Circus Poker v2.0


18
AVR

Portrait robot arjelique

Le joueur français (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 avril 2011 - 20:59

Chaque trimestre, l'ARJEL , l'Autorité (française) de Régulation des Jeux En Ligne, publie un rapport d'activité.

 

Celui consacré au premier trimestre 2011 est assez alarmiste en ce qui concerne les paris sportifs puisque une baisse de 26,5% a été enregistrée dans ce domaine alors que les autres formes de jeu en ligne sont restées stables.

 

Au-delà de la variance saisonnière des paris sportifs (pas d'événement majeur lors de ce trimestre), les spécialistes pointent du doigt le taux de retour bien inférieur aux offres du .com. De quoi refroidir Monsieur Jean Dupont dont la culture n'est pas imprégnée du jeu comme son voisin Mister John Smith.

 

Le bilan est accompagné de nombreuses statistiques qui permettent de dresser le profil du joueur de poker en France.

 

Trois millions et demi de comptes ont été ouverts sur les sites de jeu (paris sportifs, paris hippiques et jeux de cercle) depuis la mise en place de la légalisation.

 

Depuis l'ouverture du marché, ce sont les jeux de cercle qui drainent le plus d'argent avec un montant cumulé de 5526 millions d'euros de mises en cash-game et 683 millions d'euros de mises en tournois loin devant les paris sportifs avec 595 millions d'euros et les paris hippiques avec 693 millions d'euros de mises.

 

Lors du premier trimestre de 2011, l'activité des tournois a progressé de 4% alors que celle du cash game est stable.
Parmi les trois activités régulées, ce sont les paris sportifs qui attirent le plus de Français de moins de 25 ans (41%). Au poker, un joueur sur quatre n'a pas cet âge. De l'autre côté de la pyramide des âges, un seul pourcent de joueurs de poker a plus de 65 ans. La proportion femme/ homme est de un pour dix et les joueuses sont plus âgées.

 

Au niveau des mises trimestrielles, elles sont de l'ordre de 100 euros pour les amateurs de tournois et de 300 euros pour les joueurs de cash game.

 

Des chiffres qui ne doivent probablement pas être éloignés du profil de nos compatriotes.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
AVR

PLO - future star de la Télé?

Du Pot Limit Omaha sur Poker After Dark (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 avril 2011 - 13:52

Depuis cette semaine, la célèbre émission « Poker after dark » de la NBC innove en proposant le Pot Limit Omaha à ses spectateurs.

 

Le teasing de l'émission est explicite : « Les plus gros pots au poker sont construits lorsque les professionnels jouent au Pot Limit Omaha. Dans le show de cette semaine, nous mettons le Texas Hold'em de côté pour la première fois dans « Poker after dark » et demandons à six joueurs du top mondial de montrer leurs compétences en Pot Limit Omaha. Les légendes du poker Phil ivey, Tom « durrrr » Dwan et patrick Antonius seront rejoints par des joueurs pro aguerris tels que Brian Hastings, Brandon Adams ou encore Phil « OMGClayAiken » Galfond. Chaque joueur apporte 100.000$ de cave sur la table avec l'espoir de remporter un gros pactole. Fans la formule du Pot Limit Omaha, les nuts au flop peuvent rapidement se transformer en main sans valeur à la rivière et une montagne de jetons peut rapidement diminuer et prendre l'aspect d'une taupinière ! »

 

Les blindes sont fixées à 300/600$.

 

Petit rappel des règles : au lieu de recevoir deux cartes comme au Hold'em, chaque joueur reçoit quatre cartes avant le flop. Le reste de la main se déroule normalement avec un flop, une turn et une river. Cependant, chaque joueur doit obligatoirement utiliser deux cartes de sa main et trois cartes parmi les cartes communes. Pot Limit signifie tout simplement que les mises ne peuvent dépasser la valeur du pot.

 

Ce n'est pas la première fois que le Omaha est annoncé comme le jeu du futur par son aspect dynamique. Il est probable que la télévision contribuera à sa popularité comme le prétend Phil Ivey : « Le PLO est génial pour la télévision car il a énormément d'action. Contrairement au No-limit Hold'em, on voit beaucoup plus souvent le flop, le turn et la river au PLO donc si les gens sont capables de suivre cela sera beaucoup plus amusant à regarder ».

 

A noter que tout a été fait pour faciliter la lecture des téléspectateurs puisque le réalisateur a introduit un jeu à quatre couleurs, option largement utilisée en ligne qui permet de ne pas rater les tirages de couleur.

 

Vous pouvez visionner l'émission ICI

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


12
AVR

WPT Hollywood 2011

Erick Seidel vers une nouvelle table finale (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 12 avril 2011 - 22:27

On s'approche de la table finale du WPT Hollywood Poker Open qui se déroule en ce moment en Indiana.

 

Avec un field de 97 joueurs seulement, il s'agit du WPT le plus modeste de l'histoire du Tour. Douze d'entre eux sont d'ores et déjà dans l'argent.

 

Modeste pour ce qui concerne le nombre de participants, pas pour leur palmares ! Et parmi les vedettes présentes, il en est une qui adooooore les "small fields" et qui multiplie les performances depuis le début de l'année. Et c'est à nouveau très bien parti pour Erik puisqu'il termine le jour 3 avec le troisième tapis, qu'il ne reste que neuf joueurs en lice et que les spotlights de la télé s'allumeront dès que trois joueurs supplémentaires auront fait leurs valises.

 

Aux côtés de Seidel, il y a du très beau monde encore en piste et même si Shannon Shorr a quitté prématurément le tournoi à la 20e place, on compte parmi les neufs survivants des noms tels que Ali Eslami (longtemps leader), Tom Marchese ou William Reynolds.

 

Voici les positions et les stacks des neuf joueurs qui commenceront le day 4 sur une table que les organisateurs ne qualifieront de "finale" que lorsque les six derniers survivants seront connus :

 

Siège 1. Andy Whetstone - 83,500
Siège 2. Terry Jacobs - 106,000
Siège 3. Erik Seidel - 526,000
Siège 4. Allen Kessler - 226,000
Siège 5. Ali Eslami - 204,000
Siège 6. Tom Marchese - 182,500
Siège 7. Mike Scarborough - 467,000
Siège 8. William Reynolds - 541,000
Siège 9. Steve Barshak - 601,000

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


12
AVR

Législation USA (5)

Washington DC précurseur de la légalisation? (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 12 avril 2011 - 14:02

Washington DC, capitale fédérale des États-Unis. Sa Maison-Blanche, son Capitole, son National Mall, sa bibliothèque du congrès et bientôt sa législation sur le poker en ligne.

 

Étrange paradoxe dans ce sanctuaire du gouvernement fédéral qui veut que cette loi verra peut-être le jour suite à un oubli d'un obscur fonctionnaire !

 

Par le passé, le conseil de la ville avait légiféré sur une demande de la loterie locale de disposer d'un site de poker en ligne. La mesure, sujet de polémique à l'époque, avait été assortie d'un délai pour faire opposition.

 

Depuis jeudi dernier, ce délai est expiré et tous les scénarios sont dès lors envisageables : application de la loi ou procédures judiciaires pour rattraper la bévue.

 

A suivre mais avouez que ce serait un fameux coup de pouce du destin pour les millions de joueurs américains qui attendent avec impatience de voir leur passion légalisée.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


12
AVR

Triche au papier de verre

Ils ne savent plus quoi inventer... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 12 avril 2011 - 12:24

Le Sands Casino Resort de Bethlehem en Pennsylvanie vient de déjouer une affaire triche pour le moins inhabituelle.

 

Sefula Seji, 42 ans, a été arrêté samedi alors qu'il était assis à une des tables du casino. Il a comparu immédiatement devant le juge de district Jackie Taschner qui l'a envoyé à la prison du comté de Northampton avec une caution de 75.000$.

 

Qu'avait donc fait ce brave Seji pour se retrouver derrière les barreaux ? Dans la nuit de vendredi à samedi, les autorités du casino ont eu leur curiosité éveillée en retrouvant des marques au dos de certaines cartes des jeux de poker. L'usure anormale variait en fonction de la hauteur de la carte. L'as était marqué dans le coin supérieur gauche et la trace du roi était située un peu en dessous.

 

La police des jeux a utilisé les images de sécurité afin de tirer l'affaire au clair et les soupçons se sont posés sur Seji qui n'a rien trouvé de mieux que de se repointer le lendemain pour en remettre (lire enlever) une couche.

 

La police a filmé son manège et après quarante cinq minutes, trente neuf cartes étaient marquées grâce à de petits bouts de papier de verre qu'il faisait glisser sur le dos des cartes.
Une fois arrêté, les policiers ont trouvé d'autres morceaux d'abrasif dans les poches de notre pied nickelé.
L'histoire ne dit pas si Seji en était à son coup d'essai où si le casino a subi un gros préjudice.

 

Suivi à la trace, Seji médite en prison sur l'adage : « Tricher n'est pas jouer » à moins qu'il ne tente d'utiliser un ultime morceau de papier de verre pour forcer les barreaux de sa nouvelle demeure.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb