Circus Poker v2.0


02
NOV

Finale des WSOP (jour J-4)

Présentation des joueurs (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 02 novembre 2011 - 20:59

Dans 7 jours débutera la finale la plus attendue de l'année à Las Vegas. Coutume inaugurée en 2008, le Main Event des World Series Of Poker (qui décerne le titre absolu de Champion du monde) trouvera son épilogue en ce mois de novembre 2011.

 

Ils ne sont plus que 9 à pouvoir s'emparer du titre suprême (et des 8,7 millions de dollars qui vont avec).

 

Au cours des prochains jours, et jusqu'à la veille du début de l'événement, je vous propose de passer en revue la composition de cette table finale de prestige.

 

Le WSOP Player of The Year - Ben Lamb

 

Nom: Lamb

 

Prénom: Ben

 

Pays: USA (Tulsa)

Âge: 26 ans

Stack de départ: 20.725.000 jetons

Siège: 8

 

 

Ben Lamb a réalisé une campagne WSOP 2011 d'anthologie :

 

- Un bracelet de Champion du monde du "10.000 $ Pot Limit Omaha" pour 814.436 $,
- Une 2e place lors du "$ 3,000 Pot Limit Omaha"
- Une 8e place dans le "$ 50,000 The Poker Players Championship - 8 Game"
- Une 12e place dans le "$ 10,000 No Limit Hold'em - Six Handed Championship"
- Une TF au main event ....

 

Pas étonnant dès lors que ce jeune américain originaire de Tulsa (Oklahoma) ait dépassé Phill Hellmuth dans la course au titre très convoité de "player of the year".

 

Son compteur affiche près de 3 500 000 $ de gains et 13 de ses ITM ont été gagnés aux WSOP, ce qui en fait de ce surdoué un spécialiste de ce festival.

 

Avec son palmarès, la qualité de son jeu et la confiance qu'il affiche à chaque fois qu'il s'assied à une table des WSOP, Ben Lamb est considéré par beaucoup comme LE favori de ce tournoi.

 

(à suivre)...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


01
NOV

Cartes sur table

Un livre de Jonathan Duhamel (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 01 novembre 2011 - 12:05

Vainqueur des WSOP 2010, le Canadien Jonhatan Duhamel a choisi la proximité des November Nines pour sortir son premier livre.


"Cartes sur table" nous propose de répondre à des questions fondamentales relatives aux qualités qui font la différence entre un bon joueur de poker et un champion.

 

Ces qualités relèvent parfois du talent pur, parfois d'un apprentissage acharné, mais toutes sont, selon Duhamel, indispensables pour vraiment sortir du lot. Mais le champion du monde pousse sa réflexion plus loin lorsqu'il évoque l'importance et le "bonus" de vie et d'éthique qu'apportent certaines de ces qualités en dehors des tables.

 

Duhamel profite également de son livre pour partager son aventure de 2010. Il fait aussi une tentative de parallèle entre le sport de haut niveau et le poker.

 

Les lecteurs amateurs de technique ne trouveront pas vraiment leur compte dans ce livre. Toutefois, l'approche du jeu "poker", la fausse apparence de simplicité de cette discipline, la gestion du succès et des galères rendent "Cartes sur Table" très intéressant à lire pour tous.

 

 

Le livre n'est pas disponible en Europe mais une version numérique est disponible pour moins de 20$ ici

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


01
NOV

Finale des WSOP (jour J-5)

Présentation des joueurs (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 01 novembre 2011 - 10:58

Dans 7 jours débutera la finale la plus attendue de l'année à Las Vegas. Coutume inaugurée en 2008, le Main Event des World Series Of Poker (qui décerne le titre absolu de Champion du monde) trouvera son épilogue en ce mois de novembre 2011.

 

Ils ne sont plus que 9 à pouvoir s'emparer du titre suprême (et des 8,7 millions de dollars qui vont avec).

 

Au cours des prochains jours, et jusqu'à la veille du début de l'événement, je vous propose de passer en revue la composition de cette table finale de prestige.

 

Les Outsiders - Heinz et Bounahra

 

Nom: Heinz

 

Prénom: Pius

 

Pays: Allemagne (Cologne)

Âge: 22 ans

Stack de départ: 16.425.000 jetons

Siège: 7

 

 

Pius Heinz est le tout premier joueur allemand qui accède à la finale du Main Event des WSOP. Ce Las Vegas 2011 était par ailleurs son tout premier, et avant ce Main Event, il n'a pas démérité, puisqu'il a terminé à la 7ème place sur 2713 joueurs de l'Event 48 (NLHE - 1500$) pour 83.286$ de gains. Depuis juillet, Heinz s'est également imposé dans un side event turbo bounty à l'EPT de Barcelone pour un gain de 25.140$. Avant le voyage à Las Vegas, Heinz était surtout connu on-line, où il sévit sous le pseudo de "MastaP89" et cumule depuis novembre 2007, plus de 700.000$ de gains.

 

Joueur agressif par excellent, il faudra compter sur lui pour faire parler rapidement ses 32 Bigs Blinds.

 

Quoi qu'il arrive, Heinz se considère comme un rescapé, ayant survécu en demi-finale à deux confrontations défavorables. "Le reste, c'est juste du bonheur" affirme-t-il.

 

_______________________________________

 

Nom: Bounahra

 

Prénom: Badih

 

Pays: Etats Unis (Belize City - Amérique Centrale)

Âge: 49 ans

Stack de départ: 19.950.000 jetons

Siège: 2

 

 

Badih Bounahra est le doyen de cette table finale. A lui seul, il fait grimper la moyenne d'âge de 3 ans (28 si on l'inclut, 25 si on l'exclut). Homme d'affaires originaire du Liban, Bounahra possède un style de jeu très déconcertant. Les tailles de ses mises sortent souvent des sentiers battus, et ont tendance à mettre ses adversaires dans l'embarras. Globalement, il est assez tight (made in ancienne école), mais est capable de se lancer dans des 3-barrels bluffs au moment où on ne l'attend pas. Il s'agit en outre de son tout premier gros résultat en live, où il ne cumulait jusqu'alors que 73.000$ de gains dans des petits tournois.

 

Après le premier ukrainien (Makievskyi) et le premier allemand (Heinz), il sera également le premier joueur résidant en Amérique Latine à prendre part à la finale la plus convoitée de l'année. Ce père de trois enfants, volubile à outrance et très expressif de visage à une table de poker, est loin d'être favori face à l'armada de jeunes pros qui lui feront face. Mais bon... sur un malentendu... On ne sait jamais.


(à suivre)...


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


31
OCT

WPT d'Amnéville 2011 (1)

Jour J-1 (par Julien Becquart)

Catégorie : WPT
Publié le : 31 octobre 2011 - 20:22

Dès demain débutera en terres lorraines, à Amnéville, la seconde édition du festival labélisé WPT.

 

Pour rappel, l'événement avait attiré l'an dernier 542 joueurs, et vu la victoire du joueur suisse Sam El Sayed.

 

Le buy-in du Main Event ne change pas et sera de 3500€.

 

Le tournoi commencera par deux jours « Un », mardi et mercredi, et la finale est programmée pour dimanche 6 novembre.
Dirigé par le traditionnel TD (Tournament Director) américain Matt Savage, le festival bénéficiera des superbes installations du Casino « Seven », dont les salles ont été aménagées pour offrir tout le confort possible aux joueurs.
Le gagnant recevra en plus du titre, un bracelet en argent et le droit d'entrée pour le WPT World Championship à 25.000$ du Bellagio, en mai prochain.

 

Sont annoncés comme participant à la compétition : Elky, Jake Cody, Tony G, Arnaud Mattern, Nicolas Levi, Guillaume Darcourt, Isabelle Mercier, Ludovic Lacay, Marvin Rettenmaier et bien d'autres encore.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


31
OCT

Diren Yildiz en plein Nord

Il remporte la Pasino Cup 2011 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 31 octobre 2011 - 09:50

Diren Yildiz est un personnage incontournable du casino de Namur. Cinq de ces sept lignes Hendon Mob ont été écrites dans les murs du Circus.

 

Sa plus prestigieuse performance reste cependant une 181ème place pour près de 40.000 dollars lors des championnats du monde de 2008 à Las Vegas.


Ce week-end, il s'est rendu à Saint-Amand-les-Eaux pour participer à la Pasino Cup 2011. Ce tournoi sur trois jours et au buy in de 600 euros réunissait 267 amateurs de structure profonde.

 

Un premier deal à cinq a permis de lisser la structure des prix avant que Diren ne se retrouve en tête-à-tête face au Français Thomas Fonce.

 

Un second arrangement garantissait 23.000 euros au second et 25.000 et le titre au premier. L'expérience et le sang-froid du Namurois lui ont permis de franchir ce dernier obstacle pour remporter méritoirement la coupe.

 

De bon augure avant la finale des Belgian Poker Series de décembre.

 

 

_____________________________________________________________

 

Un immense talent

 

"Je connais Diren depuis début 2008. A cette époque, j'ai commencé à le croiser régulièrement sur les tables du Casino de Namur. Débutant au poker à l'époque, il m'avait tout de suite impressionné par sa présence à table. Regard noir, grande capacité d'analyse, jeu agressif, intelligence, lecture des adversaires, manipulation par la parole... sont autant de qualités que cumulait Diren Yildiz dès ses débuts. Et même si à l'époque, il n'était pas particulièrement rodé aux stratégies mathématiques du jeu, il compensait et occultait ses faiblesses au regard des autres par un incroyable esprit de compétition.

 

Ce dernier lui a d'ailleurs parfois valu des remontrances, quand la passion le rendait parfois désagréable, voir invivable à une table.

 

Comme déjà signalé ci-dessus, Diren ne tarda pas à confirmer, en terminant meilleur belge au Main Event des WSOP à Las Vegas quelques mois plus tard. Dans la foulée, il parvenait également à terminer troisième du ranking Circus Poker annuel (après une compétition des plus acharnées).

 

Comme épuisé par les efforts consentis au cours de cette année, et souvent mis sous pression par des soucis privés, Diren perdit peu à peu ce qui faisait sa grande force de l'époque: Son oeil du tigre...

 

Il entama ainsi une assez longue traversée du désert, et sa confiance s'égratigna au fil des mois. Flirtant à plusieurs reprises avec un succès voué à le remettre sur les rails, il échouait à chaque fois dans la dernière ligne droite, le plus souvent face à des calls improbables, ou des bad-beats crapuleux.

 

Récemment à l'occasion du Poker Belgique Tournament, j'ai eu l'occasion de l'observer de nouveau. Assagi à table, et relativement posé dans son jeu, il n'avait rien perdu de l'immense talent que je lui avais reconnu il y a déjà trois ans. Et pour la première fois depuis longtemps, je le sentais bien dans ses bottes. Cette impression me fit penser que son retour au premier plan et la grande victoire qu'il attendait, ne tarderaient pas à lui ouvrir les bras.

 

Aujourd'hui, à l'annonce de sa victoire à la Pasino Cup de Saint-Amand, je suis vraiment très heureux pour lui et suis convaincu que ce trophée est annonciateur de nombreux autres à venir. .  Patience et abnégation ont récompensé cet extraordinaire joueur.

 

Je suis également très heureux pour notre poker national. En effet, le poker belge sans Diren Yildiz, c'est un peu comme un capuccino sans chantilly... ça manque de saveur... (les spécialistes me crieront au sacrilège, mais moi j'aime bien...na).

 

Un tout grand bravo pour ta victoire, et très heureux de ton come-back...

 

Chapeau l'artiste!"


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb