Circus Poker v2.0


04
AVR

WPT Bratislava

Et de deux pour Roberto Romanello (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 avril 2011 - 19:15

Le Gallois Romanello, déjà vainqueur de l'EPT Prague en décembre dernier, a réussi la difficile passe de deux (un EPT et un WPT) à Bratislava.

 

Joueur bien connus au Pays de Galle, Robert a découvert le poker en 2005, alors qu'une blessure encourue lors d'un match de foot l'obligeait à garder la chambre. Durant ses trois mois d'immobilisation, il découvrait le poker online, y gagnait un package WPT. Même s'il finissait à la bulle dudit tournoi, le virus poker était incubé !

 

Après une grosse victoire à Barcelone (53000$) en 2006, il confirmait en 2007 en terminant troisième du GIKPT (67000$) avant de réaliser en 2009 son premier gain à 6 chiffres (200.000$) grâce à une victoire au Partypoker European Open V.

 

2010 était donc l'année de la consécration avec le titre EPT conquis à Prague et le résultat de ce week end peut donc être considéré comme une confirmation pour Robert, qui entre dans la cour des très grands !

 

Accessoirement, il ajoute 140.000 € à sa bankroll à l'issue d'une table finale qu'il avait atteinte en qualité de chip leader. Il disposera en heads up du colombien Mayu Roca (qui réalise quant à lui sa meilleure performance personnelle ici).

 

Les résultats de la table finale :

 

1. Roberto Romanello 140 685 €

2. Mayu Roca 71 000 €

3. Alexander Jager 42 000 €

4. Frank Dollinger 33 000 €

5. Jesper Hoog 26 000 €

6. Chris Williamson 21 000 €

7. Bodo Sbrzesny 17 000 €

8. Marek Tatar 14 000 €

9. Lubomir Kudlicka 11 000 €

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
AVR

Ne dites plus Bwin ou Party Gaming

...mais bien Bwin.Party digital entertainment. (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 avril 2011 - 17:15

Les premiers pourparlers datent de 2008 et une annonce officielle d'intention d'alliance des deux compagnies avait été faite en juillet. C'est maintenant officiel et les deux géants de l'industrie du jeu partent à l'attaque de PokerStars et de FullTilt poker en vue de la régulation du marché américain qui risque d'arriver dans les prochains temps.

 

Ce partenariat est complémentaire puisque Bwin est le leader incontesté du pari sportif et ce non seulement dans le domaine du football dans lequel son sponsoring est très actif. Party Gaming n'est pas en reste car jusqu'à son retrait du marché américain en 2006, il se positionnait en leader du poker en ligne.

 

L'apport des joueurs de bwin devrait positionner le nouveau groupe au troisième rang juste devant iPoker. La perspective de reprendre le leaderchip n'est pas incongrue. Le réseau Ongame sera réellement décapité puisque Bwin constituait son fer de lance. De son côté Party Gaming apporte dans la corbeille de la mariée sa récente acquisition de la marque WPT, très porteuse sur le marché.

 

Au niveau des paris, la nouvelle compagnie sera deux fois plus fréquentée que William Hill et Ladbrokes.

 

Jim Ryan (de PartyGaming) et Norbert Teufelberger (de bwin) se partageront le rôle de PDG de Bwin.Party digital entertainment : "Nous sommes ravis que la fusion soit désormais officielle et que nous puissions commencer avec l'intégration de nos compagnies et ainsi capturer les synergies que nous avons déjà identifiées pour offrir le meilleur dans le domaine du pari sportif, du poker, des jeux de casino et du bingo."

 

Les joueurs de poker devront bien évidemment attendre quelques mois avant de voir les effets de cette fusion. Le logiciel utilisé sera donc celui de Party Poker dont l'ergonomie est unanimement appréciée.

 

Que ce soit sur le marché européen ou aux Etats-Unis, Jim Ryan se dit prêt à attaquer le leadership du marché du jeu.

 

Quant au marché belge, bien évidemment, il n'en a pas été question dans les négociations.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
AVR

Polska mówi "nie" poker

La pologne dit non au poker (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 avril 2011 - 12:11

Tout comme la Russie et l'Ukraine, le poker en ligne est devenu illégal en Pologne dès 2009. Cette semaine, les Comités des finances et de culture physique du Parlement Polonais ont voté un amendement au Gambling Act polonais. Hélas pour les amateurs de poker de ce pays, celui-ci ne concerne que les paris sportifs. Ces jeux seront taxés à hauteur de 12% sur le chiffre d'affaire c'est-à-dire à même hauteur que les opérateurs en dur. Le gouvernement polonais annonce poursuivre les sociétés qui proposeraient poker et autres jeux de casino en ligne.

 

A cette occasion, le Ministre des Finances, Jacek Kapica a déclaré : «J'espère que la loi va entrer en vigueur en juin cette année. La prochaine lecture au projet de loi aura lieu lors de la prochaine réunion du Parlement, puis passera devant le Sénat, avant d'entrer en vigueur 14 jours plus tard».

 

Comme c'est souvent le cas en cas de légalisation des jeux en ligne, les opérateurs licenciés devront opérer d'un site en «.pl» et établir leur serveur de données en Pologne. De plus, toutes les transactions financières passeront par les banques du pays. La publicité est également très contrôlée ce qui laisse très pessimistes les sociétés de jeu.

 

Par cet « assouplissement » de la loi, le gouvernement polonais va récupérer une toute petite partie des 4 milliards de zlotys dépensés dans des jeux de hasard sur Internet y compris les sites de poker. De façon paradoxale, la loi de 2009 n'a en rien freiné la frénésie de jeu des Polonais puisque le jeu en ligne (aux mains de rooms étrangères) a connu une progression de 20%.

 

Il est dès lors étonnant que le fisc polonais ne tente pas de récupérer cette manne financière en assouplissant sa loi sur le poker en ligne.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
AVR

EPT 2011 - Cap sur Berlin

Du 5 au 10 avril (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 avril 2011 - 23:11

Après deux semaines de vacances, le circuit EPT sera de retour dès ce mardi dans l'actualité mondiale du poker, avec la 11ème étape de cette septième saison.

 

Pour la seconde fois de son histoire, Berlin sera ville d'accueil de l'European Poker Tour.

 

Actuellement on se souvient surtout de la première de l'an dernier, à cause de la tentative de hold-up qui s'était déroulée durant une session de jeu. Des individus pas spécialement sympathiques avaient fait irruption dans les salles de jeu, nantis de kalachnikov et clairement décidé à se débarrasser de ceux qui pourraient les empêcher de gagner le jackpot.

 

Un taulé général s'en était suivi, les joueurs courant dans tous les sens, se piétinant les uns les autres, les jetons volant partout entre les tables...

 

Cette année, les organisateurs allemand auront à coeur de redorer leur blason, en proposant aux joueurs un superbe EPT, tant en terme d'accueil et d'organisation, qu'en terme de sécurité.

 

Donc, pas de souci pour cette année, tout ira bien...

 

L'an dernier, le tournoi avait attiré la bagatelle de 945 joueurs, venant de 48 pays différents, et avait généré un prize money séduisant de 3.686.400€.

 

C'était le « très-qualifié » PokerStars Kevin “ ImaLuckSac ” MacPhee qui l'avait emporté, empochant au passage le gain record de 1 million d'euros. En plus du titre convoité de champion de l'EPT, la performance de MacPhee lui a également valu de remporter le trophée du Choix des Joueurs de l'EPT pour la saison dernière.

 

Cette année, et malgré les casseroles de l'an dernier, il est fort à parier que ce tournoi sera un succès tout aussi important.

 

Point de vue belges, on sait déjà que les frères De Meulder, Pierre Neuville et Kenny Hallaert seront de la partie. Mais il y en aura certainement d'autres.

 

Espérons qu'il nous ferons autant rêver qu'à Snowfest...


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


02
AVR

La pêche a été bonne?

Retour sur les plus beau poissons du web (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 02 avril 2011 - 22:18

Le casino Circus de Namur n'a pas failli à la tradition du premier avril en annonçant hier l'installation d'un scan corporel intégral en ses murs.

 

D'autres sites n'ont pas été en reste et voici une liste non exhaustive de notre pêche.

 

 

Nos amis français n'ont pas été en reste :


Pokernews version France annonce le lancement d'un site de poker online « gay » par Lady Gaga. "J'adore le poker, j'y joue souvent avec mes amis et à chaque partie on a évoqué le fait que dans ce milieu un peu macho il n'y avait pas de site ‘gay friendly' ». La room, basée dans l'île de Guernesey offre même des freerolls pour les concerts de sa patronne.

 

Livepoker proposé trois menus fretins plutôt qu'une grosse prise : la séparation du couple Lacay-Lellouche, l'installation d'Anne-Sophie Bijoux à la place Vendôme et la création d'un nouvel event aux WSOP dédié aux gauchers. Cette dernière actualité, la moins franco-française, est assurément la meilleure prise : « Des règles simples : Il s'agit d'un NLH classique mais là s'arrête la comparaison puisque tout le reste change. Le dealer (gaucher) distribue les cartes dans le sens inverse d'une aiguille d'une montre, le flop est dévoilé de droite à gauche et les joueurs peuvent voir indifféremment les cartes de bas en haut ou de haut en bas. »

 

Made in Poker annonce la sortie du premier single de son ancienne collaboratrice devenue professionnelle Claire Renaut « All in for love ». « Cette mélodie entrainante (véritable écrin mettant en valeur la voix unique de Claire), que l'équipe de MadeInPoker a eu le privilège d'écouter en avant-première, est destinée à venir en aide aux enfants déshérités du Territoire de Belfort. ».

 

Quant à PokerActu, il annonce un film français sur le poker avec en vedettes Bertrand « Elky » Grospellier en compagnie de Jean Dujardin et de Jean Reno.

 

PokerWorks a découvert la véritable identité d'Isildur1 qui n'est autre que Roger Hairabedian, personnage haut en couleur, énormément connu et respecté au sein de l'industrie du poker tout entière, "Isildur1" a enfin décidé de lever le voile sur sa véritable identité, encouragé par ses proches.

 

Outre-Atlantique, la plus grosse prise est du côté du très sérieux site des WSOP qui titre : « World Series of poker adds new event to 2011 schedule » ( Un nouveau tournoi qui n'est autre qu'un Strip Poker. Avec forces détails, l'article décrit les règles de cet « exciting event ».

 

Rendez-vous l'année prochaine.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb