Circus Poker v2.0


05
FÉV

Le poker est un jeu de hasard

Confirmation par le tribunal de Saintes en France (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 février 2011 - 13:09

Royan, son casino, le lieu incontournable de l'élégance et de l'art de vivre.
Royan, son arrière-salle d'un bistrot des quartiers huppés.

 

Point commun? Les amateurs de full et de quinte flushes.

 

Certains joueurs qui ne pouvaient attendre l'ouverture du casino local s'adonnaient à leur jeu favori dans une arrière-pièce d'un troquet accessible au public au prix d'un forfait comprenant les frais de bouche, de ménage, de matériel…

 

 

Une dénonciation et la police locale aidée de la police judiciaire entrent en scène. Six mois d'enquête (planques, filatures, mise sur écoute téléphonique…) pour aboutir à l'arrestation du tenancier du café ainsi que d'un quidam qui avait organisé une partie de poker à l'occasion de son anniversaire.

 

Deux affaires distinctes. Si le gentil (et imprudent) organisateur d'anniversaire a été relaxé, il n'en est pas de même pour le tavernier qui, outre trois mois de fermeture administrative, s'est vu condamné à 3000 euros d'amende ainsi qu'à 90 jours de prison avec sursis pour « participation à la tenue d'une maison de jeux de hasard où le public est librement admis ».

 

Dura lex, sed lex.

 

Quant aux joueurs de tarot de la salle principale, ils continuent à prendre ou à garder contre le chien dans l'espoir de réussir un chelem. Ils ne sont nullement inquiétés par la justice car s'appuyant sur la jurisprudence de la Cour de cassation, ce jeu ne fait pas appel au hasard.

 

Cet arrêt de 1930 précise qu'au poker, la chance prédomine sur l'habileté, la ruse, l'audace et les combinaisons de l'intelligence.

 

Pour jouer en toute sécurité, deux alternatives : le tarot au bistrot ou le poker au casino. A vous de choisir.


 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
FÉV

Jack Ury ne slowrollera plus jamais

Décès du doyen des WSOPs (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 février 2011 - 20:49

Nous aurions aimé fêter ses 100 ans lors des WSOP 2012 mais hélas, Jack "slowroll" Ury, le doyen des championnats du monde depuis quatre ans est décédé ce premier février.

 

Aidé par son petit-fils pour ramasser ses jetons, par sa femme pour l'aider à lire ses cartes et par les autres joueurs de la table pour lui signifier qui est encore dans le coup, Jack était en quelque sorte une preuve constante que même lors d'une partie à enjeux aussi mirobolants que les WSOP, la convivialité et l'entraide gardent une place importante autour des tables de poker.

 

Né le 22 janvier 1913, ce vétéran de la Navy était connu pour son jusqu'auboutisme et son côté attachant. Certes, son palmarès ne restera pas dans les mémoires mais cet ancien postier, qui de son propre aveu "n'abondonne jamais" restera comme l'une des personnalités marquantes des WSOP, même s'il n'y a jamais atteint le jour 3.

 

 

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
FÉV

Si tu veux la pub, prépare la guerre

Parodie publicitaire (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 février 2011 - 20:40

Il est impossible de passer une soirée télévisée sur les chaînes françaises sans être matraqué par les publicités des sites de jeux en ligne labellisés ARJEL (Autorité de Régulation des Jeux En Ligne).

 

La législation sur le poker et les paris sportifs a eu deux effets majeurs : une course à la publicité télévisée et la chasse aux "people" pour attirer le chaland et la ménagère de 50 ans.

 

Et malgré la précipitation, certaines publicités ont marqué le coup par leur créativité. Souvenez-vous des campagnes du PMU qui mettaient en scène jockeys et chevaux sur un court de tennis ou dans un stade de rugby.

 

Everest vient de franchir une nouvelle étape en plagiant (singeant) les leaders du marché. Dans un spot de 15 secondes qui semble avoir été tourné sans grands moyens, Valentin Messina, Fabrice Soulier et Leonard Truche parodient un chanteur, un joueur de rugby et un entraîneur de foot. Le message est clair : nos professionnels jouent depuis toujours au poker et n'ont pas profité de la mode actuelle pour s'y mettre.

 

C'est bien évidemment Patrick Bruel (Winamax et son épée en plastique), Sébastien Chabal (Pokerstars et la séance de transformisme) et Raymond Domenech (Bwin et le maître asiatique) qui sont parodiés.

 

Si les deux derniers n'ont pas (encore) de légitimité dans le monde du poker, il n'en est pas de même pour Patrick Bruel qui a quelques titres à son actif.

 

Quelle va être la réponse des opérateurs visés ? La suite lors de la prochaine pause pub.

 

 

 

SITE ILLEGAL EN BELGIQUE
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
FÉV

Le WPT fait étape à Venise

Du 3 au 9 février (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 février 2011 - 13:04

A peine refroidis les projecteurs de l'EPT Deauville que se profile un nouvel événement européen : le WPT Venise débute en effet ce 3 février pour 6 jours de poker de haut niveau.

 

Les organisateurs sont confiants quant à la fréquentation de ce festival. En effet, le calendrier international est très favorable à ce WPT : situé entre l'EPT Deauville et le WPT Diamond de Paris, le WPT Venise devrait profiter de la présence sur le continent de nombreux pros.

 

La Cité des Doges va donc accueillir quelques grands noms du poker et une foule de joueurs italiens sous les caméras du World Poker Tour.

 

Parmi les plus connus, on devrait retrouver Tony G, Mike Sexton, Arnaud Mattern, et Fabrice Soulier.

 

Le superbe Casino Di Venezia (voir photo) offrira aux compétiteurs un cadre sublîme pour cette rencontre européenne de haut vol.

 

Outre le main event (dont le buy in est désormais de 3300 €) et les satellites qualificatifs, nous noterons un High Roller à 10.000 € le 7 février.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
FÉV

Cartes made in China

Taiwan – Le China Post dévoile de dessous des cartes (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 février 2011 - 12:58

A quelques jours du nouvel an chinois, le gouvernement formosan a exhorté le public à être prudent s'il joue au poker. Une enquête a prouvé que près de 20 pour cent des cartes à jouer testées en laboratoire contiennent des quantités excessives de formaldéhyde, un produit cancérigène nocif pour les humains.

 

"Au total, cinq des 30 cartes de poker testées se sont révélées contenir une quantité supérieure à la norme du formaldéhyde libre», a déclaré hier Lai-ho Huang, directeur général adjoint du Bureau de Normalisation, de Métrologie et d'Inspection (BSMI) dans une conférence de presse dévoilant les résultats de l'enquête à Taipei.

 

La norme nationale permet 75 ppm (partie par million) de la substance chimique dans les produits à base de papier mais pour beaucoup des cartes achetées au hasard, le seuil était largement dépassé. L'une d'elles contenait même 612 ppm de la substance chimique ce qui est bien au-dessus du niveau de sécurité.

 

« L'inhalation et le contact de résidus de formaldéhyde à doses élevées peuvent provoquer des allergies de la peau », a noté Huang. « L'Organisation Mondiale de la Santé a également inscrit le formaldéhyde comme l'une des causes possibles de décès liés au cancer », a-t-il précisé.

 

Chacun des fabricants de cartes à jouer qui ne respecte pas les normes nationales a été invité à rappeler ses produits sous peine d'amendes.

 

Le directeur du BSMI a recommandé aux consommateurs d'acheter uniquement des cartes avec des étiquettes claires et d'éviter celles qui présentent une odeur chimique inhabituelle. Les joueurs ont été également invités à se laver les mains après les parties et à garder les jeux hors de portée des jeunes enfants.

 

C'est ce qui s'appelle jouer cartes sur table de la part des fonctionnaires gouvernementaux taiwanais.


 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb