Circus Poker v2.0


27
FÉV

Des hommes d'influence (partie 1)

Les personnes qui donnent le ton dans le poker (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 27 février 2011 - 10:45

« Bluff Magazine », the biggest and most popular poker magazine in the world, vient de publier pour la sixième fois le Top 20 des personnes les plus influentes du poker.

Ce sont 101 électeurs parmi des opérateurs en ligne ou terrestres, des agents et des journalistes qui ont classé leurs candidats de 1 à 20. Pas moins de 195 noms sont apparus dans ce panel essentiellement américain il est vrai.

Il est cependant très intéressant de découvrir ce beau monde sans qui le poker ne serait pas ce qu'il est à ce jour.

 

Cet article est scindé en deux parties. Nous verrons demain le top dix des hommes d'influence.

 

En attendant, voici le classement en partant de la fin des personnes classée de la 20ème à la 11ème place de ce classement particulier.

 

#20 - Eric “sheets” Haber and Cliff “johnnybax” Josephy
Backers

Haber et Josephy sont deux joueurs qui ont créé « Bax and Sheets », un véritable empire de financement d'une septantaine de joueurs. Leur coup d'éclat fut de prendre John Cada comme poulain avant qu'il ne remporte les WSOP de 2009.

 

#19 - Jim Ryan
CEO, PartyGaming

PartyGaming, grâce en partie à son développement européen occupe actuellement la troisième place mondiale des opérateurs en ligne. Le groupe achète le World Poker Tour en 2009 et en assure une diffusion télévisée optimale. Si la législation américaine sur les jeux en ligne s'assouplit, Jim Ryan sera un concurrent très redouté.

 

#18 - Steve “Chops” Preiss
Entity, Wicked Chops Poker

Preiss a remporté l'award des lecteurs de Bluff Magazine pour le meilleur blog. Vice-président de Poker Royalty, il a dénoncé le scandale de Ultimate Bet.

 

#17 - Lance Bradley
Editor in Chief, BLUFF Magazine

Bradley est un des journalistes les plus respectés du milieu et il a apporté à Bluff Magazine sa connaissance approfondie du milieu dans son rôle de rédacteur en chef.

 

#16 - Phil Hellmuth
Poker's Most Valuable Free Agent

Hellmuth est l'un des joueurs les plus médiatiques de la planète. Souvent critiqué, il travaille durement pour son auto-promotion. Hellmuth sait comment attirer les foules et décrocher les sponsors.

 

#15 - Ray Bitar
Director, Pocket Kings LTD

Bitar dirige la société irlandaise Kings Pocket LTD qui fournit des logiciels et des conseils de marketing à Full Tilt Poker. Bitar est également à l'origine de la célèbre émission télévisée « Poker After Dark »

 

#14 - Matt Savage
Executive Tour Director, World Poker Tour

Directeur exécutif du World Poker Tour depuis l'année dernière, Matt Savage fait l'unanimité auprès de la communauté du poker. Innovateur, Savage exploite au maximum les nouvelles technologies. C'est également lui le créateur des tournois à entrées multiples.

 

#13 -Tony G
Owner, PokerNews

Antanas « Tony G » Guoga est connu pour ses nombreuses pitreries autour des tables de poker. Derrière cette façade, il mène une carrière de businessman en étant propriétaire de PokerNews, site décliné en 30 langues qui tire également ses revenus de nombreuses offres d'affiliation.

 

#12 - Tom Dwan
Player, Team Full Tilt

Cadet de la liste, Tom « durrrr » Dwan est un joueur hors normes. Adepte des défis, ses confrontations sont suivies par tous les amateurs de poker. Ses apparitions dans « Poker After Dark » font monter l'audimat. Il a également donné des chaleurs à de nombreux parieurs lorsqu'il a terminé second d'un tournoi lors des derniers WSOP.

 

#11 - John Pappas
Executive Director, Poker Players Alliance

Véritable porte-parole des joueurs de poker américains, Pappas développe depuis 2005 de nombreuses actions pour légaliser le jeu en ligne aux USA.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


27
FÉV

World Poker Tour - LA Classic

Une pluie de stars (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 27 février 2011 - 10:17

10.000$ l'entrée, 6,5 millions de prize et un vainqueur qui repartira avec plus de 1,6 millions de dollars, pas de doute, nous sommes bien dans une étape du World Poker Tour !

 

Des 681 joueurs au départ, 238 seulement ont survécu et parmi les victimes, comme d'habitude, une multitude d'étoiles se sont décrochées provisoirement du scintillant ciel pokérien : Liv Boeree, Daniel Negreanu, Eric Baldwin, Isaac Baron, Johnny Chan, Jeff Madsen sont parmis les victimes de ce jour 1.

 

Du côté des survivants, on tentera d'atteindre au moins la 63e place, synonime de retour sur investissement (22.000$ quand même !) mais bien sûr, les meilleurs n'auront d'yeux que pour la table finale et la gloire qui accompagne le million et demi promis au vainqueur.

 

Parmi ces gladiateurs du day2 nous noterons :

 

1 Joe Deniro 366,700
5 Michael “The Grinder” Mizrachi 227,600
6 Nikolay Evdakov 213,200
7 Carlos Mortensen 204,900
9 Allen Cunningham 196,400
15 Jennifer Tilly 174,100
37 Joe Hachem 135,000
38 Chris McCormack 135,000
45 Jason Mercier 128,400
46 Phil Hellmuth 128,100
53 Shannon Shorr 122,700
69 Mike Matusow 106,200
101 Erik Seidel
125 Phil Ivey 76,500
144 Freddy Deeb 64,400
203 Barry Greenstein
220 Bertrand "Elky" Grospellier

 

Comme quoi, des étoiles dans le ciel de Los Angeles, il en reste quand même une belle petite poignée !

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
FÉV

Le rio unther the gun

Nouveau cambriolage dans les casinos de Vegas (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 26 février 2011 - 10:28

Série noire sur le strip. Après le Bellagio (vol d'un million et d mi de dollars), c'est le Rio qui fait les frais d'un braquage. Jeudi sur le coup de 4h30, un homme dissimulé par un chapeau, des lunettes et des moustaches a brandi une arme pour s'emparer de 30 à 35.000 dollars en jetons sans faire de blessé.

 

Le méfait n'a duré que quelques secondes et le malfrat a pris un taxi. Les caméras de surveillance ont perdu ses traces au niveau du « Terrible's Casino ».

 

Les jetons étant de valeur « faibles » (de 25 à 1000$), ils seront quasiment impossibles à tracer ce qui n'était pas le cas lors du vol du Bellagio et des jetons beaucoup plus rares d'une valeur de 25.000$.

 

A quatre mois des WSOP, les casinos vont devoir prendre des mesures complémentaires pour dissuader les braqueurs.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


26
FÉV

EPT de Copenhague - la TF

Linde en tête, avec Turiniec et Helpi en embuscade (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 26 février 2011 - 09:47

Arriver en table finale est toujours un accomplissement, particulièrement lors d'un événement aussi reconnu qu'un EPT.

 

Mais arriver en table finale avec plus d'un tiers des jetons, c'est carrément jubilatoire ! C'est ce qu'a réalisé Per Linde à l'EPT Copenhagen qui débutera cette finale avec 166 blindes (4.980.000 jetons) alors que son plus proche poursuivant, Kevin Iacofano, doit se contenter de 1.844.000 jetons.

 

Déjà chip leader en début de journée, a gentiment consolidé sa pile de jetons tout au long de ce day4. Enfin quand je dis consolider, il a tout de même triplé son capital en fin de journée !

 

Une table finale à 8 attend donc les journalistes et le public ce samedi et celle-ci était composée essentiellement de joueurs scandinaves puisque seuls Iancofano (US), John Eames (Grande-Bretabne) et l'italien Dalle Molle ont réussi à troubler quelque peu l'hégémonie de ce poker venu du froid !

 

La Table finale :

 

siège 1: Andrea Dalle Molle - 417,000
siège 2: Per Linde - 4,980,000
siège 3: Nikolas Liakos - 1,493,000
siège 4: Mudassar Khan - 823,000
siège 5: Kevin Iacofano - 1,844,000
siège 6: John Eames - 1,060,000
siège 7: Michael Tureniec - 1,310,000
siège 8: Juha Helppi - 1470,000

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


25
FÉV

Check raise pour Tekintamgac

...avant un probable bad-beat (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 25 février 2011 - 19:35

Souvenez-vous de la finale du Partouche Poker Tour Saison 3. Un November Nine qui voit huit protagonistes autour de la table. Cherchez l'erreur.

 

Une vraie erreur de casting. Ali Tekintamgac est exclu de la table finale pour cause de tricherie. Du jamais vu dans un tel événement. La veille de la phase finale du tournoi, la police des jeux rode dans le prestigieux casino cannois. Les rumeurs d'une tricherie organisée enflent et en début de soirée, les organisateurs annoncent que le joueur allemand est évincé de la finale. Stupeur parmi les autres protagonistes.
Quid de Mario Cordero, le bubble man ?

 

Partouche décide de retirer les gains de la neuvième place et la finale se joue à huit avec la victoire finale de Vanessa Selbst.

 

Que s'est-il exactement passé pour que Partouche prenne une telle décision. En fait, de lourds soupçons pesaient déjà sur le joueur allemand et il était étroitement surveillé. Tekintamgac avait pris l'habitude d'être suivi par une équipe de « bloggers », en fait des complices qui se plaçaient derrière les adversaires de l'Allemand afin de lui communiquer par signes les cartes. Bien évidemment, jouer en connaissant les mains adverses amène un edge considérable.

 

De nombreuses vidéos que ce soit à Cannes ou sur d'autres tournois semblent attester cette magouille. Les vilains avaient déjà sévi à Tallin, Barcelone et Chypre.
Récemment encore, les protagonistes de cette escroquerie avaient changé de rôle mais ont tenté de réitirer leur forfait aux Pays-Bas. Le soi-disant blogger jouant et Tekintamgac se mettant derrière le rail car interdit de tournoi.
La meilleure défense étant l'attaque, c'est aidé de Filiz Tinas,avocat de son état, que Ali Tekintamgac a décidé … d'attaquer le groupe Partouche en justice. L'exclu du PPT réclame pas moins de un million et demi d'euros soit la somme qu'il aurait pu emporter en cas de victoire augmentée de 200.000 euros pour le préjudice subit !

 

On reste baba de la décision d'Ali. Les protagonistes se retrouveront le 1ER avril au palais de justice et c'est loin d'être un poisson.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb