Circus Poker v2.0


18
JUI

Force Ouvrière mise sur le poker

Le nouveau marketing (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 juin 2011 - 12:59

Avec la légalisation du poker en France, le jeu est devenu in et on le retrouve accommodé à toutes les sauces dans les médias et dans le monde de la publicité.

 

Force Ouvrière, le troisième syndicat en France, a également utilisé le poker dans un affiche afin de faire passer son message « Mise sur ton avenir ». La meilleure carte est bien évidemment celle de l'affiliation au syndicat de gauche pour lutter contre la précarité, pour le droit au logement, l'emploi, la retraite et les salaires.

 

L'avenir se jouerait-il sur un tirage ? C'est ce semble penser le F.O. en faisant référence au jeu qui symbolise le capitalisme.
A défaut d'organe représentatif des joueurs de poker, verra-t-on ceux-ci s'affilier en nombre au syndicat ?

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
JUI

Poker Tracker, quatrième...

une nouvelle version à l'heure du jour (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 juin 2011 - 12:39

La guerre des trackers fait rage. Ces logiciels sont devenus indispensables pour bon nombre de joueurs et notamment les amateurs de cash game. Non seulement, ils analysent votre jeu mais également celui de votre adversaire vous donnant ainsi de précieuses informations sur les qualités et défauts des jeux adverses.

 

Poker Tracker est sur le marché depuis près de dix ans et annonce donc la quatrième version de son produit dont la version beta sera disponible dès la fin du troisième trimestre 2011.

 

C'est plus d'un an de développement qui a été nécessaire pour aboutir à une refonte du logiciel qui offrira, outre un nouveau design, de nouvelles fonctionnalités comme des options de customisation ou encore le LeakTracker qui permet d'identifier ses erreurs et donc de les corriger.

 

Cette version 4 permet également de partager ses mains et de les exporter vers YouTube et les différents raisons sociaux comme FaceBook et Tweeter.

 

Les impatients devront attendre PerNo ou SaintNic pour s'offrir ce joujou.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


17
JUI

WSOP Event 26 (1)

Davidi Kitai toujours dans la place (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 17 juin 2011 - 13:58

Dans cet event à $2500 où 1378 joueurs ont constitué un prize money de $3,134,950, ils sont encore 22 à prétendre au sacre final.

 

Je pourrais vous dire que le le leader est Anthony Ruberto.
Je pourrais m'extasier devant la deuxième place de Chris Moorman ou, si j'étais sur un forum français vous en faire des tonnes sur la troisième place d'Anthony Lellouche.

 

Mais non ...

 

J'ai surtout envie de sauter de joie en voyant que notre Davidi national est toujours en course. Oh bien sûr, il pointe à la 20e place mais quand même quand même ... Davidi est toujours vivant et ce diable de joueur est bien capable de nous faire une table finale, sinon mieux !

 

Quoi chauvine moi ?

 

1 Anthony Ruberto
2 Chris Moorman
3 Anthony Lellouche
4 Christian Stricker Kohl
5 Michael Finstein
...
18 Peter Gilmore
20 Davidi Kitai
22 Benjamin Pollak

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


17
JUI

WSOP Event 24 (2)

Mark Radoja remporte le 5000$ shootout (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 17 juin 2011 - 13:36

Mark Radoja, est donc le vainqueur de l'Event #24: $5,000 No-Limit Hold'em Shootout ($436,568)!

 

C'est fait, au terme du heads-up face à Jeffrey Gross, Radoja est le last longer d'un tournoi qui a vu participer 387 joueurs.

 

40 tables de dix joueurs avec un seul objectif : gagner pour aller plus loin, tel est le challenge imposé par ce tournoi shootout.
Cruel pour ceux qui ont perdu le heads up qu'il ne fallait pas louper, difficile pour ceux qui se savaient meilleurs et qui ont dû rentrer chez eux (ou à l'hôtel) sans le moindre prix.
Il n'y a pas à dire, le shootout est, avec le winner take all, la forme de poker la plus brutale.

 

Lisandro, Mercier, Breenstein, Busquet, Benyamine et les autres ne nous démentiront pas après leur parcours avorté dans cet event 24.

 

Ce jour était encore plus brutal que les précédents car, avec quatre joueurs par table, l'action a été "bloody" comme on dit ici.

 

Certains ont donné leur sang dans la dernière ligne droite : Gavin Smith, Tommy Vedes, Erik Seidel, Justin Bonomo auront tous échoué avant la table finale.

 

Ah la table finale ! Les spots, les caméras d'ESPN, le rail et ... dix compétiteurs qui rêvent de dollars, de gloire ... et d'un joli petit bracelet !

 

Dans un premier temps, personne ne voulait rejoindre le rail et les petits tapis prenaient un malin plaisir à doubler et à survivre. Mais inexorablement, la montée des blindes a fait son oeuvre et, un par un, les héros du jour ont rejoint l'ombre du rail ne laissant dans la lumière que Radoja et Gross.

 

Radoja a démarré ce final avec un avantage que son adversaire n'a jamais pu résorber malgré tous ses efforts et c'est donc en toute logique que ce Canadien de 24 ans a mis la main sur son tout premier bracelet.

 

1 Mark Radoja $436,568
2 Jeffrey Gross $269,742
3 Nicolas Fierrogottner $198,096
4 Scott Baumstein $146,639
5 Adam Junglen $109,406
6 Nikita Lebedev $82,287
7 Todd Terry $62,370
8 Tom Marchese $47,636
9 Sean Getzwiller $36,669
10 Daniel Smith $28,447

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


16
JUI

Un casino en Israel?

Le ministre du tourisme défend le dossier (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 16 juin 2011 - 12:50

La religion juive et le poker ne font pas bon ménage. Dans le Talmud qui est le livre des lois juives, il est écrit que les paris et les jeux de hasard sont apparentés au vol (Sanhedrin 24b). Le poker a été reconnu comme un jeu de hasard, c'est pourquoi il n'est pas présent, légalement, sur le territoire israélien.

 

Paradoxe si vous vous rendez en Israël, vous verrez à tous les coins de rues, des échoppes vertes où sont vendus des tickets à gratter.

 

Le ministre du tourisme, Stas Misezhnikov, a profité de son passage devant la commission permanente du Parlement israélien pour relancer l'idée d'un casino légal en Israël. L'interdiction de ces jeux a produit une industrie parallèle bien évidemment non taxée et criminogène. L'astuce principale étant d'affréter des bateaux qui mouillent à la limite des eaux territoriales.

 

Le Ministre propose d'ouvrir un casino « en dur » dans le sud du pays argumentant sur les attraits touristiques et sur les retours financiers.

 

Dans un pays où la pratique religieuse est importante, ce projet rencontrera probablement de nombreuses difficultés même si de quelques juifs pratiquants « s'inventent » quelques permissions de jeu.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb