Circus Poker v2.0


12
JUI

WSOP Main Event (1)

Retour sur les days uns (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 12 juillet 2011 - 12:30

Après 6 semaines acharnées de compétition, le Main Event des WSOP a commencé jeudi dernier à Las Vegas.

 

Si les fields des deux premières journées (897 et 985) semblaient confirmer les prévisions alarmistes des observateurs (suite au black Friday), le troisième jour a incontestablement relevé le niveau (2181) pour voir un extraordinaire day 1D qui a vu s'inscrire 2802 joueurs.

 

Au total donc, le Main Event Event cuvée 2011 a cumulé un total de 6865 joueurs, soit le 3ème plus gros field de l'histoire de ce tournoi. Un prize-money global de 64.531.000$ pour 693 joueurs qui finiront dans l'argent. Les premiers payés repartiront avec 19.359$ et le vainqueur final avec la coquette somme de 8.711.956$.

 

30.000 jetons de départ, 10H de jeu par jour, pour 2H par niveau de blinds, et tous les meilleurs joueurs de la planète (ou presque) présents, pour tenter de ne pas manquer le rendez-vous avec l'histoire.

 

Avant d'aborder le bilan de nos compatriotes après la fin du day 1, il faut savoir que 4521 joueurs ont survécu à la première journée de compétition.

 

Ce qui n'est pas le cas de Evelyn Ng, Antoine Saout, Chris Oliver, Vanessa Selbst, Greg Raymer, Doyle Brunson, Josh Arieh, Jerry Yang, Matt Affleck, David Chicotsky, Johnny Chan, Nicolas Levi, Noah Schwartz, Michael Mizrachi, Nacho Barbero, Tuan Le,  et Andre Akkari , qui ont tous été éliminés lors des deux premiers days one.

 

Ensuite au day 1C, on notait les éliminations de James Akenhead, Pieter de Korver, Martin Jacobson, Chris Moneymaker, Hoyt Corkins, Roberto Romanello, Liz Lieu ou encore Robert Mizrachi.

 

Et enfin, à l'ultime day 1, Steve Sung, Alex Kravchenko, Antonio Esfandiari, Tommy Vedes, David Williams, John Juanda, Michael Binger, Alex Wice, Tom Marchese, Melanie Weisner, Franck Kassela, Tom Dwan, Pralhad Friedman et Ivan Demidov sont tous rentrés à la maison.

 

Du côté belge, 26 joueurs ont pris part à la compétition lors des différentes journées et 18 sont parvenus à rejoindre le day2.

 

Honneur aux dames, c'est Coralie « Nauder » Renaud (photo) qui emmènera nos troupes en seconde journée. Elle termine en effet avec le meilleur tapis au chip count de nos compatriotes avec 80.650 jetons. Ensuite on trouve dans l'ordre Joris Springael (76.325), Kyne Elmouloua (66.000), Christophe De Meulder (65.700), Joen Schiepers (53.200) Kenny Hallaert (51.375), Alexis Despoelberch (42.975), Philip Meulyzer (40.050), Fried Meulders (30.000), Karim Zitouni (27.475), Olivier Mertens (25.850), Caroline De Weerdt (24.325), Patrick Hanoteau (20.100), Laurens Desmet (18.750), Bart Verbanck (12.925), Sylvain Naets (12.600) et Kevin Vandersmissen (10.200).

 

Hélas, Davidi Kitaï, Pierre Neuville, Koen De Visscher, Olivier Baeten, Alexander Beeckx, Filip Verboven, Stefan Hendrickx, et Ward Vandebrouck ont tous été éliminés.
 

 

A noter que le day 2a vient de se terminer. Particularité importante, il rassemblait non pas les survivants des days 1A et B, mais ceux des day 1A et C. Le day 2B rassemblera lui les qualifiés des days 1B et D. En croisant ainsi les fields les organisateurs espéraient sans doute équilibrer le nombre de joueurs pour chaque jour 2.

 

Cette modification a entraîné quelques « oublis » dont celui de Phil Hellmuth, arrivé avec près de deux heures de retard pour le début de journée (il croyait jouer le day 2B). Alors qu'il devait commencer le day 2 avec 11.800 jetons (ce qui est déjà peu), le grand Phil a du se débrouiller avec un short stack de 6975… Mais que les fans de l'enfant terrible se rassurent, je peux déjà vous dire que le leader actuel du classement « Player of the year » a réussi à se qualifier pour le jour 3 avec un tapis de 65.000 jetons.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


11
JUI

Une pluie de statistiques

Un bilan global avant le Main (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 11 juillet 2011 - 10:30

Avant de revenir en détail sur la première journée du Main Event des WSOP (4 jours), je trouvais intéressant de dresser un bilan chiffré de ces WSOP 2011.

 

Tout d'abord les 57 événements organisés en 44 jours ont attiré un nombre total de 68.807 joueurs, pour un total de 127.468.010$ de prize money.

 

Ensuite, sur les 57 bracelets distribués, 35 ont été remporté par des américains, 5 par des canadiens, 4 par des ukrainiens, 4 par nos amis français, 3 par des anglais, 3 par des russes, et enfin un saint graal pour le Pakistan, le Brésil et la Suède (les belges se sont-ils réservés pour le Main Event?). Brian Rast a été le seul à doubler la mise, puisqu'il a remporté deux bracelets cette année.

 

Autre caractéristique intéressante, montrant si besoin en est que notre passion est un véritable sport, sur 56 vainqueurs différents, 43 sont considérés comme des professionnels, et seulement 13 comme des semi-pros ou purs amateurs. Amusante aussi la bataille des sexes. Hors l'événement réservé aux ladies, cela fait 213 tournois consécutifs que les mâles sont à la fête. Le dernier bracelet féminin remonte en effet à 2008, avec une victoire de Vanessa Selbst.

 

Quelques records de 2011

 

-Event 2: Plus grand prize money pour un tournoi de HU (3.040.000$)

-Event 3: Plus grand field de l'histoire pour un tournoi de Omaha High-Low Split (925 joueurs).

-Event 10: Plus grand tournoi 6-handed de l'histoire (1920 joueurs).

-Event 16: Plus grand prize money pour un tournoi de 2-7 (1.184.400$).

-Event 30: Plus grand tournoi seniors de l'histoire (3752 joueurs).

etc... (bien d'autres records ont été battus, mais la liste est vraiment trop longue).

 

Par ailleurs, 35 ans sépare le premier cash d'Artie Cobb's en 1976 et son plus récent cette année. Howard Andrew n'est pas en reste dans la longévité, puisque cette année marquait sa 38ème participation consécutive à au moins un tournoi des WSOP (la première datant de 1974).

 

Phil Hellmuth est devenu le premier joueur de l'histoire à cumuler en une seule année trois places de runner up. Il a par ailleurs augmenté deux de ses records personnels: le nombre de places payées total (84) et le nombre de tables finales (43).

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


10
JUI

WSOP Event 56 et 57 (2)

Les derniers bracelets avant le Main ( Par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 10 juillet 2011 - 23:08

Le Main Event bat son plein à Las Vegas. Beaucoup d'actions, de surprises, et de déceptions autour du plus grand tournoi de l'année. Mais j'y reviendrai demain dans un article consacré aux 4 premières journées.

 

En attendant, il restait 2 tournois en cours permettant de décrocher un bracelet.

 

Tout d'abord l'Event 56 - 1500$ NLHE. 3389 participants et une victoire pour le suédois Alexander Anter sur une quinte flush royale, excusez du peu.

 

A Vegas, ses amis l'ont désormais surnommé "Alexandre le Grand". Premier scandinave à remporter un bracelet cette année (surprenant mais vrai). Ces derniers nous avaient plutôt habitués à truster les titres, ce qui ne fut pas le cas cette année.

 

Pour son titre, Anter, qui vient d'avoir 22 ans, remporte la coquette somme de 777.928$.

 

Ensuite l'Event 57 Un PLO High-Low Split à 5000$ de buy-in.

 

352 joueurs s'étaient réunis pour l'ultime chance de remporter un bracelet avant le Main. Au final c'est Nick Binger qui s'est imposé devant David Bach. Phil Laak et Nick Schulman ont également joué la table finale.

 

Pour sa victoire, Binger remporte bien entendu le bracelet, mais également 397.073$. Ce qui porte ses gains en tournoi à plus de deux millions de dollars.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


09
JUI

Bracelet à vendre

Après Eastgate, voici le tour de Daugherty (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 09 juillet 2011 - 18:01

Vous avez toujours rêver de porter à votre poignet le classieux bracelet décerné au vainqueur du main event des championnats du monde de poker mais hélas vous n'êtes pas du voyage cette année ou déjà éliminé.

 

Qu'à cela ne tienne ! Tout espoir n'est pas perdu puisque vous avez la possibilité d'acheter la breloque culte sur le célébrissime site de vente aux enchères eBay.

 

Ce n'est pas une première puisque Peter Eastgate, le vainqueur de l'édition 2008 a vendu son bracelet sur le même site pour la somme de 147.500$, ces fonds étant destinés à une oeuvre caritative, l'UNICEF en l'occurrence. L'acheteur, William Haughey, est un homme d'affaire écossais.

 

Le bracelet actuellement en vente est celui de Brad Daugherty, le champion du monde 1991 et visiblement le bijou a moins de succès que celui du Danois. Déjà proposé à la vente en décembre 2010, le bracelet en or 14 carats (seulement !) n'avait pas atteint le prix de réserve et il avait dès lors

été retiré de la vente.

 

Daugherty persévère de ces jours-ci d'autant plus que la cause est noble. L'Américain vit essentiellement aux Philippines et il est confronté à la misère locale c'est pourquoi il a choisi de verser les fonds aux orphelinats locaux.

 

Pour mémoire, Brad Daugherty est le premier joueur a avoir gagné la somme mythique de 1.000.000 de dollars dans un tournoi. A l'époque, le main event ne comprenait que 215 participants ! Les temps ont bien changé !

 

Actuellement, le compteur sur eBay est à 11.000$, si le coeur vous en dit !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


08
JUI

Hellmuth Poulidor...

3ème runner up pour le grand Phil (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 08 juillet 2011 - 07:34

On n'ose pas imaginer ce qui a du se passer dans la tête de Phil Hellmuth Jr hier... Alors qu'il dominait la table finale depuis près de 12 heures, qu'il avait pris minutieusement le contrôle du tête à tête final, en développant un jeu de grind visant à étouffer son opposant, et qu'il semblait tout droit courir vers un douzième bracelet, l'impossible c'est produit.

 

210 mains de domination pure et simple, un avantage de 5 contre 1 dans le heads-up final, pour finalement échouer...6 mains plus tard.

 

Son vainqueur, Bryan Rast, pourtant très méritant sur l'ensemble du tournoi, nous excusera de faire passer sa victoire au second plan. Mais pour le public averti, une sorte d'injustice s'est produite hier au Rio. Un retournement de situation invraisemblable, comme personne n'avait osé l'imaginer.

 

Phil Hellmuth a bien entendu ses détracteurs, et tout le monde sait combien le caractère de l'américain peut parfois être imbuvable. Mais il faut bien reconnaître qu'hier, c'était bien lui le meilleur joueur de la planète poker.

 

3 mains déterminantes, quasi consécutives, assortie chacune d'un gros tirage couleur qui ne rentre pas, alors que son adversaire ne possède qu'un léger avantage à l'abattage... Pas le moindre petit coup de pouce du destin au moment M... Et Poker Bratt échoue pour la 3ème fois de ces WSOP 2011 à l'ultime accessit vers le renforcement de sa légende.

 

Lui qui est actuellement le plus grand détenteur de bracelets WSOP de l'histoire (11), tous obtenus en hold'em, avait là une occasion sans doute unique de montrer au monde quel superbe joueur de poker il était. Parce que les palmarès ont souvent l'habitude de retenir le nom du vainqueur officiel, et non celui du vainqueur moral.

 

Très déçu, Phil sortira à son adversaire avant de quitter la salle une petite phrase assassine dont il a le secret: "Tu peux bien donner un million de dollars de pourboire au croupier", sous-entendu: "Sans une chance indécente, jamais tu ne gagnais ce bracelet" (comme félicitations on a déjà vu mieux).

 

Si cette sortie n'était pas réalisée dans le respect traditionnellement attendu de la part d'un vaincu, on peut néanmoins pardonner à Phil Hellmuth cette dérive, tant on imagine que le moment de solitude a été grand.

 

D'un point de vue statistiques pures, Hellmuth réalise là malgré sa défaite son meilleur résultat financier aux WSOP, avec un peu plus d'1 million de dollars de gains et il prend (probablement définitivement) la place de joueur de l'année aux WSOP.

 

Gageons que le grand Phil n'en restera pas là, et reviendra dans son jardin l'an prochain pour mettre un terme définitif à cette série dramatique de secondes places.

 

Le vainqueur, Bryan Rast remporte quant-à lui son second bracelet de ces séries, accompagné d'un chèque de 1.720.000$.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb