Circus Poker v2.0


20
MAI

Pendant ce temps au WPT...

Erick Seidel continue sa route fantastique (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 20 mai 2011 - 12:55

Hallucinante. Il n'y a pas d'autre terme pour qualifier l'année qu'est entrain de réaliser Erick Seidel. Il faut dire que le joueur était surtout connu du grand public pour avoir terminé second derrière Johnny Chan au Main Event des WSOP en 1988... (immortalisé dans le film "Les joueurs").

 

A l'âge de 51 ans, le new yorkais d'origine, que l'on qualifiait facilement de vétéran du jeu, est tout simplement entrain de réaliser ce que beaucoup de jeunes joueurs pourraient lui envier sur l'ensemble d'une carrière.

 

Depuis le début de l'année 2011, il a tout simplement gagné sur les tables de tournois la somme affolante de 4.497.000$. Et ce n'est pas fini.

 

Non content de détrôner en quelques semaines, à la tête du classement Hendon Mob les Ivey, Negreanu ou autre Jamie Gold, Seidel vient de se qualifier pour le HU final du High Roller du WPT au Bellagio. Ce high roller, à 100.000$ de buy-in a réuni au total sur 3 jours, 29 joueurs.

 

Je vous vois d'ici me dire: "Ah... Ok. 29 joueurs, mais ça n'importe qui peut le faire... C'est facile de gagner autant d'argent avec des buy-ins de 100.000$"...

 

Oui, mais parmi ces 29 joueurs, il y a tout simplement les meilleurs joueurs du monde qui sont là... Ainsi  Erick Lindgren (qui sera l'autre finaliste du HU), Justin Bonomo, Daniel Cates, Sam Trickett, Gabe Kaplan, Yevginey Timoshenko ou encore Daniel Negreanu (qui termine 3ème) ont tous pris part au tournoi.

 

Avec les WSOP qui arrivent dans moins de deux semaines, Erick Seidel (par ailleurs déjà titulaire de 8 bracelets), pourrait fort bien réécrire la légende, et à l'âge où beaucoup envisagent la retraite parce qu'ils ne se sentent plus respirer entourés de jeunes sharks, voir son nom tout en haut de l'affiche.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


20
MAI

WPT World Championship (2)

Les 6 finalistes sont connus (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 20 mai 2011 - 09:23

Tout ce qu'on peut dire, c'est que le dernier vainqueur de l'EPT PCA des Bahamas, Galen Hall, a vraiment toute la réussite nécessaire à un futur vainqueur de tournoi. Non content d'assommer ses tables depuis deux jours par son jeu ultra agressif, il reçoit également les touchettes indispensables à mettre sur orbite un champion.

 

 

Ainsi quand Sam El Sayed, le suisse, ancien chipleader de la journée, envoie le reste de son tapis avec une paire de 5 et que Galen Hall le paie avec A10, le coin flip ne dure qu'un instant, puisque le croupier sortira un flop (extravagant) 10-10-10 pour un carré dont Hall n'avait pas vraiment besoin.

 

 

Quoi qu'il en soit, le joueur américain ne démérite pas et marque réellement de son emprise ce WPT.

En table finale, il partira chipleader avec un peu plus de 5 millions de jetons.

 

Les finalistes

1. Galen Hall : 5 095 000
2. Scott Seiver : 5 075 000
3. Tony Gargano : 3 885 000
4. Roger Teska : 3 725 000
5. Freddy Bonyadi : 2 470 000
6. Justin Young : 1 750 000

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


19
MAI

Le Golden friday Californien

le black friday vu de l'ouet... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 19 mai 2011 - 18:35

C'est lors du congrès mondial « 2011Global International iGaming Summit & Expo (GIGSE) » que Lou Correa, Sénateur de l'État de Californie, a expliqué aux dirigeants de l'industrie de jeu que son État est idéalement positionné pour proposer du poker en ligne.

 

Selon lui, la Californie devrait adopter sa propre réglementation rapidement : «Je veux être clair; adopter une loi sur le poker en ligne est une de nos priorités. Cette question est certainement à l'avant-plan pour le Sénat de la Californie. »

 

«La Californie a un intérêt énorme pour ce jeu » a déclaré le sénateur Correa, qui a rédigé le projet de loi californien sur le poker en ligne. « C'est tout à fait logique que le marché du poker en ligne soit réglementé dans notre État. A ce jour, la Californie n'a pas reçu un sou des revenus de poker en ligne. »

 

Un rapport de 2009 de « The Innovation Group », une société de conseil hautement considérée internationalement, a démontré que la Californie est le foyer le plus important de joueurs en ligne des États-Unis.

 

Correa a noté les actes fédéraux d'accusation du mois dernier avec pour conséquence l'arrêt des sites Web de trois des plus grands opérateurs mondiaux de poker en ligne. Selon les estimations, ces opérateurs traitaient de 60 à 95 pour cent du marché national du poker en ligne.

 

«Cet événement est rapidement devenu connu sous le nom« Black Friday »dans toute l'industrie. En Californie, on l'appelle « Golden Friday », a déclaré le Sénateur. «La fermeture de ces opérations illégales a créé un énorme vide dans le marché américain ce qui présente une occasion en or pour la Californie. »

 

Une étude publiée ce mois-ci par Tim Cage, directeur des Finances de l'État de Californie, a constaté que, suite à la fermeture de ces opérateurs illégaux, la Californie a maintenant la possibilité de générer 1,4 milliard de dollars en recettes de l'État pour le poker en ligne au cours des dix prochaines années soit 47% de plus que prévu initialement.

 

«Comme notre État est le plus gros marché du poker en ligne, nous travaillons avec les partenaires du jeu pour mettre en place un environnement sûr et sécurisé pour des millions de Californiens qui souhaitent jouer au poker en ligne », a dit Lou Correa.

 

Le congrès GIGSE attire des milliers de leaders mondiaux du jeu mais aussi l'État fédéral et les décideurs politiques, les cadres supérieurs de casino, les directeurs de loteries, les iGaming PDG, les investisseurs, les lobbyistes et les autorités judiciaires.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
MAI

Les régulateurs coopèrent

français et italiens pour le partage (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 mai 2011 - 18:22

Seraient-ce les prémices d'une européanisation de la régulation des jeux en ligne. Pourquoi pas ? L'Europe s'est construite sur le rapprochement de quelques pays avant de connaître sa taille actuelle.

 

L'Autorité de Régulation des Jeux en Ligne française (ARJEL) et l'Administration Autonome des Monopoles d'Etat italienne (AAMS) préparent officiellement un accord de coopération traitant de l'échange d'informations et de contacts institutionnels. Bientôt, les deux autorités devraient publier un communiqué de presse commun pour dévoiler les détails de ce partenariat.

 

Ce rapprochement n'est pas véritablement une surprise tant les marchés français et italien présentent des similitudes. Finalement, l'ARJEL et l'AAMS ne feront qu'officialiser une collaboration et des échanges déjà présents étant confrontés aux mêmes problématiques. En 2010, Jean-Francois Vilotte, président de l'ARJEL, et Raffaele Ferrara, directeur général de l'AAMS, avaient déjà déclaré qu'une « collaboration est nécessaire pour soutenir notre modèle au sein de la Communauté Européenne. »

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
MAI

Quand Phil détrône Bobby

L'Aria, nouveau centre phare de Vegas (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 mai 2011 - 16:48

Le 22 mai de l'an dernier était inaugurée la Ivey's Room à l'hôtel Aria Resort and Casino de Las Vegas. Cette room high stake portant le nom du meilleur joueur du monde proposait d'ailleurs un tournoi gratuit d'un million de dollars au cours duquel la tête de Ivey était mise à prix.

 

Rebelote cette année où pour fêter le premier anniversaire du lieu se tiendra le 21 mai un événement présenté par Shannon Elizabeth. Les invités chanceux (et triés sur le volet) tenteront de décrocher les 250/000$ promis au vainqueur.

 

Ce dernier affrontera Ivey en heads Up (mon rêeeeve !!!) pour 250.000 $ supplémentaires (mon rêve aussi ^^).

 

L'objectif de l'Ivey's Room était de devenir la salle n° 1 du high stake et on peut dire que la mission est accomplie puisque désormais la "chambre de Phil" est mieux fréquentée que la célèbre Bobby's Room.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb