Circus Poker v2.0


23
MAR

EPT Snowfest (3)

Meulyzer tient les rennes (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 23 mars 2011 - 10:54

La seconde journée de jeu de l'EPT Snowfest de Saalbach Hinterglem s'est plutôt bien déroulée, comme je vous le signifiais dans l'édition du soir de mon article d'hier.

 

Au final, on s'est arrêté hier aux portes de l'ITM, puisque seulement 9 joueurs restaient à éliminer avant de parvenir à l'argent.

 

Les fortunes furent diverses pour nos compatriotes. En gros cela va du pire, au meilleur en passant par de bonnes surprises.

 

Après deux jours de jeu, c'est un belge qui est chipleader du tournoi.

 

Philip Meulyzer, déjà bien classé à l'issue de la première journée a complètement pris le jeu à son compte pour terminer en tête du classement provisoire du tournoi à l'issue de la journée.

 

Il termine la journée assis derrière une montagne de 623.500 jetons.

 

De mémoire de journaliste, je pense que c'est une grande première de voir un belge aussi bien classé après deux journées d'EPT (sources à vérifier).

 

Mais ce n'est pas tout. Si l'on se trouvait satisfait avec la première place au chipcount de Meulyzer, on l'était d'autant plus de voir que trois autres de nos compatriotes étaient toujours en course à la fin de journée.

 

Ainsi, Koen De Visscher (JeanKeNissan), termine lui aussi dans le peloton de tête, à une magnifique 6ème place au général provisoire, avec 352.500 jetons.

 

Kevin Vandersmissen se classe 21ème avec 260.100 jetons et Pierre Neuville 35ème avec 175.900 jetons.

 

On se met vraiment à rêver d'argent et de performance maintenant.

 

Rêve que ne partageront pas Coralie "Nauder" Renaud, assez rapidement éliminée hier, et encore moins Jamel Maistriaux, éliminé en toute fin de journée et donc dans ce que l'on peut déjà considérer comme le bubble time.

 

Je vous posterai une news flash dans la soirée pour vous donner des nouvelles de nos représentants en Autriche.

 

Si depuis l'Autriche, vous nous lisez, bonne chance à vous, et remplissez nos rêves d'étoiles.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


22
MAR

Lois et poker en ligne

Petit tour du monde (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 22 mars 2011 - 21:52

Grèce : les jeux en ligne légalisés.

 

Nous vous parlions du projet de loi grec dans un précédent article  et les choses n'ont pas traîné, la Grèce s'est prononcée en faveur de la légalisation des jeux en ligne. Le gouvernement prévoit de délivrer jusqu'à 50 licences à des opérateurs de jeux en ligne pour une durée de cinq ans. La Grèce récoltera ainsi de grosses recettes fiscales bienvenues lorsque l'on connaît la crise dont souffre ce pays. Aucune restriction et ce sont toutes les formes de jeux en ligne avec bien entendu le poker qui sont autorisées.

 

La taxation initialement prévue était de 6% sur le chiffre d'affaire mais le ministère des Finances a revu sa copie en ponctionnant le bénéfice brut à hauteur de 30%. Les opérateurs devront absolument être basés sur le territoire grec et l'URL devra se terminer en .gr. La loi va être examinée par l'Union Européenne qui ne manquera pas d'émettre un avis.

 

Pays-Bas : le Gouvernement revoit sa copie et envisage de délivrer des licences aux opérateurs de jeu en ligne.

 

Les jeux en ligne sont interdits pour le Pays-Bas et de nombreux Hollandais ignorent ces interdits. Tout comme pour la Grèce, ce sont des sommes colossales qui échappent au fisc batave. Une estimation a donné le chiffre exorbitant de 10 millions d'euros par an.

 

Le Gouvernement néerlandais envisage donc de légaliser le jeu en ligne prochainement.
« C'est un gros changement de politique, mais c'est un nouveau Gouvernement avec une approche plus libérale », a déclaré Jaap Oosterveer, porte-parole pour le Ministère de la Sécurité Publique et de la Justice. Pour Fredrik Teeven, Secrétaire d'Etat à la Sécurité et à la Justice, le pays devrait proposer des licences pour le poker, le bingo et les paris sportifs tout en mettant en route des moyens pour protéger les joueurs contre les risques tels que l'addiction ou la fraude.

 

Les Pays-Bas s'étaient par le passé retrouvés face à la Cour de Justice Européenne suite au dépôt d'une plainte par Betfair et Ladbrokes. Les opérateurs de jeu n'avaient cependant pas obtenu gain de cause.

 

République Dominicaine : vers la légalisation.

 

C'est le flou artistique au sujet du jeu en ligne en République Dominicaine c'est pourquoi le gouvernement a décidé de faire un pas vers la législation en délivrant à Amaya, fournisseur de solutions destinées à l'industrie du jeu en ligne, une licence exclusive pour exploiter un site de jeux en ligne comprenant le poker.

 

Un test grandeur nature en quelque sorte avant d'entrer dans une véritable législation que le Ministère des Finances justifie ainsi : « Amaya s'est vu octroyer la responsabilité de faire en sorte que ces activités illégales mais déjà existantes soient redirigées vers un site sécurisé, sûr et légal ».

 

L'argumentaire est classique : protection et sécurisation des joueurs mais aussi taxation sur les gains et les mises.
David Baazov, Président d'Amaya se félicite du choix gouvernemental et le justifie par le professionnalisme de sa société. Un bilan sera effectué fin 2011 afin de vérifier si le choix de Amaya est pertinent pour la République Dominicaine et ses joueurs.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


22
MAR

EPT Snowfest (2)

Reçus 6 sur 10 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 22 mars 2011 - 11:28

60% à l'université ça vaut une satisfaction. Dans le poker, c'est à peu de choses près pareil. On peut trouver dommageable d'avoir perdu 4 compatriotes lors de la première journée, mais on se console rapidement en savourant la qualification des 6 autres.

 

Ainsi, Philip Meulyzer (2ème chipleader du day 1 - 188.100 voir photo prise au BOPC 2010), Jamel Maistriaux (85.200), Kevin Vandersmissen (70.500), Pierre Neuville (49.100), Coralie "Nauder" Renaud (45.700) et Koen De Visscher (33.500) ont tous rejoint le day 2 de cet EPT Snowfest 2010.

 

Malheureusement, les jumeaux De Meulder, et nos deux régulars du casino, Patrick Aldenhoff et Erik Lescot n'ont pas réussi à réaliser la même performance.

 

482 joueurs au départ, 268 toujours en course. Mathématiquement, cela donne 55% du field... Nos belges ont donc déjà fait mieux que la moyenne pour ce day 1.

 

Au final, il y aura 72 joueurs payés (ce qui donne près de 15% du field ITM - c'est beaucoup). Les premiers éliminés repartiront avec un peu plus de 5000€, et le grand vainqueur recevra un chèque de 390.000€.

 

Du côté des "stars" qualifiées pour le day 2, on note encore les présences de Alex Kravchenko, Cynthia Foresti, Dominik Nitsche, Fatima Moreira de Melo, Joao Nunes, Johannes Strassmann, Kevin MacPhee, Kevin Stani, Liv Boeree, Luca Pagano, Manuel Bevand, Marvin Rettenmaier, Max Lykov, Michael Tureniec, Mikael Oestreicher, Nuno Coelho, Sam El Sayed, Samuel Chartier, Sebastian Ruthenberg, et Vitaly Lunkin.

 

EDIT: Infos en direct: A l'heure actuelle (21h00) Philip Meulyzer est chipleader du tournoi avec plus de 600.000 jetons, Koen De Visscher (Jeankenissan) est également dans le top avec près de 300.000 jetons, et Coralie "Nauder" Renaud est malheureusement éliminée.
 

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


21
MAR

EPT Snowfest

Retour sur le Day 1A et point sur le 1B (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 21 mars 2011 - 21:23

Depuis hier, l'European Poker Tour a posé ses valises pour une semaine dans la superbe station de ski de Saalbach-Hinterglem.

 

Après l'EPT de Vienne, c'est la seconde fois de la saison qu'une étape de l'EPT se déroule en Autriche.

 

Le cadre de l'Alpine Palace qui accueille le tournoi "Snowfest" est magnifique, et laisse présager d'une superbe semaine pour nos représentants.

 

Le buy-in de cet EPT est un peu moins élevé qu'à l'accoutumée, puisque les joueurs doivent "seulement" payer 3750€ pour pouvoir jouer.

 

Hier se déroulait le day 1A.

 

180 joueurs y ont pris part, et franchement, je me demandais si les belges avaient peur d'avoir froid dans la montagne...

 

En effet, nos représentants ne se comptaient même pas sur les doigts d'une main, puisqu'il n'y en avait pas.

 

Des 180 participants sur la ligne de départ, 102 ont survécu à la journée.

 

Aujourd'hui, 302 joueurs se sont finalement présenté. Heureusement, nos troupes sont un peu plus nombreuses pour ce day 1B, puisque 10 de nos compatriotes ont commencé la journée.

 

Il y a tout d'abord nos pros pokerstars, Matthias et Christophe De Meulder. L'ami de Pokerstars et Serial Qualifier Pierre Neuville.

 

Du côté de la team 770, on trouve le champion de Belgique 2007, Jamel Maistriaux, la speakrine de charme Coralie "Nauder" Renaud, et surtout un nouveau venu dans cette équipe en la personne de Koen De Visscher, mieux connu comme étant le fameux JeanKeNissan, qui a terminé numéro 1 belge en 2010 du classement Pocket 5. Ce dernier cumule on-line, plus de 400.000$ de gains.

 

En dehors de nos 6 pros, notons les présences de deux grands espoirs du poker belge, Philip Meulyzer et Kevin Vandersmissen, et de deux joueurs réguliers de nos casinos, Patrick Aldenhoff et Erik Lescot.

 

Du poker, du ski (ou du surf), et une bonne ambiance. Tout semble s'assembler parfaitement pour que nos compatriotes passent une superbe semaine...

 

Il ne manque plus qu'un petit résultat... et tout sera parfait.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


21
MAR

Bad beat or not bad beat

Communiqué de la direction du casino

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 21 mars 2011 - 21:00

La semaine dernière, la cagnotte « bad-beat jackpot » est tombée sur une table de tournoi au casino de Namur (voir article du 18 mars).

 

Après une première analyse des bandes vidéo autour de cette table, de forts soupçons concernant un potentiel acte de tricherie pour l'attribution de cette cagnotte ont été relevés.

 

A l'heure actuelle, une enquête suit son cours, et de nouvelles analyses plus approfondies des bandes vidéo sont réalisées.

 

Cette investigation permettra de déterminer à 100% si oui ou non il y a eu action de fraude délibérée.

 

La direction du casino prend cette affaire très au sérieux, et en cas de tricherie avérée, engagera immédiatement des poursuites judiciaires à l'encontre des personnes concernées.

 

Voulant le meilleur pour ses clients, pour compenser toute potentielle malversation, et dans l'attente du complément d'enquête, la direction a décidé de réinjecter dans la cagnotte « Bad-beat », le montant de la somme gagnée la semaine dernière,.

 

La direction du casino conclut en insistant sur le fait qu'elle s'est battue, se bat et se battra toujours pour que la plus grande régularité règne sur ses tables, et que les personnes malhonnêtes soient bannies à jamais de celles-ci.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb