Circus Poker v2.0


28
FÉV

Namur Deepstack

Catégorie : Grands tournois (autres)
Publié le : 28 février 2013 - 22:00

Ce week-end à Namur le 330€ Deepstack verra son stack de départ passer à 40000 jetons.

Début du tournoi samedi 2/03 à 15h30

Un seul Re-entry sera possible durant les 4 premiers niveaux de jeu.(2h00)

C'est un tournoi en deux jours, les heureux élus rejouant le dimanche à 17h00.

Réservations indispensables.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
FÉV

Namur Poker Classics'13 Le programme

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 25 février 2013 - 01:00

Ci-Joint le programme complet des Namur Poker Classics'13


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
FÉV

Namur Poker Classics'13

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 25 février 2013 - 00:07

Bientôt la reprise des news sur votre site Poker préferé par Bernard.

N'oubliez pas le Namur Poker Classics'13 du 27/03 au 1/04 2013.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 1 commentaire pour cette news


31
OCT

Au revoir à toutes et à tous...

Communiqué (par Julien Becquart)

Catégorie : Nos Casinos
Publié le : 31 octobre 2012 - 15:45

Chères lectrices et chers lecteurs de Circus Poker,

 

Il y a un peu plus de deux ans (le 19 septembre 2010), la nouvelle version de notre site voyait le jour, et je devenais le blogueur et animateur attitré de ce dernier.

 

774 jours d'écriture  et que de chemin parcouru depuis…

 

Avant de passer à l'annonce officielle, voici un petit condensé de ce que représentent ces 774 jours de boulot...

 

La partie journalistique de Circus Poker c'est :

 

-1616 billets rédigés de nouvelles quotidiennes illustrées, 33 articles de reportages, 7 festivals couverts, 1340 billets de coverage et 6330 photos et images.

 

La partie journalistique de Circus Poker c'est aussi:

 

-1 appareil photo, 2 ordinateurs, 3 claviers et 5 souris (on n'a pas lésiné sur le matériel), 2322 tasses de café (sans compter  les autres boissons à base de caféine, ni les spiritueux), 2 machines Senseo (Pub), plus de 30.000 cigarettes (quelle horreur), 5 assistants rédacteurs, 2 photographes, 1 webmaster et 1 programmeur (tous usés jusqu'à l'os).

 

Pourquoi dresser un bilan ce jour ?

 

Et bien tout simplement parce que pour des raisons qui me sont propres, j'ai décidé de mettre fin à la collaboration qui lie ma société au Groupe Circus.

 

L'expérience quotidienne de journalisme vécue à travers ce blog restera pour moi inoubliable, et le reste de mon implication au niveau du poker (la partie immergée de l'iceberg), une acquisition de connaissances d'une valeur inestimable. J'ai beaucoup appris au contact de personnes de qualité, et suis reconnaissant au groupe de m'avoir donné la chance d'évoluer dans ce secteur.

 

Vous l'aurez compris par ces derniers mots, c'est en excellents termes que je quitte mes responsabilités, et quoi qu'il advienne, je resterai un défenseur enthousiaste du Casino de Namur comme étant la Mecque du poker dans notre pays. Il y a d'ailleurs de fortes chances que nous nous y croisions bientôt… Mais à une table cette fois.

 

Avant de rendre définitivement l'antenne (j'ignore encore à l'heure actuelle si une relève est prévue pour ce blog), je tenais à remercier diverses personnes.

 

Tout d'abord un grand merci à Monsieur Choffray qui m'a fait venir au sein du groupe. Ensuite merci à Messieurs Mewissen et Diego de l'avoir suivi, et de m'avoir donné ma chance. Merci également aux différentes équipes des Casinos de Namur et Spa (Poker ou autres) et aussi à Kenny. Collaborer avec vous pendant plus de deux ans fut un privilège.

 

Merci également au webmaster, François, et à son programmeur Saad, pour leur dévouement de toute heure.

 

Merci aux personnes qui ont bossé avec moi sur divers projets. Je pense à Sébastien, Jonathan, Ludovic, Gérard, Thomas, Marc, Brice, Alex, Manu, Stéphane, Pierre et j'en oublie probablement.

 

Merci aux différents acteurs du poker qui ont tous été d'excellents sujets de rédactions. Je pense à Davidi, Pierre(s), Kevin, Michael, Kenny, Koen, Matthias, Christophe, Charlotte, Philip, Xavier, Joël, Jean-Yves, Mustie, Benoit(s), Roland, Dalil, Anthony, Frank, Guy, Manu, Justice, Frederic(s), Nando, Noel, Yves, Laurent, Olivier, Fabrice, Gaetano, Jonathan(s), Rudi, Pierro, Danny, Cenk, Diren, Coralie, Anne, Michel, Stefan, Giuseppe, Sebo, Kamal, Pit, Stephan, Samy, Farid, Pascal, Touhami, et puis tant d'autres…

 

Grâce à vous tous, je possède un superbe palmarès … au niveau de mes articles.

 

Enfin, merci à vous… Fidèles lecteurs du site.

 

A de nombreuses reprises, j'ai été remercié et félicité pour le choix de l'actualité diffusée, et pour la qualité de mes textes. A mon tour, je tiens à vous adresser mes plus sincères remerciements, pour votre assiduité de lecteurs, et votre gentillesse à mon égard.

 

Une plume vit à travers ceux qui la lisent, et sans vous, je n'aurais jamais existé en tant que journaliste…Rendez-vous à tous au BOPC 2012, qui sera j'en suis convaincu, un superbe Championnat de Belgique.

 

Une page se tourne, un chapitre se ferme… Un grand merci à tous.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 3 commentaires pour cette news


31
OCT

Greg Merson Champion du Monde

La plus longue finale de l'histoire (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 31 octobre 2012 - 14:00

Après une finale à couper le souffle, les nombreux rebondissements de celle-ci et 264 mains de jeu à trois, Greg Merson, le favori des spécialistes est devenu, il y a quelques instants, le 43ème Champion du Monde de Poker.

 

Si la victoire de l'américain était annoncée par la plupart des observateurs, celle-ci fut néanmoins tout, sauf une partie de plaisir.

 

Prenant le meilleur départ au détriment de ses deux adversaires durant les 20 premières mains, Merson devait par la suite, et à plusieurs reprises, reculer devant des come-backs, tantôt de Sylvia, tantôt de Balsiger.

 

Après 60 mains, la situation était même revenue au point de départ de la finale (avec même une petite remontée de Balsiger). C'était, il y a déjà plus de 9H...

 

Puis, 20 mains plus tard, Merson reprenait l'avance à la faveur d'un superbe bluff sur Balsiger. A ce moment, on pensait clairement qu'il avait pris un ascendant définitif sur les deux autres, totalement largués au chipcount (la somme des tapis de Sylvia et Balsiger représentait à peine 60% de celui de Merson).

 

Pendant une quarantaine de mains la situation se stabilisa. Ensuite survint la main 253 de la finale. Les tapis de Merson et Sylvia partirent au milieu avant le flop, générant le plus gros pot, jusqu'à présent de ce Main Event 2012. Kd Kh pour Merson et Ah Ks pour Sylvia.

 

Après la turn, le board affichait 3s 5c 2d 8h Sylvia n'en menait pas large... jusqu'au moment où le croupier décida qu'il n'allait pas mourrir sur ce coup... River 4h qui donne une quinte à Sylvia.

 

Statistique intéressante et incroyable donnée par ESPN à ce moment. Depuis le début de la table finale, la main AK fut distribuée 23 fois et l'emporta ... 23 fois (une improbabilité statistique extravagante).

 

Sylvia reprenait enfin le chiplead qu'il avait perdu lors de l'élimination de Koroknai la veille.

 

30 mains de travail de grind permettaient néanmoins à Merson de reprendre l'avantage... Et cela allait continuer... Tandis que Sylvia et Balsiger se confrontaient et s'échangeaient à plusieurs reprises leurs stacks respectifs, Merson continuait progressivement et méthodiquement sa montée.

 

Puis, de nouveau, Merson perdit quelques pots, et voyaient ses deux opposants revenir.

 

Après plus de 210 mains de jeu à trois, les mains 348 et 349 de la finale, allaient définitivement mettre le feu à celle-ci.

 

Alors que les rapports en stack affichent approximativement 90M pour Merson, 65M pour Sylvia et 42M pour Balsiger, la main 348 va d'abord permettre à Sylvia de reprendre le chiplead via un énorme pot pris à Merson (Sylvia 83M, Merson 70M et Balsiger 42M).

 

La joie de Sylvia fut cependant de courte durée, car dans la foulée, lors de la main 349, il voyait Balsiger doubler sur lui et s'emparer du chiplead pour la première fois de la finale (Balsiger 92M, Merson 69M et Sylvia 37M).

 

Après 214 mains, tapis dans l'ombre, Balsiger allait-il surprendre tout le monde sur le fil? Et bien non... A peine 5 mains plus tard, Sylvia redoublait sur ... Balsiger... Une finale de folie, je vous dis...

 

Les tapis étaient désormais à l'équilibre (73M pour Merson, 69M pour Sylvia et 56M pour Balsiger). Devenir chipleader devait être le chant du Cygne de Balsiger... Grindé par ses deux adversaires, il tombait petit à petit dans les profondeurs du chipcount.

 

Et son élimination à la 382ème main de la finale, des oeuvres de Merson fut tout sauf une surprise. Au bouton Sylvia relance à 4M (blinds 1M-2M), Basliger envoie son tapis (20M) et se voit payé par Merson depuis la BB. Sylvia fold.

 

Au showdown, Balsiger et son Qh Td sont clairement dominés par Merson et son Kc Qs  A l'issue du board 6s 6d 6c Jc 5h la situation reste inchangée, et le Heads-Up final peut commencer.

 

Le jeune Balsiger repart de Las Vegas plus riche de 3.799.073$

 

A l'entame du tête à tête final, Merson possède plus ou moins 60% des jetons et son opposant 40%.

 

Il y a plus de 11h que le match à trois a commencé. Et cela allait sans doute jouer dans la configuration de la dernière main qui laissa les nombreux observateurs sur leur faim.

 

Après 16 mains de HU, Merson possède désormais 65% des jetons en jeu (128M contre 70M).

 

Survint alors l'ultime et dernière main de la finale (la 399ème - record absolu). Du bouton Merson relance à 4M (blinds toujours à 1M-2M) et Sylvia sur-relance à 9,5M. Moment choisi par Merson pour pousser l'intégralité de son stack.

 

Après une très longue hésitation, Sylvia se décide à payer avec Qs Js Merson est devant avec Kd 5d Et il le resta définitivement à l'issue d'un board 5c 3h 9d 6s 7c

 

Avec plus de 30BB left, Sylvia aurait probablement pu folder. Mais bon, nous ne sommes pas dans la tête des joueurs, et après un tel marathon, il n'est pas inconcevable qu'un fantôme soit passé sur la table...

 

Pour sa seconde place, Sylvia repart néanmoins avec 5.295.149$.

 

Merson quant à lui revêt à son poignet le prestigieux bracelet de Champion du Monde, repart avec la somme de 8.531.853$ et pour couronner le tout, dépasse définitivement et d'extrême justesse Phil Hellmuth à la course de joueur de l'année des WSOP.

 

Dernière anecdote. On pourra dire que des jetons "belges" sont devenus champions du monde, puisque le dernier belge du Main Event, Jean-Yves Malherbe, fut éliminé en juillet dernier par... Greg Merson.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb