Circus Poker v2.0


15
JUI

L'homme qui valait 6 milliards...

...perd gros. (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 15 juillet 2011 - 14:36

Andy Beal est un homme particulièrement riche dont la fortune est estimée à plus de 6 milliards de dollars.

 

Mathématicien hors pair et excellent joueur de poker, cet homme d'affaire a une théorie qui veut que tout joueur de poker, aussi bon soit-il, a une limite financière au-delà de laquelle il est incapable de bien jouer.

 

Théoriquement donc, un adversaire moins bon mais particulièrement fortuné peut mettre le meilleur joueur du monde en difficulté s'il peut forcer le champion à jouer dans des limites qui dépassent sa zone de confort.

 

Andy Beal avait les moyens de vérifier sa théorie et comme tout bon milliardaire qui se respecte, il s'est empressé de passer à l'acte : il a défié la communauté du poker de l'affronter en heads up à des blindes allant de 25.000$/50.000$ à 100.000$/200.000$.

 

La réponse des pros n'a pas tardé, ils se sont ligués afin de pouvoir disposer d'une bankroll suffisante et ont affronté Beal sous le nom de "The Corporation".
Phil Ivey, Johnny Chan, Jennifer Harman, Doyle et Todd Brunson, Gus hansen, Howard Lederer, Chip Reese et quelques autres allaient donc affronter l'homme qui valait six milliards et, durant quelques mois, "The Corporation" allait gagner quelques millions, en perdre quelques dizaines, en regagner un peu ... jusqu'à ce que Phil Ivey arrache plus de 16 millions à Beal et l'oblige à reconnaître sa défaite.

 

Cela se passait il y a cinq ans déjà.

 

Pourquoi je vous reparle de cela aujourd'hui ?

 

Eh bien, il semble que Beal ait quelque peu "repiqué au truc" à l'occasion de trois parties privées de haut vol auxquelles participaient des joueurs pro mais aussi le sulfureux Tobey Maguire (Superman) déjà cité par mes amis Julien et Jeff dans ces colonnes.

 

C'est le New York Post qui a publié l'info dans un article du 7 juillet dernier et la "source" du journal parle d'une perte cumulée de 50 millions de dollars.

 

Un représentant du milliardaire a néanmoins contesté les chiffres, affirmant que le chiffre de 50 millions n'était pas exact.
Quoi qu'il en soit, il semble bien que Andy Beal ait fait honneur au surnom qui lui a été octroyé par la communauté poker : "The banker ".

 

Quand je pense que pendant ce temps, il y a des milliers de joueurs qui suent sang et eau au main event des WSOP pour gagner des clopinettes.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


14
JUI

WSOP Main Event (2)

Lamb et Nauder en puissance (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 14 juillet 2011 - 21:02

Lundi et mardi se déroulaient les jours 2A et 2B du Main Event des World Series Of Poker 2011. Des 4521 joueurs en lice, 2657 sont tombés durant les deux journées.

 

Hier, c'était le day off (jour de repos). Une occasion en or pour les compétiteurs encore en course de recharger leurs batteries, et faire le plein d'énergie. En effet, à partir d'aujourd'hui et jusqu'à mardi, il n'y aura plus un seul instant de répit.

 

6 jours de compétition intense (du day 3 au day 8), destinés à voir le field restant de 1864 joueurs (sur les 6865 du départ) se réduire aux 9 finalistes qui en découdront en novembre pour le titre de champion du monde 2011.

 

Ce day 3, qui commence à l'instant, a pour chipleader incontesté l'incroyable Ben Lamb, dont la montagne de jetons culmine pour l'instant à plus de 550.000 jetons.

 

De mon point de vue, le talent de ce garçon n'a pour l'instant d'égal que son incroyable réussite. C'est bien simple. Le gars joue très bien, mais peut également compter sur une chance affolante. Tout ce qu'il touche se transforme en or.

 

Et comme son good run ne date pas d'hier, et à moins d'un incroyable retournement de situation, on peut clairement estimer qu'on a là un november nine en puissance. Après sa place de runner up dans le 3000$ pot limit omaha, sa victoire dans le 10.000$ de la même variante et sa table finale au 50.000$ 8-game, on se demande réellement qui sera capable d'arrêter ce garçon dans sa course vers les étoiles...

 

Un belge? Pourquoi pas... Ou plutôt UNE belge.

 

En effet, si le contingent noir jaune rouge semble s'être réduit à peau de chagrin, on ne peut ignorer l'incroyable ascension orchestrée par Coralie "Nauder" Renaud.

 

Déjà en tête des troupes belges à l'issue du day 1, celle-ci récidive au day 2, en maintenant son statut de "chipleadeuse" des représentants du plat pays avec un peu plus de 217.000 jetons. Et le plus incroyable, c'est qu'elle a joué tout le day 2 avec près de 40° de fièvre. Chapeau.

 

D'après le chip count WSOP et les petits drapeaux s'y rapportant, 6 autres belges devraient encore être en course dans ce Main Event (je dis bien "devraient", car d'après eux, Coralie est Bolivienne, mais bon...soit).

 

Donc normalement sont encore de la partie pour ce day 3, Philip Meulyzer 169300, Fried  Meulders 145100, Koen Schiepers 113600, Christophe De Meulder 60300, Hotchandani Bob 55000 et Deweerdt Caroline 50300.

 

Concernant les "stars" encore en course... il y en a. Et même beaucoup. Patrik Antonius, Shaun Deeb, Tony Hachem, Darren Woods, David Oppenheim, Garry Gates, Daniel Negreanu, Joe Cada, Humberto Brenes, Tom McEvoy, JP Kelly, Dennis Phillips, Annette Obrestad, Phil Hellmuth, ou encore Vanessa Rousso pour ne citer qu'eux. Pour le jeu des pronostics, c'est encore un peu tôt. Pour se faire une idée réaliste des forces en présence, je crois que nous devrons attendre la fin du day 4.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


13
JUI

Spiderman se justifie

Son honneur en jeu (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 13 juillet 2011 - 15:22

Vous vous souvenez sans doute de l'article écrit par mon ami Jeff le 24 juin dernier: "Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités". Celui-ci dénonçait la potentielle implication du héros de Spiderman, Tobey MaGuire, dans l'organisation de parties privées illégales.

 

Et surtout la participation au "plumage pokéristique" de l'industriel Bradley Ruderman.

 

L'acteur hollywoodien était principalement accusé d'avoir "gagné" contre cet industriel. Accusé d'avoir plumé son adversaire, mais surtout d'avoir gagné l'argent des clients de Ruderman.

 

Aujourd'hui, l'homme araignée est sorti de son silence, en révélant des chèques rédigé de sa propre main à l'intention de l'industriel. Ces chèques d'un montant total de 168000$ tendrait à prouver que Spiderman faisait plutôt partie des déficitaires de la partie.

 

A moins d'un revirement de situation, l'honneur devrait être sauf pour l'acteur.

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


12
JUI

WSOP Main Event (1)

Retour sur les days uns (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 12 juillet 2011 - 12:30

Après 6 semaines acharnées de compétition, le Main Event des WSOP a commencé jeudi dernier à Las Vegas.

 

Si les fields des deux premières journées (897 et 985) semblaient confirmer les prévisions alarmistes des observateurs (suite au black Friday), le troisième jour a incontestablement relevé le niveau (2181) pour voir un extraordinaire day 1D qui a vu s'inscrire 2802 joueurs.

 

Au total donc, le Main Event Event cuvée 2011 a cumulé un total de 6865 joueurs, soit le 3ème plus gros field de l'histoire de ce tournoi. Un prize-money global de 64.531.000$ pour 693 joueurs qui finiront dans l'argent. Les premiers payés repartiront avec 19.359$ et le vainqueur final avec la coquette somme de 8.711.956$.

 

30.000 jetons de départ, 10H de jeu par jour, pour 2H par niveau de blinds, et tous les meilleurs joueurs de la planète (ou presque) présents, pour tenter de ne pas manquer le rendez-vous avec l'histoire.

 

Avant d'aborder le bilan de nos compatriotes après la fin du day 1, il faut savoir que 4521 joueurs ont survécu à la première journée de compétition.

 

Ce qui n'est pas le cas de Evelyn Ng, Antoine Saout, Chris Oliver, Vanessa Selbst, Greg Raymer, Doyle Brunson, Josh Arieh, Jerry Yang, Matt Affleck, David Chicotsky, Johnny Chan, Nicolas Levi, Noah Schwartz, Michael Mizrachi, Nacho Barbero, Tuan Le,  et Andre Akkari , qui ont tous été éliminés lors des deux premiers days one.

 

Ensuite au day 1C, on notait les éliminations de James Akenhead, Pieter de Korver, Martin Jacobson, Chris Moneymaker, Hoyt Corkins, Roberto Romanello, Liz Lieu ou encore Robert Mizrachi.

 

Et enfin, à l'ultime day 1, Steve Sung, Alex Kravchenko, Antonio Esfandiari, Tommy Vedes, David Williams, John Juanda, Michael Binger, Alex Wice, Tom Marchese, Melanie Weisner, Franck Kassela, Tom Dwan, Pralhad Friedman et Ivan Demidov sont tous rentrés à la maison.

 

Du côté belge, 26 joueurs ont pris part à la compétition lors des différentes journées et 18 sont parvenus à rejoindre le day2.

 

Honneur aux dames, c'est Coralie « Nauder » Renaud (photo) qui emmènera nos troupes en seconde journée. Elle termine en effet avec le meilleur tapis au chip count de nos compatriotes avec 80.650 jetons. Ensuite on trouve dans l'ordre Joris Springael (76.325), Kyne Elmouloua (66.000), Christophe De Meulder (65.700), Joen Schiepers (53.200) Kenny Hallaert (51.375), Alexis Despoelberch (42.975), Philip Meulyzer (40.050), Fried Meulders (30.000), Karim Zitouni (27.475), Olivier Mertens (25.850), Caroline De Weerdt (24.325), Patrick Hanoteau (20.100), Laurens Desmet (18.750), Bart Verbanck (12.925), Sylvain Naets (12.600) et Kevin Vandersmissen (10.200).

 

Hélas, Davidi Kitaï, Pierre Neuville, Koen De Visscher, Olivier Baeten, Alexander Beeckx, Filip Verboven, Stefan Hendrickx, et Ward Vandebrouck ont tous été éliminés.
 

 

A noter que le day 2a vient de se terminer. Particularité importante, il rassemblait non pas les survivants des days 1A et B, mais ceux des day 1A et C. Le day 2B rassemblera lui les qualifiés des days 1B et D. En croisant ainsi les fields les organisateurs espéraient sans doute équilibrer le nombre de joueurs pour chaque jour 2.

 

Cette modification a entraîné quelques « oublis » dont celui de Phil Hellmuth, arrivé avec près de deux heures de retard pour le début de journée (il croyait jouer le day 2B). Alors qu'il devait commencer le day 2 avec 11.800 jetons (ce qui est déjà peu), le grand Phil a du se débrouiller avec un short stack de 6975… Mais que les fans de l'enfant terrible se rassurent, je peux déjà vous dire que le leader actuel du classement « Player of the year » a réussi à se qualifier pour le jour 3 avec un tapis de 65.000 jetons.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


11
JUI

Une pluie de statistiques

Un bilan global avant le Main (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 11 juillet 2011 - 10:30

Avant de revenir en détail sur la première journée du Main Event des WSOP (4 jours), je trouvais intéressant de dresser un bilan chiffré de ces WSOP 2011.

 

Tout d'abord les 57 événements organisés en 44 jours ont attiré un nombre total de 68.807 joueurs, pour un total de 127.468.010$ de prize money.

 

Ensuite, sur les 57 bracelets distribués, 35 ont été remporté par des américains, 5 par des canadiens, 4 par des ukrainiens, 4 par nos amis français, 3 par des anglais, 3 par des russes, et enfin un saint graal pour le Pakistan, le Brésil et la Suède (les belges se sont-ils réservés pour le Main Event?). Brian Rast a été le seul à doubler la mise, puisqu'il a remporté deux bracelets cette année.

 

Autre caractéristique intéressante, montrant si besoin en est que notre passion est un véritable sport, sur 56 vainqueurs différents, 43 sont considérés comme des professionnels, et seulement 13 comme des semi-pros ou purs amateurs. Amusante aussi la bataille des sexes. Hors l'événement réservé aux ladies, cela fait 213 tournois consécutifs que les mâles sont à la fête. Le dernier bracelet féminin remonte en effet à 2008, avec une victoire de Vanessa Selbst.

 

Quelques records de 2011

 

-Event 2: Plus grand prize money pour un tournoi de HU (3.040.000$)

-Event 3: Plus grand field de l'histoire pour un tournoi de Omaha High-Low Split (925 joueurs).

-Event 10: Plus grand tournoi 6-handed de l'histoire (1920 joueurs).

-Event 16: Plus grand prize money pour un tournoi de 2-7 (1.184.400$).

-Event 30: Plus grand tournoi seniors de l'histoire (3752 joueurs).

etc... (bien d'autres records ont été battus, mais la liste est vraiment trop longue).

 

Par ailleurs, 35 ans sépare le premier cash d'Artie Cobb's en 1976 et son plus récent cette année. Howard Andrew n'est pas en reste dans la longévité, puisque cette année marquait sa 38ème participation consécutive à au moins un tournoi des WSOP (la première datant de 1974).

 

Phil Hellmuth est devenu le premier joueur de l'histoire à cumuler en une seule année trois places de runner up. Il a par ailleurs augmenté deux de ses records personnels: le nombre de places payées total (84) et le nombre de tables finales (43).

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb