Circus Poker v2.0


21
SEP

WPT de Malte (1)

Joli casting (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 21 septembre 2011 - 14:34

Ce WPT de Malte 2011 est un peu le tournoi des grandes premières.

 

C'est en effet la première fois qu'un WPT se dispute sur la petite île méditerranéenne. C'est aussi la première fois que deux WPT se déroulent en même temps (Borgota). Et c'est également un des premiers tournois internationaux à autoriser le re-entry en Europe (possibilité de s'inscrire au day 1B alors que l'on a sauté du day 1A).

 

101 joueurs ont pris part au day 1A hier. Parmi ceux-ci notons les présences de Phil Hellmuth, Fabrice Soulier, Arnaud Mattern, Tony G, William Thorson, Matt Giannetti (november 9), Isaac Haxton, Dominik Nitsche ou encore Tristan Clemençon.

 

Parmi ceux-ci, Phil Hellmuth, Fabrice Soulier et Arnaud Mattern n'ont pas réussi à passer l'écueil du day 1A. Il y a évidemment de grandes chances que l'on retrouve nos trois amis au day 1B...

 

64 joueurs ont survécu à cette première journée.

 

Du côté belge, signalons la qualification de Joris Springael qui termine 13ème au chipcount provisoire.

 

A suivre aujourd'hui à Malte, Kenny Hallaert, Joel Benzinou, et Jean-Marie Vandeborne (qui inaugure au passage son arrivée dans la Team Poker 770).

 

Je vous signale au passage un article à venir dans les prochains jours sur ce fameux nouveau système de re-entry.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


21
SEP

WPT Borgata (2)

Williams en quête du sacre (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 21 septembre 2011 - 14:20

Le poker est décidément de plus en plus brutal. Alors que 750 joueurs avaient pris place aux tables pour les neuf niveaux du jour, seulement 170 d'entre eux ont pu remplir le petit sac en plastique avec ce qui leur reste de jetons, ce qui nous fait approximativement 80% de sorties sur la journée.

 

Parmi ceux qui ont rempli un très gros sac, David Williams doit sans doute repenser à cette année 2004 qui l'avait vu terminer deuxième du Main Event des WSOP (derrière Greg Raymer) puis deuxième encore, quelques mois puis tard ici même au Borgata Poker Open. Certes, il avait empoché 4 millions de dollars pour ces deux performances mais la gloire s'accommode mal des "runner up" et David souhaite probablement ajouter à son unique bracelet WSOP ($1,500 Seven-card stud en 2006) un joli titre WPT.

 

Nous en sommes toutefois encore loin et même si Williams est le big stack actuel, tout cela peut très vite évoluer. Jeff Madsen en est un bon exemple. Il pointait à la deuxième place en début de journée mais même s'il est toujours en course autour de la moyenne, on peut dire qu'il a raté sa journée.

 

Pour Vanessa Selbst, les choses sont un peu similaires.: après avoir gagné un énorme pot qui l'a propulsée autour des 500 000 jetons, elle a ensuite perdu l'essentiel de son capital, quadruplant au passage la stack de John D'Agostino en perdant contre lui deux confrontation à tapis. La différence avec Madsen, c'est que Vanessa a réussi à se refaire et termine la journée avec 315 000 jetons.

 

Même "happy end" pour Will Failla qui a emballé 315 000 jetons lui aussi et rêve sans doute d'être le premier champion WPT à remporter deux titre de rang.

 

Aujourd'hui c'est jour de paie au Borgata. Nous atteindrons en effet l'itm (100 joueurs seront payés) mais je doute que ça ralentisse beaucoup aux alentours de la bulle.

 

1. David Williams – 727,100 2. Maurice Hawkins – 646,500 3. David Jones – 643,600 4. Andrew Blake – 534,000 5. Roman Valerstein – 517,200 6. Eric Haber – 496,400 7. Hans Schreiber – 489,400 8. Aaron Belardo – 480,400 9. Daniel Santoro – 457,400 10. David Diaz – 457,100

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


21
SEP

La pyramide s'écroule

Full Tilt boit la tasse (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 21 septembre 2011 - 09:10

Alors que se déroulent en ce moment même, devant l'Alderney Gambling Control Commission (AGCC), les auditions décisionnaires quant à la suite à donner à la suspension de la licence de Full Tilt, le procureur de Manhattan Preet Bharara vient de lancer un énorme pavé dans la marre dont la vague risque non seulement d'engloutir la room à jamais, mais aussi plusieurs joueurs professionnels parmi les plus célèbres ayant profité de la potentielle escroquerie.

 

« Full Tilt est une escroquerie basée sur le principe de la Pyramide de Ponzi » a déclaré Bharara. « Les dirigeants se sont remplis les poches en utilisant l'argent de leurs clients les plus fidèles tout en leur mentant en assurant que leur argent était en sécurité ».

 

C'est quoi une Pyramide de Ponzi ?

 

Une chaîne de Ponzi est un circuit financier frauduleux qui consiste à rémunérer les investissements effectués par les clients, au moyen essentiellement des fonds procurés par les nouveaux entrants, le système étant découvert et s'écroulant quand les sommes procurées par les nouveaux entrants ne suffisent plus à couvrir les rémunérations des clients.

 

Elle tient son nom de Charles Ponzi qui est devenu célèbre après avoir mis en place une opération basée sur ce principe à Boston dans les années 1920.

 

2 joueurs très connus auraient profité de cette vaste fraude, en l'occurrence Howard Lederer pour près de 40 millions de dollars et surtout Chris Ferguson pour près de 85 millions de dollars.

 

De manière générale, la room aurait détourné au total 390 millions de dollars, sur les comptes de ses joueurs.

 

Au lieu de 450 millions de dollars supposés couvrir les dépôts « clients », il n'y aurait plus que 60 millions de dollars de disponible…

 

Après une telle information, il est vraiment peu probable que l'AGCC rende sa licence à Full Tilt.

 

Par ailleurs plainte sera déposée pour blanchiment d'argent et escroquerie contre les actionnaires de la room (dont Lederer et Ferguson).

 

Comme on dit dans le jargon : « Ça sent le sapin »…

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


20
SEP

WCOOP - les belges brillent

SpaceyFCB, Civell et Mattidm signent d'excellents résultats (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 20 septembre 2011 - 14:22

Bien entendu, nous sommes très loin de la gigantesque performance réalisée par « LOL_U_91 » en ce début de mois de septembre.

 

Néanmoins, les résultats hier soir de nos compatriotes Kenny Hallaert, Kevin Vandersmissen et Matthias De Meulder méritaient clairement d'être soulignés.

 

La plus belle performance financière a été expédiée en même pas 4H30 de temps de jeu et a été réalisée par Kenny alias SpaceyFCB, qui termine 4ème sur 3426 joueurs du WCOOP 45 Turbo Knock Out à 265$ de buy-in. Pour son résultat, Kenny remporte l'excellente somme de 39.514$ à laquelle on peut raisonnablement ajouter une dizaine de bounty à 50$, pour un gain total supérieur à 40.000$.

10.000$ de l'heure, cela reste un salaire de jeu appréciable.

 

De son côté, Matthias "Mattidm" De Meulder est passé très près de la montre en or, en terminant à une excellente (ou horrible) 12ème place du WCOOP 42 à 1050$ de buy-in commencé dimanche soir.

 

Excellente, car le field de 2207 joueurs était tout simplement exceptionnel en termes de qualité (Akkari, Elky, Lykov, Barbero, Boeree, Kelly, Veldhuis, Hachem, Boeken, Corren, Brenes, Duthie, Negreanu, sans compter les nombreux sharks online).

 

Horrible car sa douzième place lui a rapporté 16.552$, alors que la première offrait à son vainqueur plus de 350.000$.

 

Et enfin Kevin "Civell" Vandersmissen a quant à lui triomphé d'un field de 535 participants et a remporté le 55$ rebuy de Pokerstars, pour un gain de presque 18.000$.

 

Dans leurs cas, et comme il semble désormais coutumier dans notre pokersphère de donner des couleurs aux jours de la semaine, nous pouvons clairement parler d'un White Monday...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


20
SEP

Hendon Mob - Full Tilt

Le divorce (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 20 septembre 2011 - 13:51

Rien ne semble plus aller pour Full-Tilt. Alors que sa grande rivale la room  Pokerstars s'est sortie quasiment indemne du Black Friday, on ne peut pas en dire autant de celle qui, il n'y a pas si longtemps, pouvait encore être considérée comme seconde meilleure room du marché.

 

Ce dimanche, à la veille des audiences judiciaires concernant la suspension de licence de la room le 29 juin dernier par la commission de l'AGCC (Alderney Gambling Control Commission), les fondateurs du site Hendon Mob (un des plus grands vecteurs commerciaux de la room) ont annoncé cesser toute relation commerciale avec Full Tilt.

 

Outre la fin de la relation commerciale avec le site, les 4 fondateurs, tous joueurs sponsorisés par la room à titre individuel, ont décidé de rompre unilatéralement leurs contrats de joueur.

 

La descente aux enfers semble réellement sans fin pour la room mythique...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb