Circus Poker v2.0


15
MAI

Nouvelle victime du black friday

Texas Dolly quitte DoylesRoom (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 15 mai 2011 - 12:01

Le vendredi 13 mai, Gambling911 publiait en exclusivité le communiqué suivant de Doyle Brunson: « C'est avec beaucoup de réticence que j'ai décidé de mettre un terme au contrat me liant à DoylesRoom (NDLR : la poker room en ligne qui porte son nom). Ce départ me procure beaucoup de peine, surtout en ces moments de grande difficulté pour le poker en ligne américain. J'aspire cependant à effectuer mon retour dans ce business lorsque le gouvernement US aura adopté une législation qui définit le poker en ligne comme une activité légale. L'équipe de direction de DoylesRoom a décidé de maintenir son offre à destination des joueurs américains et se sentent dans leur bon droit de continuer à poursuivre leur activité malgré mon désengagement sous le nom de « DoylesRoom » en utilisant mon nom et mon image sans mon consentement. Je leur souhaite tout de même bonne chance et Shuffle Up and Deal ! »

 

Doyle Brunson est la dernière légende vivante du poker. Né le 10 août 1933 dans une petite ville du Texas, il commence sa carrière comme basketteur dans l'équipe des « All State Texas ». Promis à un bel avenir, il mettra fin à sa carrière suite à une mauvaise blessure.

 

Le poker qui était jusqu'alors un passe-temps va devenir son moyen de subsistance principal. Il écumera toutes les parties illégales du Texas et des Etats voisins échappant parfois de peu aux règlements de compte sanglants. C'est l'époque héroïque des Amarillo Slim et autres Sailor Roberts. Finalement Brunson s'installera à Vegas et il deviendra champion du monde pour la première fois en 1976 avec une main composée d'un dix et d'un deux qui portera désormais son nom, la Texas Dolly.

 

En 2004, il flaire la bonne affaire avec le poker en ligne et crée sa propre room (DoylesRoom.com). Cette room fait d'abord partie du réseau Tribeca avant de rejoindre Microgamming en 2007 pour s'installer sur Cake Poker Networj en 2009 pour finalement s'associer à Yatahay en 2011. Ce dernier groupe qui ne comprend que neuf salles occupe une très modeste 33ème place au classement de PokerScout. Le bateau était maintenu à l'eau grâce à la notoriété de Doyle Brunson. Le Black Friday a certainement eu pour conséquences pour Brunson de revoir ses positions et, prudent, il préfère se désolidariser de le la room éponyme. Après avoir évité pendant des décennies des balles réelles, Texas Dolly n'a pas envie de tomber pour des motifs fiscaux comme … Al Capone !

 

Agé de 77 ans, usé, malade, Brunson a décidé de ne pas mener cet avant-dernier combat.

 

Quant à la salle, contre vents et marées, elle multiplie promotions et bonus afin de tenter de récupérer les joueurs américains de PokerStars, FullTilt et Absolute Poker.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


15
MAI

Igaming super show à Dublin

La convention du poker en ligne (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 15 mai 2011 - 11:11

A l'instar de toutes les autres industries, le jeu en ligne a aussi sa convention annuelle. Celle de 2011 se tiendra à Dublin entre le 24 et le 26 mai prochains et sera sans doute l'une des plus grandes organisations des opérateurs lors de ces dernières années

 

Opérateurs de poker en ligne, e-casinos, régulateurs, producteurs, vendeurs, créateurs de logiciels, ils seront nombreux à offrir durant ces quelques jours un lieu où sont rassemblés toutes les initiatives du e-gaming.

 

Côté sponsors, c'est DublinBet qui succède à Igaming Business Online Magazine en tant que sponsor officiel de l'événement. A ses côtés, des co-sponsors de renom tels que Bwin Microgaming, Victor Chandler et Betfair, ...

 

On attend beaucoup de monde pour arpenter les allées où seront installés les 100 stands de l'événement.

 

A noter que les 50 ans de Calvin Avre, fondateur de Bodog, seront également célébrés sur place, à la guiness, histoire de respecter les traditions locales !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


15
MAI

WPT World Championship (1)

C'est parti... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 15 mai 2011 - 09:34

25.500 $, C'est le prix qu'ont dû débourser les 188 partants de ce WPT qui clôture sa neuvième saison. Nous connaîtrons le successeur de David Williams dans quelques jours.

 

Parmi les survivants prestigieux du jour 1 nous avons noté les présences de Justin Smith, Doyle Brunson, John Juanda, Sam Trickett, Michael Mizrachi, Barry Greenstein, Eric Baldwin, Daniel Negreanu and Eugene Katchalov.

 

Dans le field, il y a également un belge. Probablement le seul qui prendra part au tournoi tant le buy-in semble inaccessible. Ce belge, c'est bien entendu Davidi Kitaï, notre toujours numéro un au ranking des gains. Ce dernier avait en effet gagné son droit d'entrée lors du WPT invitationnal de mars qu'il avait remporté. A lire ses commentaires sur twitter et facebook, la première journée n'a pas été loin d'être un calvaire pour notre représentant. Mauvaises rencontres, mauvais spots, tout y est passé. Heureusement, il parvient à arracher short stack sa qualification pour le day 2, et son dernier commentaire assez négatif, laisse à penser que dans ce marécage pokéristique, il a réussi à s'accrocher grâce à la structure sublime (ou sick pour reprendre le terme exact) :"End of the day: 19600! Drame! Pas gagné un coup dans les 2 derniers niveaux d'1h30! Sick structure j'aurais déjà bust 4x dans un autre tournoi"!

 

Du côté victimes de prestige de ces cinq premiers niveaux, nous avons constaté la disparition de Carlos Mortensen, Frank Kassela, David Benyamine, Allessio Isaia et le Magicien Antonio Esfiandiari.

 

D'autre noms prestigieux sont attendus pour le Day 2.

 

A noter également dans le calendrier la présence d'un high roller à 100 000 dollars le 18 mai prochain où vous pourrez si le coeur vous en dit (et si vous avez quelques éconimies !) affronter Erik Seidel ou Sam Trickett.

 

C'est également durant cette compétition que nous connaîtrons l'identité du joueur WPT de l'année. Frankenberger et Rajkumar mènent la danse mais d'autres peuvent encore venir se replacer (Mohajeri, Kuzmin, Von Kriegenbergh, Marchese, ...)

 

Je terminerai pour vous rappeler que c'est le Bellagio qui accueille cette finale et qui continuera à le faire lors des prochaines années car nous avons appris qu'un accord avait été passé en ce sens.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


14
MAI

L'essentiel des probas au poker

Le nouveau livre de Montmirel (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 14 mai 2011 - 23:32

Les Éditions Fantaisum sous la direction de François Montmirel ont publié ce 12 mai un memorandum sur les probabilités au poker.

 

Mathématiques et poker ont toujours été associés dans la littérature poker avec plus ou moins de bonheur et de complexité. Depuis « Poker Cadillac » du même auteur, rien n'a vraiment changé et un jeu de No Limit Hold'em comprend toujours 52 cartes et offre 1326 mains possibles.

 

L'ouvrage intéressera les débutants et les joueurs plus expérimentés par son approche pédagogique et les moyens mnémotechniques livrés aux lecteurs. Le livre porte bien soin titre puisqu'il est consacré à l'essentiel et que cet essentiel vous aidera mais ne suffira pas pour faire de vous un joueur gagnant. L'auteur précise judicieusement : "Non, le poker n'est pas un jeu mathématique. Mais aucun joueur ne peut libérer son génie pokérien sans maîtriser d'abord les probabilités et les cotes financières".

 

Ce livre de 96 pages ne vous coûtera qu'une cave en NL0,10 et vous fera (re)découvrir :

 

- la notion de probabilité
- les mains de départ
- les confrontations avant le flop
- le flop
- l'amélioration au flop
- les confrontations au flop
- l'amélioration sur le tableau complet
- la notion d'out
- la cote du pot
- la cote explicite
- la cote explicite inversée
- les cotes implicites externes
- l'espérance de gain
- la fold equity
- le tracker
- le rake
- l'ICM
- la bankroll

 

Un ouvrage qu'apprécieront particulièrement les débutants et les joueurs peu expérimentés. Les meilleurs y retrouveront un référentiel et attendront leur bonheur dans l'édition prochaine (2012) de la bible en la matière, "Mathematics of poker" de Bill Chen et Jerrod Ankenman.

 

« L'essentiel des probabilités au poker ».
François Montmirel
Editions Fantaisium
ISBN: 978-2-917425-25-1
Format: 17 x 17 cm
Prix public: 10 euros

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


14
MAI

Du plaisir du jeu...

...au jeu pathologique... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 14 mai 2011 - 10:28

Ce n'est pas un hasard si ce vendredi 13 a été annoncé la parution d'un livre sur le passage du plaisir de jouer au jeu pathologique.

 

Cet ouvrage donne les clefs de la gestion de l'addiction au jeu et évoque aussi bien les jeux vidéo que les jeux d'argent et de hasard. Les auteurs sont issus du milieu médical. Michel Reynaud et Abdou Belkacem (hôpital Paul-Brousse - AP-HP) et Jean-Luc Venisse (CHU de Nantes) répondent ainsi aux questions suivantes :

 

- Le jeu est-il important pour l'être humain?
- Le jeu pathologique est-il une addiction très fréquente?
- Le joueur pathologique joue-t-il sans arrêt?
- Faut-il aller vers l'abstinence totale?"
- A qui m'adresser pour en parler?
- …

 

Dans la préface, les auteurs donnent le ton : « Le jeu pathologique pourrait constituer une mauvaise rencontre entre un individu fragile face à ses désirs insatisfaits et une offre commerciale aguichante ».

 

Il est vrai qu'avec la légalisation des jeux en ligne, l'offre s'est étoffée en France et en 2010 le montant des mises des quelque 30 millions de joueurs français s'est élevé à 26,3 milliards d'euros. Plus de 60% des Français ont déjà joué à un jeu de la Française des jeux qui a apporté son "soutien institutionnel" à la publication du livre.

 

Ce soutien qui pourrait paraître suspect aux yeux de beaucoup est évoqué clairement par le Professeur Reynaud : « La FdJ n'a pas eu de regard sur un seul mot de l'ouvrage ». Il remarque cependant que « Les jeux d'argent sont un problème de santé publique limité, au regard du nombre de joueurs. Le jeu pathologique c'est 0,5% de la population mais il est vraisemblable que le nombre de joueurs pathologiques augmentera parallèlement au nombre de joueurs ».

 

Le psychiatre indique également la valeur sociologique et formatrice du jeu : « Le jeu est universel. Ca fait vraiment partie du plaisir de l'humanité. C'est extrêmement formateur. C'est à la fois de la prise de risque, de l'excitation et de la construction mentale. C'est un bel outil le jeu ».

 

La première étude sur le jeu pathologique en France, menée conjointement par l'Observatoire Français des Drogues et des Toxicomanies (OFDT) et l'Institut national de la prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) paraîtra fin juin.

 

(« Du plaisir du jeu au jeu pathologique », éditions Maxima, collection « 100 questions pour mieux gérer la maladie », sous l'égide de l'AP-HP, 200 pages, 14,50 euros).

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb