Circus Poker v2.0


04
JUI

Nostalgie aux WSOP

Les matchs de légende sous la loupe (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 juin 2011 - 11:37

Les organisateurs des WSOP ont joué la carte de la nostalgie en programmant le remake de trois finales cultes du main event.
Baptisés « Grude matches », deux de ces trois confrontations ont eu lieu cette semaine au centre de l'Amazon Room sur le plateau TV de la chaîne américaine ESPN..

 

Phil Hellmuh - Johnny Chan (1989)

 

Alors que Jonathan Duhamel commençait à être propre, Phill Hellmuth, gamin de 24 ans, avait privé Johnny Chan d'un triplé historique. Surnommé l'Orient Express, Chan avait remporté deux fois consécutivement le titre suprême. Cet exploit semble irréalisable aujourd'hui au vu du champ des joueurs. A l'époque, ce sont moins de 200 joueurs qui s'affrontaient mais aucun amateur ne tentait l'aventure.

 

Les deux protagonistes de cette finale ont récolté depuis 22 bracelets lors des WSOP, c'est dire la qualité de cette rencontre.

 

Cette fois-ci, Chan a pris sa revanche après deux heures de lutte alors qu'il était tombé à cinq blinds.

 

Sam Farha - Chris Moneymaker (2003)

 

Moneymaker est entré dans la légende du poker en s'adjugeant titre et 2.500.000 de dollars en se qualifiant en ligne pour 39$. C'est sa victoire qui est à l'origine de l'extraordinaire boom du poker en ligne.
Souvent dénigré, Moneymaker en remportant ce remake a remis les pendules à l'heure. Il faut certes une part de chance mais on ne devient pas champion du monde par hasard.
Les deux joueurs ont joué le jeu à fond puisqu'ils avaient revêtus (plus ou moins) les mêmes habits qu'en 2003, costume pour l'élégant Farha et jean polo pour son adversaire amateur.

 

Le format de cette revanche était en trois manches avec le nombre de jetons d'origine soit le double pour Moneymaker qui a emporté l'entame facilement.

 

Les tapis sont inversés pour la seconde manche emportée par Farha sur une rivière miraculeuse. Il faudra donc une belle dans laquelle les joueurs ont le même nombre de jetons et Chris Moneymaker l'emporte finalement.

 

Les deux joueurs se sont confiés au reporter français Benjamin « Benjo » Gallen :


- Sam Farha : « Il y a beaucoup de chance, au poker. Si j'avais mal joué, je serais énervé, mais là ce n'est pas le cas. »
- Chris Moneymaker : « Deux types passent tout à l'heure, j'entends le mot 'chattard'. Ce n'est pas grave. Ils ont le droit d'avoir leur opinion. Ils n'ont jamais joué avec moi, mais bon, on s'en fiche. Comme l'a dit Sam, il faut avoir de la réussite. Je pense avoir bien joué aujourd'hui, j'ai eu de belles cartes, et j'étais surement un peu meilleur qu'en 2003. A l'époque, j'étais un amateur jouant comme un amateur, je voulais jouer des gros pots le plus vite possible, et Sam était fatigué, il voulait en finir aussi. J'ai changé mes stratégies, depuis, et Sam m'a pris par surprise, il ne jouait plus pareil non plus.»

 

Belle leçon de modestie.

 

Erik Seidel - Johnny Chan (1988)

 

Le troisième head's up de légende a été rendu célèbre par le film culte « Les joueurs » (Rounders). Opposant les finalistes de 1988, il a été retardé car Erik Seidel était toujours qualifié dans un tournoi. Il est à noter que cette confrontation a été choisie à l'issue d'un sondage sur internet.

 

Nous reviendrons dans un prochain billet sur le résultat de cet ultime remake.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
JUI

WSOP Event 3 (3)

Francesco Barbaro décroche le bracelet (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 juin 2011 - 11:03

Il était chip leader au début de la journée et il n'a pratiquement jamais cédé sa première place aujourd'hui.

 

Francesco Barbaro a véritablement écrasé toute opposition tout au long de la journée. Tout au plus s'est-il accordé un moment de repos au tout début de la table finale avant de reprendre son travail au bulldozer alors que les prétendants n'étaient plus que cinq !

 

La journée a commencé vite et fort avec l'élimination rapide de onze joueurs dont Scott Clements, Jimmy Fricke et Lex Veldhuis.

 

Barbaro, Waxman and Kostas Kalathakis allaient ensuite se détacher et leur gros tapis allaient rapidement les mettre à l'abri des autres joueurs.

 

Nous noterons aussi la belle sixième place de Umberto Brennes.

 

Le plus grod field d'omaha hi low de l'histoire des WSOP se terminait par un heads up Kalathakis, Barbero qui tournait à l'avantage de ce dernier.

 

1 Francesco Barbaro $262,283
2 Kostas Kalathakis $161,675
3 Matthew Waxman$104,770
4 Bradley Helm $76,673
5 Michael Deveronica $56,943
6 Humberto Brenes $42,857
7 Cameron McKinley $32,654
8 Vladimir Shchemelev $25,174
9 Travis Pearson $19,617

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
JUI

WSOP Event 2 (4)

Jake Cody remporte le bracelet (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 juin 2011 - 10:48

Rares sont les joueurs qui ont gagné la "Triple Crown". Jake Cody l'a fait en seulement quinze mois ! Il a commencé avec l'EPT Deauville, a confirmé sur ses terres en remportant le WPT London et, hier, il a franchi victorieux la troisième étape d'un fabuleux parcours : une victoire et un bracelet lors de l'Event 2 des WSOP 2011.

 

A tout juste 22 ans, le britannique a terminé son parcours en éliminant Gus Hansen puis a tout simplement surclassé Timoshenko en finale. Dans chacun de ces deux parties, il n'a même pas eu recours à ses add on pour sortir ses prestigieux advesaires.

 

Ce citoyen anglais, natif de Rochdale, est tout simplement impressionnant.

 

Un deuxième bracelet décerné à un véritable jeune champion, une triple couronne de plus dans l'histoire du poker, Ces WSOP 2011 commencent vraiment sous les meilleurs auspices et nous ne doutons pas de vivre d'autres grands moments durant de festival mythique !

 

1 [United Kingdom] Jake Cody $851,192
2 [United States] Yevgeniy Timoshenko $525,980
3 [Monaco] Gus Hansen $283,966
4 [United States] Eric Froehlich $283,966
5 [Canada] Matt Marafioti $138,852
6 [United States] Anthony Guetti $138,852
7 [Russia] Nikolay Evdakov $138,852
8 [United States] David Paredes $138,852

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
JUI

Full Tilt répond à Phil Ivey

La guerre est déclarée (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 juin 2011 - 17:55

Il fallait bien se douter que les accusations et la décision de ne pas participer aux WSOP de Phil Ivey n'allait pas rester lettre morte auprès de son employeur.

 

Souvent épinglé pour son manque de communication, Full Tilt Poker (à travers Tiltware, une filiale) n'a cette fois-ci pas tardé à réagir à travers un communiqué de presse publié sur le compte Twitter de Pokernews :

 

« Contrairement à ses déclarations publiques moralisatrices, l'accusation sans mérite de Phil Ivey vise à aider qu'un seul joueur, soit lui-même. Dans un effort visant à s'enrichir aux dépens des autres, M. Ivey semble avoir chronométré sa poursuite afin de contrecarrer les différentes offres en cours avec différents clients qui aideraient à remettre l'argent dans les poches des joueurs. En fait, M. Ivey a été invité - et a refusé - de prendre des mesures qui pourraient aider la compagnie dans ses efforts, ce qui inclut de payer une large somme d'argent qu'il doit lui-même au site. Tiltware doute que la poursuite frivole et égoïste de M. Ivey se rende un jour en Cour. Si jamais c'est le cas, l'entreprise se réjouira de pouvoir présenter les faits démontrant que M.Ivey met ses propres intérêts financiers en avant ceux des joueurs qu'il prétend vouloir aider. »

 

Le conflit entre FullTilt et Ivey est donc au grand jour et la guerre est déclarée. Après sa prise de position, beaucoup de joueurs ont vu Phil Ivey comme un chevalier blanc. Reverront-ils leur position à la suite de ce communiqué de presse.

 

La réaction des autres joueurs-actionnaires de FullTilt Poker est attendue.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
JUI

Réseau de jeux illégal aux USA

Policiers et pompiers impliqués (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 juin 2011 - 17:52

C'est à New-York que vient d'être mis fin à un réseau illégal de paris sportifs et d'organisation de parties de poker.

 

L'endroit était fréquenté assidument par des policiers (détective et sergent en retraite) ainsi que par des pompiers.

 

Les parties étaient lucratives puisque la police, se basant sur des échanges de mails entre les différents protagonistes, précise que les accusés auraient empoché jusqu'à deux milles dollars par jour.

 

Nul n'est sensé ignoré la loi.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb