Circus Poker v2.0


09
AVR

EPT de Berlin (4)

No more Belgian inside... (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 09 avril 2011 - 09:00

Chaque bonne chose a une fin. C'est qu'on s'y habituerait vite à voir 1 ou plusieurs de nos compatriotes en table finale d'un EPT.

 

Hélas pour nous, hier, les choses ne se sont pas tout à fait déroulées comme prévu.

 

Avec trois belges encore en lice pour le day 3, et donc dans l'argent (la bulle avait explosé juste avant la fin du day 2), un premier défi était accompli. Celui de placer plus de 20% des forces nationales en présence parmi les joueurs payés.

 

Au delà de ce résultat collectif, qui devrait permettre à notre pays d'asseoir sa première place au classement des nations, l'accès aux places payées de Kevin Vandersmissen et Koen De Visscher restera en quelque sorte une confirmation du niveau de ces derniers sur la scène internationale.

 

Malheureusement, hier, le couperet est tombé, et assez brutalement.

 

Tombé à 20BB en début de journée, Koen De Visscher fera partie des premiers éliminés du jour, perdant sur coin flip, sa première tentative de remonter un stack. Il termine 110ème et repart en Belgique, plus riche de 7500€.

 

Peu de temps à près, ce fut au tour de Kevin Vandersmissen de tomber au front. Son A9 à tapis, payé par A8 était plutôt une bonne nouvelle, jusqu'à l'arrivée d'un 8 au flop pour le crucifier. Il termine à une honorable 87ème place pour 10.000€ de gain.

 

Le dernier des 3 mousquetaires encore au combat, malgré son manque d'expérience sur la scène internationale, tiendra la dragée haute à ses adversaires durant un long moment avant de chuter. Vincent Vergauwen sera le dernier belge éliminé en 50ème position, avec un gain de 12.500€.

 

24 joueurs ont terminé la journée et sont désormais assurés de repartir avec un minimum de 20.000€. Parmi ceux-ci, on note encore la présence du français Fabrice Soulier et du hollandais Joep Van Den Bijgaart.

 

Du côté des side-events, on se réjouit de voir sur facebook que notre ami Kenny Hallaert se débrouille plutôt bien dans le side à 2000€, dont il jouera aujourd'hui le day 3, parmi les 16 survivants, à peine en dessous de la moyenne (150K à la gagne).


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


08
AVR

EPT de Berlin 2011 (3)

3 belges ramèneront de l'argent (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 08 avril 2011 - 11:52

Avec 8 compatriotes encore en course dans le day 2 de cet EPT de Berlin, nos chances de voir rentrer des belges dans les places payées étaient belles et bien présentes.

 

Au final, 3 de nos compatriotes (sur 13 ou 14 sur la ligne de départ) termineront la journée et seront donc ITM sur cet EPT, la fin de journée coïncidant presque avec l'éclatement de la bulle.

 

3/14, cela fait 21%, de quoi encore améliorer notre première place au classement des nations. Mission 1 accomplie. Il restera San Remo et Madrid pour confirmer ce succès.

 

Mais revenons sur la journée d'hier, qui s'est terminée sur le chiplead massif du français Fabrice Soulier, qui avec un peu plus d'un million de jetons, termine à quasi 5 fois la moyenne.

 

Il reste 119 joueurs, et tous les survivants sont donc payés.

 

Après Soulier, c'est un peu le creux... Il y a bien un joueur qui s'est maintenu à quelques encablures (à une grosse moyenne et demi près - 300.000), puis les suivants possèdent à peine la motié du stack du français.

 

A noter les bonnes positions de Henrique Pino (le Pro Pstars portugais, 6ème avec 518.000), Tristan Clemencon (10ème à 380K), George Danzer (un autre Pro Pstars allemand, 19ème avec 310K), le revenant ancien champion du monde 2008 Peter Eastgate (20ème avec 310K), l'ancien vainqueur de l'EPT de Barcelone en 2008 Sebastian Ruthenberg (Pro Pstars allemand, 25ème avec 278K), mais aussi Kevin Stani, Ben Roberts, Thomas Bichon, Roberto Romanello, Joep Van Den Bijgaart, Fatima Moreira De Melo, et Juan Manuel Pastor qui sont également ITM et joueront donc le day 3.

 

Et nos belges dans tout ça?


Nos trois représentants encore en course, se situent tous dans le ventre mou du classement et vont devoir rapidement se mettre en danger, si ils veulent jouer les premiers rôles.

 

Notre duo de choc de Snowfest semble s'être reformé, puisque Kevin Vandersmissen et Koen De Visscher rentrent chacun une deuxième fois consécutive dans l'argent, le premier actuellement 52ème au chip count avec 166.000 jetons, et le second pas beaucoup plus loin, 75ème avec 118.000.

 

Le troisième larron est un novice sur le circuit EPT, puisqu'il s'agit de notre qualifié Pokerstars Vincent Vergauwen, qui partira avec les meilleures chances belges, puisqu'il se classe actuellement 40ème avec 200.000 jetons.

 

Hasard du tirage au sort, Kevin et Vincent officieront ce jour à la même table, ce dernier se trouvant pris en sandwich entre Fatima Moreiro et Henrique Pino. Quant-à Koen, il sera assis entre Roberto Romanello et Paco Torres le pro espagnol... (à choisir, je préfère 100 fois le sandwich de Vincent...même si il va devoir lutter pour rester concentré à côté de la jolie hollandaise).


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


08
AVR

WSOP 2011

On rejouera des matches d'anthologie ! (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 08 avril 2011 - 11:49

Et si Moneymaker avait perdu son heads up contre Sam Farha .....

 

Cette réflexion a donné des ailes à l'imagination des organisateurs des WSOP qui viennent d'annoncer un nouvel événement télévisuel à souhait : on va rejouer trois heads-up qui ont fait la légende des championnats du monde de poker !

 

D'abord ce sera Chris Moneymaker contre Sam Farha, le tête-à-tête qui a sans doute changé toute l'histoire du poker moderne !

 

Le heads up aura lieu en deux manches gagnantes.
Lors de la première manche, les tapis respectifs seront exactement les mêmes que lors de l'édition originale soit 5.49 Millions pour Chris et 2.9 millions de jetons pour Sammy.
Deuxième manche et là, changement de décor, Farha prend la stack et Moneymaker qui devra lui se battre avec les 2.9 millions restants.
En cas d'égalité après les deux premières manches, les deux adversaires s'affronteront pour la belle avec des tapis égaux.

 

Farha aurait-il pu battre Moneymaker ? Nous aurons sans doute un petit bout de la réponse bientôt !

 

Le deuxième match verra se réaffronter Phil Helmuth et Johnny Chan mais ici, une seule manche départagera les deux champions. Ce "replay" aura une saveur particulière quand on se souvient qu'à l'époque (en 1989), une victoire de Chan lui aurait permis de devenir le deuxième joueur dans l'histoire à remporter trois titres de champion du monde.

 

Les deux adversaires s'affronteront avec un tapis égal.

 

Le dernier heads up "historique" n'est pas encore déterminé car ce sont les fans de la page facebook des WSOP qui devront choisir entre :

 

- Johnny Chan contre Erik Seidel (1988)

- Greg Raymer contre David Williams (2004)

- Jamie Gold contre Paul Wasicka (moi je vote pour celui-là, je voudrais tant voir Wasicka détruire l'affreux Jamie !)

- Jonhatan Duhamel contre John Racener (2010)

 

Les trois rencontres auront lieu le 2 juin au Rio, dans la célèbre Amazon Room et seront bien entendu filmées par ESPN pour la postérité.

 

Et moi, je vous avoue que j'ai hâte de voir ça ...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


08
AVR

Justice - Suède

La double personnalité du poker suédois (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 08 avril 2011 - 11:44

Dans de nombreux pays, le fait qu'un jeu soit classé d'adresse ou de hasard a de fortes répercussions fiscales.

 

Cette semaine, la Cour suprême suédoise s'est prononcée sur ce vieux débat. Il faut dire que les juges avaient mis … tous les atouts de leur côté puisqu'ils avaient fait appel à des spécialistes pour leur enseigner le Texas Hold'em.
La réponse est inédite mais pas dénuée de bon sens : le poker est tour à tour jeu d'adresse si il est pratiqué en tournoi ou en Sit and Go et relève du hasard si il se joue en Cash Game.

 

Cette décision rejoint l'adage qui veut que le cash c'est pour l'argent et le tournoi pour la gloire.
A l'origine de cette décision, un arrêt rendu en mai 2009 concernant une affaire qui avait mené à la condamnation de quatre organisateurs d'une compétition de poker. Le plaignant était la loterie nationale locale. Cette compétition organisée en live et en ligne en 2007 devait durer trois jours. Dès la journée d'inauguration, les autorités ont suspendu le tournoi qui était en infraction avec la loi suédoise sur les jeux de hasard. La Cour d'Appel a cassé ce jugement en faisant de subtils distinctions entre le main event qui par sa structure profonde minimisait le rôle de la chance alors que les side events de par le nombre restreint de mains jouées redonnait au hasard une part primordiale ce qui avait valu les amendes aux organisateurs.

 

Ce 6 avril, la position de la Cour suprême est claire : “Les Cash Game sont principalement des jeux de chance tandis que les tournois et les Sit and Go n'en sont pas”.
Cette position, inédite en Europe, amène une nouvelle jurisprudence. La qualification de jeu de hasard protégeait les joueurs suédois fiscalement et les gains au sein de l'Union Européenne n'étaient pas taxés (alors que le prélèvement est de 30% hors UE).
Qualifié de jeu d'adresse, la taxation des gains sur les tournois risque d'être apparentée à l'impôt sur le revenu et peut donc être d'environ 50%.

 

Et ça, ce n'est pas vraiment une bonne nouvelle !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


07
AVR

EPT de Berlin 2011 (2)

Retour sur le day 1B (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 07 avril 2011 - 11:01

2 belges sur 5 au départ avaient réussi à passer le cap du day 1A. Ils étaient finalement 9 à prendre le départ du day 1B (pour je ne sais quelle raison, Nicolas Cardyn est aussi considéré comme belge par l'EPT, alors que j'étais convaincu qu'il était français).

 

Un total de 14 joueurs sur 773 au départ, ça représente à peine 1,8% du field total.

 

Une fois de plus, nos joueurs ont réussi à faire mentir les statistiques, puisque en plus des deux qualifiés du day1A, 6 autres de nos compatriotes ont rejoint le day 2 à travers le day1B.

 

Se sont qualifiés méritoirement, Kevin Vandersmissen (98.300), Filip Verboven (83.700), Matthias De Meulder (52.200), Koen De Visscher (22.500), Davidi Kitaï (18.900) et Vincent Gabel (17.600).

 

Joel Benzinou, Christophe De Meulder et Nicolas Cardyn sont restés sur le carreau (pour ce dernier, malgré son immense talent, mieux aurait valu qu'il ne soit pas belge pour l'occasion - LOL).

 

Avec Kenny Hallaert (37.000) et surtout le qualifié on-line Vincent Vergauwen (105.500), nous aurons donc 8 belges en course dans le day 2.

 

Sur les deux jours un, 353 joueurs se sont qualifiés (45,6% du field), et avec notre 8/14, nous atteignons 57,1% de succès (et même 61,5% si le fait d'attribuer la nationalité belge à Cardyn était une erreur - pour ce dernier, gageons que ceux qui suivent de près le classement des nations se renseigneront).

 

Malgré un day 1A en demi-teinte, les joueurs du day 1B ont bien rattrapé le coup.

 

Souhaitons leurs bonne chance pour la suite des événements.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb