Circus Poker v2.0


16
MAR

Robotique, robotriche

Le point sur les boots (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 16 mars 2011 - 14:30

Le très sérieux « The New York Times » a publié ce 13 mars un article de la plume de Gabriel Dance sur l'invasion des robots dans le poker en ligne.

 

L'auteur relate l'aventure de Bryan Taylor, joueur de 36 ans qui a eu la puce à l'oreille en se retrouvant à une table en ligne avec trois adversaires dont le jeu était par trop systématique et similaire. Taylor qui joue de façon professionnelle depuis 2008 a soupçonné être confronté à des ordinateurs que l'on appelle plus couramment des robots ou bots qui étaient programmés pour gagner et rapporter de l'argent à leur utilisateur.

 

Et PokerStars, le site qu'il fréquentait lui a, après une enquête fouillée, donné raison en fermant les comptes suspects et en remboursant les joueur lésés.

 

Les bots de poker ne sont pas neufs et à vrai dire, ils se sont avérés peu efficaces jusqu'à présent. L'être humain bat (presque) systématiquement les robots en maîtrisant mieux les nuances de jeu telles que le bluff par exemple. Mais l'intelligence artificielle a fait d'énormes progrès, suffisamment pour que ces bots puissent gagner quelques dizaines de milliers de dollars.
Les bots repérés par Taylor ont été éradiqués en juillet mais en octobre, c'est FullTilt qui a été confronté à ce même problème.

 

Les grosses rooms continuent à investir des ressources considérables pour lutter contre ces robots. Et pourtant, les bots de poker sont en vente sur certains sites en ligne. Par exemple Shanky Technologies vend des licences pour un bot pour le Holdem – celui ciblé par FullTilt en octobre – pour la modique somme de 129$ par an. Brian Jetter a confirmé que 400 de ses clients avaient été bannis de Full Tilt et saisis de plus de 50.000$.

 

La programmation des robots pour le poker en reste quand même à ses balbutiements ce qui n'est pas le cas du médiatique Watson, l'ordinateur IBM qui vient de remporter le célébrissime Jeopardy américain.

 

Pour le poker, la programmation est très complexe et plus de 90% des machines perdent de l'argent. Il est beaucoup plus « simple » de programmer un robot joueur d'échec car l'informaticien connait l'état exact du jeu du point de vue des deux joueurs. Toutes les situations peuvent être envisagées puisqu'aucune n'est affectée par le hasard. Les échecs sont un jeu d'information parfaite dans lequel aucune décision n'échappe aux soixante quatre cases.
Mais au poker, un jeu d'information imparfaite, il y a beaucoup de variables inconnues. Un joueur ne connait pas les cartes de ses adversaires et ne peut pas connaître son style de jeu comme le facteur d'agressivité ou la fréquence de bluff.

 

L'Université de l'Alberta Computer Poker Research Group avec le Professeur Michael Bowling à sa tête étudie depuis plus de vingt ans la robotique. Selon lui, les robots ne peuvent pas encore lutter contre de bons joueurs. Les robots disponibles sur le marché ont été créé souvent sur base d'un défi personnel, d'un exercice de style récréatif.

 

Certains acheteurs pensent qu'ils peuvent faire fortune avec de tels outils et d'autres les utilisent pour progresser dans leur jeu en faisant des exercices intellectuels en programmant leur robot suivant différent profils.
L'argument d'être confronté dans le but de s'améliorer à un adversaire dont on peut modifier le profil ne convainc bien évidemment pas les rooms à autoriser l'utilisation de ces bots sur leurs tables.

 

Quant à Taylor, cette histoire lui aura valu de gagner un emploi chez PokerStars puisque son expertise lui a permis d'être employé pour protéger l'intégrité des jeux.

 

Et Gabriel Dance de conclure son article : "Ans so the human wins – this time".

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


16
MAR

Sponsoring

Darvin "No Logo" Moon signe son premier contrat (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 16 mars 2011 - 09:30

Rappelez-vous des WSOP 2009 et de cet extra-terrestre qui était le seul "november nine" à n'arborer aucun logo lors de la table finale du plus grand tournoi poker du monde.

 

Darvin Moon, bûcheron du Maryland, était jusque là un pur amateur qui avait réussi le très chanceux exploit de se retrouver chip leader de la table de poker la plus convoitée au monde.

 

Déjà propriétaire de la coquette somme de 1,26 millions de dolars, cet habitant de l'Amérique profonde avait pris l'avion pour la première fois de sa vie afin de se rendre à Vegas.

 

Très friands de belles histoires, les sponsors ont tous fait l'assaut de Moon afin d'en faire l'exemple parfait du "Rêve américain qui se concrétise". Nul doute qu'avec un profil pareil, Darvin était pour le moins bankable.

 

Mais l'homme des bois avait tout simplement refusé toutes les offres et fait ainsi l'impasse sur un sacré paquet de dollars. Pas question pour notre bûcheron de vendre son âme au diable ou de perdre son indépendance !

 

Pas question, non, jamais. Moon avait même décliné l'invitation à participer aux festivités des november nine de 2010, préférant jouer un tournoi à 1000$ dans le fin fond des Etats Unis.

 

Mister No Logo a cependant décidé de revoir sa copie cette année puisqu'il a enfin accepté de signer un contrat de sponsoring qui fait de lui l'ambassadeur du Heartland Poker Tour, un circuit de tournois live US. Il arborera donc le nouveau logo de son sponsor lors des prochains WSOP !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


15
MAR

Les performers belges online (2)

Février 2011 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 15 mars 2011 - 21:35

Janvier avait été un bon mois pour les belges online, février confirme la tendance 2011, tant chez les réguliers du haut du classement pocketfives que chez des joueurs à moindre volume.

 

Je ne pouvais pas commencer cet article sans citer la très jolie performance d'un tournaisien, Alex « Madlibz » qui, en terminant 13e du main event des FTOPS, s'est adjugé la jolie somme de 42.568 $

 

A signaler aussi qu'il avait déjà fait un ITM la veille dans le 2days events pour 4.765$

 

Au rayon des victoires, c'est JeankeNissan qui réalise la perf la plus juteuse et empoche 19.865$ sur un turbo à 200$ de buy in (Full Tilt Poker).

 

Clerkkie gagne lui un très difficile 11$ rebuy sur pokerstars pour la coquette récompense de 14.111$

 

Gary Quiditbear Hasson triomphe quant à lui d'un 30 rebuy sur Full Tilt pour un peu plus de 10400$

 

Thesye (signalé belge mais vivant à Lille) gagne un 55$ turbo2X Chance pour 8.084 $

 

Victoire aussi dans un 11$ pour Phanteidos sur Stars : 4512$, de Wim « wejo » Neys qui score deux fois (sur full tilt et sur absolute poker) pour un total de 9500$, de Pennyblack (Louvain) sur un petit omaha et de Tim "Tim1600" Vandemoortele-Coppieters dans un 11$ turbo sur pokerstars.

 

Côté tables finales, je ne citerai que les perfs à 5 chiffres tant elles sont nombreuse. Les habitués du top belge sont évidemment présents avec JeankeNissan 2e pour 21000$ sur Full tilt), Kenny "SpaceyFCB" Hallaert (2 perfs à plus de 10.000 dans les "sundays" mais surtout 28.430 pour une 2e place sur UB.com.

 

A noter aussi 6900$ pour une deuxième place pour Pierre "Zoutechamp" Neuville et une 3e place pour 13000$ pour Mathias "Mattidm" Demeulder.

 

Terminons par la bonne 7e place de Fabrice "rsca03" Halleux dans le très difficile Daily Ninety Grant pour 2800$

 

Classement Février 2011

 

1 JeankeNissan
2 SpaceyFCB
3 wejo
4 Diamond8
5 madlib z
6 Phanteidos1
7 thesye1
8 Civel
9 misterkoen3
10 quiditbear

 

Les régionaux :

 

Anvers : Wejo
Hainaut : Madlibz
Liège : Jeffray73
Namur : Gofast
Luxembourg : Le_fade
Oost Vlaanderen : SpaceyFCB
West Vlaanderen : Zoutechamp
Brabant Wallon : Kokomoblues
Brabant Flamand : JeanKeNissan

 

ps1: impossible de quantifier ici les nombreuses qualifications en ligne de Pierre Neuville (elles ne comptent pas sur Pocket Five)

 

ps2 : si par mégarde, un résultat majeur m'avait échappé, merci de me pardonner et d'envoyer celui-ci à notre bon Julien.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


14
MAR

Las Vegas News

Fin de la traversée du désert pour le Sahara (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 14 mars 2011 - 17:09

Le bruit courait depuis février 2006 et c'est une page de l'histoire de Vegas qui se tourne avec la fermeture de l'un des ses plus anciens casinos, le Sahara.

 

Vegas va mal et subit directement les effets de la crise économique malgré l'arrivée récente de deux établissements : l'Aria Resort et le Cosmopolitan. La fermeture du Sahara, annoncée comme temporaire est prévue pour le 16 mai prochain et les personnes ayant déjà réservé une chambre seront redirigées vers le MGM, casino voisin qui reprendra une partie des mille employés du Sahara.

 

Le Sahara est le sixième hôtel-casino construit sur le Strip. Né en 1952, il offre à ce jour 1720 chambres. L'attraction principale de l'établissement est un ensemble de montagnes russes qui serpentent autour d'une tour de 90 mètres de hauteur.

 

L'hôtel possède de nombreux restaurants, une piscine de près de 500 m² mais aussi une chapelle, the Wedding Chapel at the Sahara.

 

Les amateurs de cinéma se souviendront que le Sahara faisait partie des cinq casinos dévalisés par Franck Sinatra, Dean Martin, Sammy Davis Junior et acolytes dans l'édition originale de « Ocean's Eleven » en 1960.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


13
MAR

MPPT - Poker au paradis

L'île Maurice en jeu (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 13 mars 2011 - 23:36

Si vous aviez prévu une petite semaine de plage et soleil, j'ai trouvé pour vous une assez jolie destination : l'île Maurice.

 

Enfin ! on va nous parler d'autre chose que de poker ...

 

Mmhhh, non pas vraiment. En fait, si je vous parle de cet endroit superbe, c'est parce que s'y déroulera à partir du 26 mars prochain le Mauritius Paradise Poker Tour.

 

Le MPPT (c'est son p'tit nom !) est en fait le premier tournoi de poker international autorisé sur l'île Maurice. Exceptionnel par sa localisation, par son cadre paradisiaque, il est aussi richement doté puisqu'au total, un million de dollars sera assuré aux participants.

 

 

10 tournois seront organisé entre le 26 mars et le 3 avril et les buy in iront de 310 à 10.600 euros, le main event étant proposé à 2520 euros.

 

Hôtel cinq étoiles, plages, soleil, poker, télé (RFO a prévu 4 émissions spéciales sur le sujet) et même un bracelet pour le vainqueur du main event !

 

 

C'est un bon plan vacances ça non ?

 

Plus d'infos ici :

- www.millionparadisepoker.com

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb