Circus Poker v2.0


05
JUI

WSOP Events 6,7,8,9

Etat des lieux (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 juin 2011 - 12:55

Event 6 jour 2 : Limit Holdem

 

A la fin du jour 2, 15 joueurs (sur 675 ayant payé les 1500$ de buy in) ont gagné le droit de revenir demain pour jouer le titre.

Parmi eux Matt Matros, vainqueur l'an dernier, aura fort à faire face à des adversaires très affûtés : Bill Davis qui mène les débats mais aussi des noms ronflants tels Sean Nguyen, Scott Clements ou Thomas Jamieson.


Thomas Jamieson 221,000
Craig Laben 108,000
Harrison Wilder 142,000
Jeff Williams 185,000
Matthew Elsby 125,000
Mitch Schock 171,000
Matt Matros 153,000
John Myung 205,000
Sean Nguyen 327,000
Scott Clements 259,000
Bill Davis 416,000
Bryan Pimlott 208,000
Chris Overgard 186,000
Paul Schumer 26,000
Tim Chauser 371,000


Event 7 - 10000$ Pot Limit Holdem Championship

 

Du très beau monde parmi les 27 survivants de ce jour 2 (tous dans l'argent donc)

 

Stephen Chidwick mène le bal mais parmi ses challengers, nous citerons en vrac Mike "The mouth" Matusow, Jennifer Tilly, Chris Moorman, Robert Mizrachi, Nicolas Levi, Marco Traniello, ...

 

Un Day 3 à vivre absolument et vers lequel se tourneront tous les regards demain !

 

Event 8 : 1000$ no limit hold'em

 

Premier événement en deux jours, le day1A a vu affluer 2116 joueurs (1200 sont déjà pré inscrits pour le day1B).
312 ont survécu et c'est Albert Kim qui a construit le tapis le plus gros (Kim a terminé 19e au Main Event 2008).

 

Mais l'info du jour est le tapis plus que correct de Jonathan Duhamel, le Champion du Monde a donc bien démarré ce tournoi à large field.

 

Event 9 : 1500$ Deuce to Seven

 

Fin du jour 1 pour ce tournoi fréquenté par 275 joueurs et où 75% d'entre eux n'ont pas survécu.

Parmi ceux qui restent, Phil Laak, Jason Mercier, Shaun Deeb, Eli Elezra, Justin Bonomo, Bertrand "Elky" Grospellier, Galen Hall et Billy Baxter. Ce dernier est un véritable spécialiste de la discipline puisqu'il y a décroché pas moins de 5 bracelets à ce jour !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
JUI

WSOP Event 5 (2)

Le bracelet pour Katchalov (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 juin 2011 - 12:25

C'est au terme d'un heads up triomphal qu'Eugene Katchalov a donc mis la main sur ce cinquième bracelet 2011 dans un event joué en Seven cards stud.
Son adversaire, Alessio Isaia partait pourtant avec plus de cinq fois les jetons que lui mais l'Américain originaire d'Ukraine a repris la tête en moins d'une heure pour ne plus la lâcher avant la fin.

 

122000$ s'ajoutent donc aux gains de ce remarquable joueur, cinq mois après sa très belle victoire dans le Super High Roller PCA aux Bahamas.

 

Isaia échoue donc pour la deuxième fois à un souffle du bracelet. En effet, en 2008, il avait également été battu en heads up contre Shannon Shorr dans un event en pot limit Holdem.
Dommage car il a vraiment dominé ce tournoi et aurait sans doute aimé vaincre le signe indien qui veut qu'il ne gagne que sur ses terres (WPT Venise, WPT San Remo, Grand Prix Venise).

 

Voilà qui clôture un tournoi de trois jours où du beau monde s'était présenté en rêvant de bracelet mais les Dwan, Mercier, Bloch, Negreanu, Mizzi, Deeb, ont tous dû s'incliner devant le très beau vainqueur du jour !

 

1 Eugene Katchalov $122,909
2 Alessio Isaia $75,911
3 Eric Buchman $48,961
4 Jonathan Spinks $35,476
5 Dennis Parker $26,083
6 Kai Landry $19,456
7 Ali Eslami $14,723
8 Vasili Lazarou $11,301
9 Jeremy Ausmus $8,800
10 Andrew Blumen $8,800
14 Andy Bloch
15 Shaun Deeb

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
JUI

Tweets from Vegas

4 juin (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 juin 2011 - 11:26

Twitter est un outil de réseau social et de microblogage qui permet à l'utilisateur d'envoyer gratuitement des messages brefs appelés tweets («gazouillis») par Internet, par messagerie instantanée ou par SMS.

 

De nombreux joueurs utilisent cette technologie pour tenir famille et amis informés de l'évolution de leur partie ou simplement pour donner leurs états d'âme.

 

De temps à autre, nous allons vous proposer quelques uns des messages de joueurs francophones ou Belges afin de «sentir» l'ambiance des WSOP autrement, de l'intérieur et souvent sans langue de bois.

 

superroger47 - Tristan Clemencon (Fr) : « petite anecdote , j'ai été réveillé à 13H par un SMS de @_manub_ me disant que j'étais censé jouer le day1A et non le day1B de cet event »
Ou lorsque le tweet se transforme en réveil matin. Une bonne heure de retard pour Clemencon, ça aurait pu être pire.

 

CrocMonsieur - Nicolas Levi (Fr) : « Bon j ai enfin des bonnes nouvelles. Annette out. J ai 170k. Si vous y voyez un lien de causalité vous avez tt à fait raison »
Ou lorsque le malheur de l'une fait le bonheur des autres. Apparemment la donzelle est crainte des meilleurs.

 

KitBul - Davidi Kitai (Be) : « Shuffle up and deal! C'est parti pr le 1er event des WSOP! Déjà perdu un tier de mes jetons : jrelance 9 5 au B. BBdefend Q5. Flop Q95! »
Ou lorsque l'on ferait mieux de confondre la day 1A et le day 1B et de ne pas avoir Manub dans ses amis.

 

LocSta_ - Marc Inizan (Fr): « Fin du 1er level, j'ai joué une main en une heure, pour la 1ère fois de ma vie, down a 16K blinds 600/1200»
Ou lorsque l'on ferait mieux de partager la chambre de Tristan Clemencon. Mais qu'est-ce qu'ils ont tous à perdre leurs jetons dès le premier niveau !

 

Crispokers - Christoph De Meulder (Be) : « Nous pensions sortir ce soir mais nous avons simplement decide de nous détendre dans le Jacuzzi. Rester frais pour le $1500 WSOP 6 de lundi :-) (NDLA: traduit) »
Ou lorsque la tentation n'a pas pris le dessus sur la raison. Il est bien ce p'tit Belge!

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
JUI

WSOP Event 4 (2)

42 joueurs left (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 juin 2011 - 13:03

Le jour 2 de cet event très attendu (5000$ no limit hold'em), a vu 42 joueurs survivre aux dépens des 204 qui devront reporter leurs espoirs de bracelet.

 

C'est Brian Lemke qui mène la danse avec près d'un million de jetons.

 

Nous sommes dans l'argent depuis la 81e place et parmi les "notables" qui ont manqué l'itm, nous citerons Justin Young, Joe Cassidy, Adam Geyer ou Nick Schulman.

 

Mais rassurez-vous, parmi les survivants, il y a pas mal de gens connus tels
Carlos Mortensen, le chip leader Lemke (qui a gagné cet event en 2009), ou bien encore JC Tran.

 

Nous avons hâte de voir la suite de cet event plein de promesses qui reprend dès ce samedi.

 

Brian Lemke 960,000
Allen Bari 686,000
Ricky Fohrenbach 642,000
Sergey Rybachenko 614,000
Markus Gonsalves 567,000
Peter Gilmore 525,000
Michael Hahn 493,000
Steven Levy 466,000
Simon Charette 464,000
Richard Lyndaker 417,000
Jonathan Little 415,000
JC Tran 386,000

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
JUI

Nostalgie aux WSOP

Les matchs de légende sous la loupe (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 juin 2011 - 11:37

Les organisateurs des WSOP ont joué la carte de la nostalgie en programmant le remake de trois finales cultes du main event.
Baptisés « Grude matches », deux de ces trois confrontations ont eu lieu cette semaine au centre de l'Amazon Room sur le plateau TV de la chaîne américaine ESPN..

 

Phil Hellmuh - Johnny Chan (1989)

 

Alors que Jonathan Duhamel commençait à être propre, Phill Hellmuth, gamin de 24 ans, avait privé Johnny Chan d'un triplé historique. Surnommé l'Orient Express, Chan avait remporté deux fois consécutivement le titre suprême. Cet exploit semble irréalisable aujourd'hui au vu du champ des joueurs. A l'époque, ce sont moins de 200 joueurs qui s'affrontaient mais aucun amateur ne tentait l'aventure.

 

Les deux protagonistes de cette finale ont récolté depuis 22 bracelets lors des WSOP, c'est dire la qualité de cette rencontre.

 

Cette fois-ci, Chan a pris sa revanche après deux heures de lutte alors qu'il était tombé à cinq blinds.

 

Sam Farha - Chris Moneymaker (2003)

 

Moneymaker est entré dans la légende du poker en s'adjugeant titre et 2.500.000 de dollars en se qualifiant en ligne pour 39$. C'est sa victoire qui est à l'origine de l'extraordinaire boom du poker en ligne.
Souvent dénigré, Moneymaker en remportant ce remake a remis les pendules à l'heure. Il faut certes une part de chance mais on ne devient pas champion du monde par hasard.
Les deux joueurs ont joué le jeu à fond puisqu'ils avaient revêtus (plus ou moins) les mêmes habits qu'en 2003, costume pour l'élégant Farha et jean polo pour son adversaire amateur.

 

Le format de cette revanche était en trois manches avec le nombre de jetons d'origine soit le double pour Moneymaker qui a emporté l'entame facilement.

 

Les tapis sont inversés pour la seconde manche emportée par Farha sur une rivière miraculeuse. Il faudra donc une belle dans laquelle les joueurs ont le même nombre de jetons et Chris Moneymaker l'emporte finalement.

 

Les deux joueurs se sont confiés au reporter français Benjamin « Benjo » Gallen :


- Sam Farha : « Il y a beaucoup de chance, au poker. Si j'avais mal joué, je serais énervé, mais là ce n'est pas le cas. »
- Chris Moneymaker : « Deux types passent tout à l'heure, j'entends le mot 'chattard'. Ce n'est pas grave. Ils ont le droit d'avoir leur opinion. Ils n'ont jamais joué avec moi, mais bon, on s'en fiche. Comme l'a dit Sam, il faut avoir de la réussite. Je pense avoir bien joué aujourd'hui, j'ai eu de belles cartes, et j'étais surement un peu meilleur qu'en 2003. A l'époque, j'étais un amateur jouant comme un amateur, je voulais jouer des gros pots le plus vite possible, et Sam était fatigué, il voulait en finir aussi. J'ai changé mes stratégies, depuis, et Sam m'a pris par surprise, il ne jouait plus pareil non plus.»

 

Belle leçon de modestie.

 

Erik Seidel - Johnny Chan (1988)

 

Le troisième head's up de légende a été rendu célèbre par le film culte « Les joueurs » (Rounders). Opposant les finalistes de 1988, il a été retardé car Erik Seidel était toujours qualifié dans un tournoi. Il est à noter que cette confrontation a été choisie à l'issue d'un sondage sur internet.

 

Nous reviendrons dans un prochain billet sur le résultat de cet ultime remake.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb