Circus Poker v2.0


06
MAR

National HU Poker Championship (2)

Retour sur le round 2 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 06 mars 2011 - 13:58

Même si l'ambiance reste détendue, on a bien senti durant ce deuxième tour que les choses devenaient plus sérieuses.

 

Dans le groupe "trèfles" Liv Boeree cédait la victoire à Busquet, faute de cartes, Mercier élimine Bloch dans une bataille d'as et de kickers, Greenstein a sans doute dédicacé son livre à Mahmood et Esfandiari s'incline face au champion du monde.

 

Dans le groupe "piques" Texas Dolly dispose de Dennis Phillips grâce à un coin flip favorable, Moneymaker élimine "jungleman12" au grand dam des supporters de ce dernier, Mortensen mord la poussière face à un Oppenheim intraitable et Antonius quitte aussi le tournoi des oeuvres de Eugène Katchalov, sa top pair AT sur un flop T95 s'écrasant sur la double paire T9 de son adversaire

 

Pour ce qui concerne le groupe "coeurs", Andrew Robl élimine Emmit Smith sur un coup douloureux : KJ pour l'un, K4 pour l'autre et all in preflop. A54 sur le flop et Emmit sourit mais pas longtemps puisqu'un T et une Q viendront compléter le tableau !
James Bord éjecte Gavin Smith, Laak voit son A8 rencontrer AT chez son adversaire, et Tom Dwan succombe face au français Benyamine dont le As haut suffira à le propulser au tour suivant.

 

Enfin, dans le groupe "carreaux", Elky ne parviendra pas à profiter de son avance en jetons et se fait éliminer par Galfond, Eastgate, l'ex-retraité, sera victime d'une rencontre malheureuse, ses valets se voyant opposés aux dames de Vanessa Selbst, Harman résistera longtemps à Seidel mais celui-là semble marcher sur l'eau depuis quelques mois.

 

Enfin, Raymer, qui portait les écussons Full Tilt pour cet événement (signe d'une future collaboration plus durable ?) doit s'incliner dans sa guerre de all in preflop face à Gordon, ses dames échouant contre le AK de son adversaire du jour.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


06
MAR

WPT LA Poker classics (finale)

Brooks surprend les favoris (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 06 mars 2011 - 11:52

Mortensen était sans doute l'épouvantail de cette table finale. En effet, il affichait un remarquable 3 sur 4 en tables finale WPT et semblait bien parti pour s'offrir un quatrième trophée. Derrière lui, Rajkumar visait le doublé et semblait être le meilleur challenger du Matador.

 

Et les deux favoris ont effectivement fait parler la poudre et confirmé, par leur deuxième et troisième place, qu'ils étaient bel et bien venus pour confirmer leur rendez-vous avec l'histoire.

 

Seulement voilà, il y avait Gregory « MyNamelzGreg » Brooks, un joueur online de 23 ans qui faisait là ses premiers pas dans un World Poker Tour.
Gregory, natif du New Jersey a pris le chiplead en trois mains puis il a tout simplement survolé la table grâce à un jeu très agressif.

 

Au plus grand plaisir de ses amis qui faisaient pas mal de bruit dans le rail, Brooks a donc vaincu un parterre de vedettes pour devenir un des millionnaires du WPT et devenir à son tour un "nom" du poker dont nous reparlerons sans doute avant longtemps.
1.6 millions de dollars et un ticket pour l'épreuve au Bellagio à Vegas, c'est le gain matériel de Gregory Brooks. C'est sans doute une somme colossale mais finalement assez anecdotique au regard de la naissance d'une étoile et de la reconnaissance d'un talent !

 

WPT L.A. Poker Classic 2011 - Résultats :

 

1. Gregory Brooks - 1.654.120 $
2. Vivek Rajkumar - 908.730 $
3. Carlos Mortensen - 640.680 $
4. Amir Lehavot - 421.680 $
5. Steve Gross - 304.000 $
6. Darryll Fish - 235.350 $

 

La prochaine étape du World Poker Tour aura lieu à San José, pour le Bay 101 Shooting Star du 14 au 18 Mars.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
MAR

National HU Poker Championship (1)

résultats du premier round (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 mars 2011 - 20:10

Le jour 1 de ce tournoi au casting incroyable a livré ses verdicts.

 

Groupe "carreaux"

 

Elky fait partie des survivants et c'est bien le mot car, alors qu'il était shortstack, il s'est retrouvé à tapis avec AT contre QQ, n'obtenant son salut que grâce à une couleur à la rivière.
Ce n'est pas le cas de Ferguson, le cow boy de Full tilt qui affrontait un autre vainqueur du main event des WSOP, Eastgate qui a récemment repris goût au poker de haut niveau et qui passe le round 1.

 

Bertrand Grospellier bat Justin Young
Phil Galfond bat Joe Hachem
Vanessa Selbst vs. Eli Elezra
Peter Eastgate bat Chris Ferguson
Jennifer Harman bat Huck Seed
Erik Seidel bat Allen Cunningham
Greg Raymer bat Mike Matusow
Phil Gordon bat Tom Marchese

 

Groupe "trèfles"

 

Le groupe des "rookies" a vu la jolie Liv Boeree sortir la jolie paire de dames de son adversaire, Jason Alexander, avec un as miraculeux qui lui ouvre les portes du tour suivant.
Pendant ce temps, Ted Forrest comptait ses outs contre Mercier mais aucun ne viendra le sauver ni à la turn ni à la river : flop AQT turn 9. Ted avait J9 et c'est le bête Q4 de Jason qui précipite son adversaire dans le rail.

 


Olivier Busquet bat Dwyte Pilgrim
Liv Boeree bat Jason Alexander
Jason Mercier bat Ted Forrest
Andy Bloch bat John Juanda
Barry Greenstein bat Scotty Nguyen
Ayaz Mahmood def Annette Obrestad
Jonathan Duhamel bat Melburn Whitmire
Antonio Esfandiari bat Nicolas Chouity

 

Groupe "piques"

 

De beaux affrontements dont le vieux Doyle, fraîchement sorti de l'hôpital et qui a joué de nombreux petits pots sans showdown contre Jennifer Tilly alors qu'un peu plus loin, l'affrontement de Cates et Ivey était ponctué de "all in" de façon plutôt régulière.
Moneymaker sort Racener (ils partagent le même coach mental) et le très en forme Mortensen, remplaçant de dernière minute, a badbeaté Sam Trickett à tour de bras, s'offrant son ticket pour le round suivant.

 


Doyle Brunson bat Jennifer Tilly
Dennis Phillips bat Erick Lindgren
Daniel Cates bat Phil Ivey
Chris Moneymaker bat John Racener
Carlos Mortensen bat Sam Trickett
David Oppenheim bat Eric Baldwin
Patrik Antonius bat Sorel Mizzi
Eugene Katchalov bat Faraz Jaka

 

Groupe "coeurs"


Avec les éliminations de Hansen, Negreanu Don Cheadle et Phil Hellmuth, on peut dire que le groupe des "coeurs" a saigné !
A noter que si le match le plus court revient au duel Mizrachi-Rousso où les deux protagonistes ont réalisé top pair sur un flop JT3 (le kicker de Michael faisant la différence), celui entre Tom Dwan et Don Cheadle a lui battu des records de longévité !

 

Andrew Robl bat Kara Scott
Emmitt Smith bat David Williams
Gavin Smith bat Gus Hansen
James Bord bat Frank Kassela
Phil Laak bat Daniel Negreanu
Michael Mizrachi bat Vanessa Rousso
Tom Dwan bat Don Cheadle
David Benyamine bat Phil Hellmuth

 

Matches du round 2 :

 

Doyle Brunson vs. Dennis Phillips
Dan Cates vs. Chris Moneymaker
Carlos Mortensen vs. David Oppenheim
Patrik Antonius vs. Eugene Katchalov

Andrew Robl vs. Emmitt Smith
Gavin Smith vs. James Bord
Phil Laak vs. Michael Mizrachi
Greg Raymer vs. Phil Gordon

Olivier Busquet vs. Liv Boeree
Jason Mercier vs. Andy Bloch
Barry Greenstein vs. Ayaz Mahmood
Jonathan Duhamel vs. Antonio Esfandiari


Phil Galfond vs. Bertrand Grospellier
Vanessa Selbst vs. Peter Eastgate
Jennifer Harman vs. Erik Seidel
Greg Raymer vs. Phil Gordon

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
MAR

UB - Le scandale rebondit

Les news de la plus grosse triche en ligne de l'histoire (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 mars 2011 - 14:10

Le plus grand scandale de triche online avérée fait à nouveau couler pas mal d'encre.

 

En résumé, la salle Ultimate Bet (devenue UB.com) avait été le théâtre d'une escroquerie d'envergure, un compte "superutilisateur" y avait été utilisé pour "voir" les cartes des adversaires à l'occasion de parties de poker online. Russ Hamilton, un des propriétaires de la room était impliqué.

 

Travis Makar, informaticien de son état, était l'un des "bénéficiaires" de cette manipulation. Il a accordé une interview sur une radio online - DonkDown Radio -fin février 2011.
Les révélations du bonhomme sont apparemment précises et étayées et pourraient bien apporter un nouvel éclairage sur le plus grand scandale de l'histoire du poker online.

 

Voici un petit résumé des affirmation de Makar :

 

- Plusieurs comptes ont servi à cette triche à grande échelle.
- Une operation de dissimulation a eu lieu pour étouffer l'affaire,
- Russ Hamilton, qui porte le chapeau de suspect principal, ne serait pas, et de loin, la seule personne impliquée dans l'escroquerie.
- Les sommes remboursées aux joueurs lésés seraient loin de couvrir le montant total des sommes volées.

 

Makar a produit un email (en prenant soin de masquer les noms des protagnoistes) qui semble prouver que le fameux compte "super user" était en fait un programme installable sur n'importe quelle machine. Surnommé "God Mode", ce logiciel permettait de voir les cartes des opposants et aurait été utilisé par plusieurs tricheurs.

 

Outre les spéculations sur les noms cachés dans cet email (par ailleurs remis à la justice), les informations qu'il contient laissent à penser que la triche "ultimate bet" est d'une ampleur telle que le remboursement des joueurs lésés pourrait bien signifier la fin de UB.

 

Makar le repenti a mis bien du temps pour apporter ces éléments neufs. Selon un blog américain, ce soudain goût pour la vérité serait dicté par une autre affaire. Makar y serait mouillé jusqu'au cou et aurait passé un accord avec la justice afin d'alléger sa peine. En gros, "je vous dis tout sur UB et vous réduisez les charges que vous avez contre moi)" ...

 

Il sera sans doute bien difficile de faire toute la clarté sur cette affaire et ses ramifications et franchement, c'est plus que dommage car ce scandale n'en finit pas de jeter le trouble sur l'industrie du jeu en ligne !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
MAR

Législation USA (2)

Le New Jersey met son veto pour la légalisation du poker en ligne (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 mars 2011 - 11:00

Dans un article précédent, je vous avais présenté le triple choix qui s'offrait à Chris Christie, gouverneur de l'état du New-Jersey au sujet du projet de loi sur la légalisation du poker en ligne.

 

A la grande déception du sénateur Raymond Lesniak qui avait présenté le projet de loi, le gouverneur a mis son veto et les amateurs de poker ne sont pas là de s'installer devant leur ordinateur pour affronter le monde entier.

 

La déclaration du sénateur Lesniak est sans équivoque : "A moins de pouvoir travailler sur certains points, le Gouverneur a anéanti une grande opportunité de créer des emplois, d'augmenter les recettes d'Atlantic City et de faire du New Jersey la Silicon Valley du jeu en ligne. L'utilisation du veto est un signal si décourageant que je ne suis pas particulièrement optimiste quant au fait de trouver un accord sur cette question".

 

Selon Lesniak et comme c'est souvent le cas aux Etats-Unis où le lobbying est puissant, le groupe de casinos Caesars Entertainment, anciennement Harrah's, ne doit pas être étranger à la décision gouvernementale. Lesniak évoque l'engagement par le groupe du directeur de la campagne électorale du gouverneur accompagné d'un don de un million de dollars. Caesars Entertainement souhaite protéger ses intérêts au Nevada et s'oppose donc à une concurrence dans un autre état. Christie, dont les ambitions politiques sont connues n'a probablement pas voulu être le premier gouverneur à légaliser les jeux en ligne.

 

Beaucoup de voix dont l'association Interactive Media Entertainment and Gaming Association soutenaient ce projet de loi qui laissait promettre une relance de l'économie du New Jersey avec la création probable d'une cinquantaine de milliers d'emplois.

 

Il n'existe que peu de solutions légales pour remettre ce veto en cause. Les autres états étaient très attentifs à la décision du New Jersey et nul doute que la décision du gouverneur Christie ne déclenchera pas la libéralisation du poker en ligne.

 

A suivre …

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb