Circus Poker v2.0


04
MAR

Pokerstars.be – Les News (1)

La room belge est née ce premier mars 2011 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 mars 2011 - 12:10

Cela fait plus d'un an que l'on en parle, et plus de 4 mois que le groupe Circus, à travers le Casino de Namur, a annoncé son mariage de raison avec la plus grande room du monde, Pokerstars.

 

 

Cette union respirait le bon entendement. La meilleure room rejoignant le meilleur casino. Selon la logique d'entreprise 1+1>2, on était en droit à s'attendre à une amélioration plus que satisfaisante des services offerts pour le poker dans notre pays.

 

Petit à petit, les choses se mettent en place, et nous sommes loin d'être déçus.

 

Il y a une paire de semaines, Pokerstars officialisait la création de son circuit national, les Pokerstars Belgian Poker Series, dont la première étape aura lieu au Casino de Namur, du 14 au 17 avril.

 

Depuis deux jours, la room spécifique Pokerstars.be est arrivée dans le paysage du poker belge. Une naissance dont on a pas fini de parler.

 

L'arrivée de ce « .be » était un véritable calvaire pour les assidus du poker en ligne. Tout le monde se demandait ce qu'il allait advenir. En effet, l'idée générale était que les joueurs allaient être cloisonnés entre belges, et ne plus pouvoir défier les fishs du monde entier.

 

A la sortie officielle de ce nouveau support, force est de constater qu'il n'en est rien et que de véritables volontés de servir au mieux le consommateur, s'activent autour du projet pour rendre la transition la plus douce et optimiste possible.

 

Ainsi, les joueurs qui ne possèdent pas encore de compte client chez Pokerstars, pourront s'inscrire sur le ".be" et ,en toute liberté, continuer à affronter en tournois, sit and gos, ou satellites, les mondoliens, qu'ils soient de Belgique, des Etats Unis, ou encore du Bangladesh...

 

Pour le cash game, dans un premier temps, les belges devront effectivement jouer entre belges, seul petit hic pour les spécialistes de la discipline qui ont peur de ne pas avoir assez d'opposants.
Ceci dit, pas de panique. La commission des jeux de hasard, en étroite collaboration avec la room et le casino, ne dit pas non à une évolution de cette limitation. Actuellement c'est la ligne de développement choisie, mais il se murmure en coulisses que cette partie de la loi n'est pas cloisonnée, et que des adaptations à moyen terme pourraient être considérées.

 

Ca c'est pour les grandes lignes en ce qui concerne « la naissance » de la room.

 

Pour les joueurs possédant déjà un compte sur le « .com », vous n'avez rien à faire, et vous pouvez continuer à jouer avec votre compte Pstars comme d'habitude.

Une mise à jour prochaine, transférera automatiquement votre compte sur le « .be ».

 

Concernant les évolutions liées à cette association, il y a non seulement la naissance de ce tour belge (BPS), mais surtout une réelle volonté de raccorder le poker Live au poker On-line dans un cadre tout ce qu'il y a de plus légal.

Désormais les joueurs qui n'ont pas spécialement les moyens pourront convertir leur rêve de jouer à un poker de plus haut niveau, en se qualifiant pour trois fois rien en ligne, pour les tournois réguliers en live du casino.

 

Ajoutez à cela le professionnalisme reconnu des deux grandes entités, qui vont tout faire pour optimiser au maximum la qualité des services offerts.

 

On se rend compte que notre jeune poker (phénomène relativement récent dans notre pays) est entrain d'atteindre sa pleine maturité.

 

Une chronique régulière sur l'évolution des choses concernant le poker on-line et plus particulièrement notre room phare pokerstars sera tenue à jour sur le site.

 

En attendant, vous pouvez trouver tous les renseignements utiles sur le site Pokerstars.be

 

Bon jeu à toutes et à tous.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
MAR

Qui fera signer Hellmuth?

Les rumeurs vont bon train (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 mars 2011 - 13:22

Deux mois déjà que Phil Hellmuth a décidé de quitter son sponsor Ultimate Bet afin, sans doute de trouver un partenaire plus généreux. La proie pour l'ombre diront certains mais d'autres sont persuadés que le bad boy du poker sait exactement ce qu'il fait.

 

Ce qu'il en dit, c'est que rien ne sera signé avec qui que ce soit avant avril.

 

Ce qu'on en pense, c'est que ses contacts avec Negreanu et Joe Hachem ne doivent rien au hasard et que les deux pros de pokerstars négocient en secret pour le compte de leur sponsor. Oui mais c'est oublier un peu vite qu'il a également rencontré Howard Lederer et que celui-ci lui a sans doute montré l'intérêt de Full Tilt pour sa personne.

 

C'est que les frasques du grand Phil énervent, irritent les uns et amusent les autres mais ne laissent personne indifférent, ce qui est somme toutes le rêve pour un sponsor.

 

Alors, le détenteur des 11 bracelets WSOP choisira-t-il entre la gloire de Poker Stars ou l'élitie pokéristique représentée par Full Tilt ?

 

A moins qu'il ne prenne tout le monde à contrepied en choisissant de devenir le commentateur ESPN pour les prochains WSOP, comme l'annonce aussi la rumeur publique ...

 

Crédit Photo @pokerwire


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
MAR

Davidi Kitaï s'illustre à L.A.

Il remporte le WPT Celebrity Invitational (100.000€) (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 mars 2011 - 11:17

Dans un précédent article, je vous avais présenté les protagonistes de la table finale du World Poker Tour Celebrity Invitanional. Pour rappel, ce tournoi se dispute par invitation et près de 500 personnes dont le gratin du show biz américain, la crème des sportifs et les professionnels de poker avaient tenu à participer à cette oeuvre de bienfaisance.

 

 

Qui dit charité (200.000$ versés à une oeuvre caritative) ne dit pas absence de prix pour les finalistes :

 

 

1 : 75.000$ + un ticket d'une valeur de 25.000$ pour la finale WPT Bellagio
2 : 50.000$
3 : 20.000$
4 : 15.000$
5 : 10.000$
6 : 5.000$

 

Notre compatriote Davidi Kitaï s'est invité à la table finale en compagnie de sa coéquipière du team Winamax, la talentueuse joueuse d'échecs Almira Skripchenko.

 

Winamax a mis les petits plats dans les grands et Benjamin « Benjo » Gallen nous a permis de suivre le tournoi minute par minute que ce soit sur le site ou le tweet « Team Winamax ».

 

Tous les joueurs étaient pratiquement sur un pied d'égalité à l'entame de la finale puisque les tapis allaient de 660.000 à 865.000 jetons pour des blinds à 20.000/40.000, antes 5.000.

 

A 16h48, le célèbre tournament director Matt Savage lance le célèbre : « Shuffle up and deal ».

 

A 17h21, Almira sortira Dinara Khaziyeva qui a également la particularité d'être titrée aux échecs. Dix minutes plus tard, Damon Schramm qui avait débuté le tournoi en chipleader sort face aux as de Heimiller malgré un tirage conséquent sur le flop : brelan et flush.

 

A 18h57, Davidi double son tapis et prend le contrôle de la table. Une demi-heure plus tard, il possède autant de jetons que ces trois adversaires.

 

A 19h51, George Rechnitzer quitte le tournoi après avoir perdu 95% de son tapis sur le coup précédent face à Almira. Le K6 de cette dernière a eu raison de l'AQs du Californien grâce à un roi au turn.

 

Il ne reste que trois joueurs et Dan Heimiller ne résistera que 25 minutes face aux joueurs francophones. Il se console avec 20.000 dollars.

 

Le tête-à-tête oppose dans la bonne humeur les deux amis Davidi Kitaï (3130k) et Almira Skripchenko (1320k). Le combat semble disproportionné mais un double up de la belle renverserait la situation. Et c'est ce qui arrive sur le coup de 21h11 avec 77 face à un tristounet K5 du Belge. Un quart d'heure plus tard, Davidi repasse légèrement en tête.

 

C'est après 90 minutes d'un duel palpitant que Davidi portera le coup de grâce avec Qh3h face au Ad2h d'Almira. Le flop AhJs3d laissera Almira devant jusqu'à la turn, une dame qui offre la double paire à Kitaï. La rivière ne changera rien et Davidi Kitaï emporte le deuxième bracelet de sa carrière après son titre dans les WSOP il y a trois ans.

 

En route pour la finale du WPT Bellagio maintenant !

 

Crédit Photo @Pokernews


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


02
MAR

L.A. Poker Classics

Mortensen à nouveau aux portes de l'exploit (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 02 mars 2011 - 20:33

Que dire sur Carlos Mortensen, leader actuel du WPT L.A. Poker classics ?

 

Carlos est déjà une légende :
- il affiche plus de 10 millions de dollars de gains en live
- il a été le premier joueur à gagner le main event des WSOP et le Word Poker Tour championship.
- Il est chip leader avec 5.225.000 jetons
- Il a gagné trois des quatres tables finales WPT auxquelles il a participé
- il est vraiment très très fort ^^

 

Cela dit, les choses pourraient être moins simples cette fois si on se réfère aux adversaires qui viendront compléter le panel de six joueurs appelés à disputer cette table finale.

 

Rajkumar,d'abord : il a réalisé la table finale la plus rapide de l'histoire du WPT. C'était au Borgata et tout a été plié en moins de trois heures et 48 mains !
Il a longtemps mené la danse ici à la cité des anges et talonne toujours le grand Carlos

 

Présents aussi Steve "Gboro780" Gross (joueur de l'année CardPlayer 2009) et Darryll Fish (ça c'est un nom facile à porter à une table !!) qui a réalisé une campagne WSOP 2009 époustouflante.

 

Lehavot et Brooks sont certes moins connus mais tout de même, cette table finale a de la gueule et Mortensen va avoir fort à faire.

 

Cela dit, quand on survit à un coup preflop avec les dames alors que l'on affronte deux adversaires qui ont respectivement les rois et les as, on n'a plus le droit d'avoir peur de rien !

 

Quelques chiffres pour terminer : 681 joueurs, 6.500.000$ de prize et 1.600.000$ pour le vainqueur. Waw !

 

La Table finale :

 

1 Carlos Mortensen 5,235,000

2 Vivek Rajkumar 5,185,000

3 Amir Lehavot 4,115,000

4 Gregory Brooks 2,300,000

5 Darryll Fish 2,275,000

6 Steve Gross 1,320,000

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


02
MAR

Vegas Europe

Un méga projet pour l'Espagne (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 02 mars 2011 - 14:30

Verrons-nous bientôt à Madrid ou Barcelone, le plus grand complexe européen de jeux de hasard ? C'est en tout cas le projet de Shledon Anderson, un septuagénaire multimillionnaire qui dirige Las Vegas Sands, propriétaire du Venetian et du palazzo à Vegas mais aussi d'un nombre incroyable d'hôtels, de centres commericiaux et de casinos au sein de Sin City mais aussi en Asie.

 

«Je veux faire une mini-Las Vegas en Europe. J'espère que nous pourrons utiliser le nom ‘Europe Vegas', ou un truc dans le genre», Je veux construire plus de 20.000 chambres et des millions de mètres carrés d'espaces commerciaux, d'expositions et de congrès».
a-t-il déclaré.

 

Le projet est colossal ! L'investissement prévu est de 15 milliards d'euros et le groupe américain fait miroité aux autorités espagnoles la création de 180.000 emplois.

 

«Aucune entreprise privée n'a jamais investi autant d'argent en Espagne», précise non sans fierté Sheldon Adelson.

 

Las Vegas Sands réalise déjà 70% de son chiffre d'affaires hors des murs de Vegas et a inauguré l'an dernier le Marina Bay Sands de Singapour, un hôtel de 2600 chambres comprenant un casino et un musée. La société déclare que les 5.5 milliards investis seront rentabilisés d'ici cinq ans !

 

Un projet à prendre très au sérieux donc puisque Las Vegas Sands est un des rares opérateurs du secteur à voir ses revenus grimper en 2010, avec un chiffre d'affaire de 6.85 milliards et 775 millions de bénéfice. Quand on sait la mauvaise passe que traversent ses concurrents à Vegas, ça laisse rêveur !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb