateurs ou professionnels, ne savent plus où donner de la tête.

 

Et comme le dédoublement physique n'a pas encore été inventé, ils sont bien obligés de faire un choix... Du coup, beaucoup de tournois, à l'image du pourtant très traditionnel EPT de San Remo, souffrent de la concurrence, et voient leur effectif participant diminuer.

 

Un jour prochain, j'imagine bien une grande instance internationale prendre les commandes et mettre de l'ordre dans tout cela. Mais en attendant, il faut bien faire avec.

 

Alors voici pour vous un aperçu des événements susceptibles de vous intéresser pour les quelques cinq prochaines semaines à venir.

 

-Le mois de novembre commencera par la fin du WPT Foxwoods, dans le Connecticut, ce mardi 1er novembre.

 

-Le même jour (1er novembre) débutera le WPT d'Amnéville (à 2H et 200kms de Namur et Spa). Le Main Event à 3500€ risque d'attirer pas mal de monde. Il se terminera le 6 novembre.

 

-Quasi-simultanément (du 3 au 6), se dérouleront les Mini WSOP à Dublin (voyage organisé par le Casino de Namur). Un contingent d'une quinzaine de joueurs de chez nous (dont votre narrateur), seront en Irlande pour tenter de ramener un trophée à la Belgique.

 

-Du 6 au 8 novembre, tous les regards seront tournés vers Las Vegas et la finale 2011 du Main Event des World Series Of Poker. Pour rappel, ils ne sont plus que 9 (les November Nine) à pouvoir briguer le titre de champion du monde de poker 2011. Une présentation de chacun des prétendants au titre le plus convoité de la planète vous sera proposé dans les prochains jours.

 

-Du 11 au 20 novembre, la compétition revient en France et à Paris plus spécifiquement. L'Aviation Club de France sera en effet le théâtre des huitièmes Hold'em Series dont le Main Event à 3000€ se déroulera du 18 au 20 novembre.

 

-Comme annoncé plus haut, les Hold'em Series de Paris risquent fort de souffrir de la concurrence. En effet, du 14 au 20 novembre se déroulera la nouvelle étape grecque de l'European Poker Tour à Loutraki (Main Event à 4400€).

 

-Et ce n'est pas tout... Le WPT qui offre de plus en plus d'étapes à son calendrier, organisera le premier WPT Bohemia (German Open) à Rozvadov (Allemagne). Le Main Event  à 1650€ se déroulant du 17 au 20 novembre risque d'être assez attractif pour les amateurs de tournoi prestigieux qui ne veulent pas payer "trop cher".

 

-Cerise sur le gâteau, le même week-end, nos amis de D4 Events organisent à Luton, dans la banlieue nord de Londres, une étape de leur circuit European Deepstack (en short handed - Main Event à 550£).

 

-Ouf... On peut respirer trois jours... A partir du 23 novembre et jusqu'au 27, se déroulera à Marrakech dans le Casino Es Saidi, l'étape marocaine du WPT (Main Event à 3000€).

 

-Enfin, pour bien terminer le mois de novembre, et entamer début décembre sur les chapeaux de roue... Le WPT (encore lui) posera ses valises le 29 novembre à Prague. Le Main Event à 3500€ commencera le 1er décembre et sera suivi au même endroit de l'EPT de Prague...jusqu'au 11 décembre (Main Event à 5300€)...

 

Bon ça suffit pour le moment... Et encore, je ne vous ai pas parlé de toutes les organisations extra-européennes...

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb