Circus Poker v2.0


04
FÉV

Le WPT fait étape à Venise

Du 3 au 9 février (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 février 2011 - 13:04

A peine refroidis les projecteurs de l'EPT Deauville que se profile un nouvel événement européen : le WPT Venise débute en effet ce 3 février pour 6 jours de poker de haut niveau.

 

Les organisateurs sont confiants quant à la fréquentation de ce festival. En effet, le calendrier international est très favorable à ce WPT : situé entre l'EPT Deauville et le WPT Diamond de Paris, le WPT Venise devrait profiter de la présence sur le continent de nombreux pros.

 

La Cité des Doges va donc accueillir quelques grands noms du poker et une foule de joueurs italiens sous les caméras du World Poker Tour.

 

Parmi les plus connus, on devrait retrouver Tony G, Mike Sexton, Arnaud Mattern, et Fabrice Soulier.

 

Le superbe Casino Di Venezia (voir photo) offrira aux compétiteurs un cadre sublîme pour cette rencontre européenne de haut vol.

 

Outre le main event (dont le buy in est désormais de 3300 €) et les satellites qualificatifs, nous noterons un High Roller à 10.000 € le 7 février.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
FÉV

Cartes made in China

Taiwan – Le China Post dévoile de dessous des cartes (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 février 2011 - 12:58

A quelques jours du nouvel an chinois, le gouvernement formosan a exhorté le public à être prudent s'il joue au poker. Une enquête a prouvé que près de 20 pour cent des cartes à jouer testées en laboratoire contiennent des quantités excessives de formaldéhyde, un produit cancérigène nocif pour les humains.

 

"Au total, cinq des 30 cartes de poker testées se sont révélées contenir une quantité supérieure à la norme du formaldéhyde libre», a déclaré hier Lai-ho Huang, directeur général adjoint du Bureau de Normalisation, de Métrologie et d'Inspection (BSMI) dans une conférence de presse dévoilant les résultats de l'enquête à Taipei.

 

La norme nationale permet 75 ppm (partie par million) de la substance chimique dans les produits à base de papier mais pour beaucoup des cartes achetées au hasard, le seuil était largement dépassé. L'une d'elles contenait même 612 ppm de la substance chimique ce qui est bien au-dessus du niveau de sécurité.

 

« L'inhalation et le contact de résidus de formaldéhyde à doses élevées peuvent provoquer des allergies de la peau », a noté Huang. « L'Organisation Mondiale de la Santé a également inscrit le formaldéhyde comme l'une des causes possibles de décès liés au cancer », a-t-il précisé.

 

Chacun des fabricants de cartes à jouer qui ne respecte pas les normes nationales a été invité à rappeler ses produits sous peine d'amendes.

 

Le directeur du BSMI a recommandé aux consommateurs d'acheter uniquement des cartes avec des étiquettes claires et d'éviter celles qui présentent une odeur chimique inhabituelle. Les joueurs ont été également invités à se laver les mains après les parties et à garder les jeux hors de portée des jeunes enfants.

 

C'est ce qui s'appelle jouer cartes sur table de la part des fonctionnaires gouvernementaux taiwanais.


 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
FÉV

Les pirates du poker

Vol de jetons virtuels (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 février 2011 - 12:52

Facebook propose à ses nombreux membres une pléiade de jeux et parmi ceux-ci le fameux Zynga Poker. Zynga permet de jouer au NLHold'em avec des jetons virtuels, de la playmoney.

 

Ashley Mitchell est un pirate informatique en sursis. Condamné en 2008 pour s'être introduit sur un site, Aslhley n'a cure de son sursis et s'est fait prendre la main dans le sac … de jetons. Il a dérobé pas moins de 400 milliards de jetons au préjudice de Zynga Corporation.

 

Préjudice ? Quel préjudice puisque ces jetons sont virtuels ? Pas tout à fait car il existe un marché officiel et un autre parallèle pour ces jetons car les amateurs aiment franchir les paliers qui leur valent certains avantages.

 

Le tribunal a estimé le préjudice potentiel à 184.000£ soit +/- 214.650€. Plus rien de virtuel lorsque l'on apprend que Mitchell, grâce à un système pyramidal, avait déjà écoulé pour 62.000€ de marchandise au marché noir.

 

Le tribunal a longtemps délibéré sur la réalité de ce vol virtuel et a également tenu compte de la fuite des clients amateurs de poker sur ces réseaux sociaux.

 

A l'énoncé de sa peine, Mitchell a avoué avoir les jetons.


 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


03
FÉV

Duhamel la seconde couche

retour sur sa victoire dans le high roller à Deauville (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 03 février 2011 - 12:41

Le lauréat des championnats du monde de poker est toujours attendu au tournant. Le public veut une confirmation de la légitimité de son titre dans les semaines qui suivent son sacre.

 


La pression est également du côté du champion qui souhaite montrer au monde entier que sa première place n'était pas usurpée.

 

Il n'aura pas fallu trois mois pour que le Canadien Jonathan Duhamel, héros des November Nine confirme tout le bien que l'on pensait de lui au sortir des WSOP 2011.

 

Présent en Normandie pour le main event des EPT de Deauville, il sortira sur un bad beat. Le champion du monde floppe un magnifique brelan de valets. Hélas, son adversaire qui possède les rois trouve un overset sur la rivière.
Nullement découragé, le professionnel de PokerStars se fendra de 10.000€ pour participer au Highroller en compagnie de 57 autres joueurs.
Arrivé en tête-à-tête contre le Français Alain Confinou, son AK ne sera pas craqué par l'AJ de son adversaire et il emportera la jolie somme de 203.232€ (276.608$).

 

L'occasion pour son coach Philippe Jetté de proclamer à qui veut l'entendre: "A ma connaissance, c'est la première dois qu'un nouveau champion du monde remporte aussi vite un autre tournoi majeur. Voila qui prouve que le poker n'est pas seulement un jeu de chance".

 

L'allusion a la chance n'est pas fortuite car Duhamel s'est lancé, épaulé par des fiscalistes et des juristes, dans une bataille avec le fisc canadien qui se montre (très) gourmand envers son pactole de 8.944.310$. Hasard ou adresse, les conséquences fiscales ne sont pas les mêmes.

 

Cette semaine, Duhamel va retrouver ses petits copains de la finale WSOP à l'occasion d'un tournoi organisé à Foxwood au Connecticut.

 

L'occasion de mettre la couche finale peut-être?

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


02
FÉV

En direct de Dublin (1)

voyage à l'European Deepstack (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 02 février 2011 - 18:55

Comme la plupart le savent, les casinos de Namur et Spa risquent fort d'être privés cette semaine de la participation de beaucoup de régulars des tournois.


Une grosse partie de ces derniers est en effet à Dublin en ce moment même dans le cadre du voyage organisé par Circus Poker et Wallonie Poker à l'European Deepstack.
 

Pour rappel, ce festival de tournois petits buy-in comprend un main event où rêvent de briller nombreux de nos compatriotes.
 

 

Le plus gros du contingent Circus-WP est parti ce matin depuis Charleroi (Brussel South Airport).
 

Malgré le verglas, les 30 personnes qui partaient ce matin sont arrivées à bon port…ou presque.
 

En effet, un de nos comparses est resté sur le carreau à Charleroi, pour avoir trop trainé dans la zone de transit. Une fois arrivé à la porte d'embarquement, il s'est trouvé devant un avion portes closes et prêt à s'envoler.
 

Sur ce coup là, même si Frédéric Audin, puisque c'est de lui qu'il s'agit aurait du être plus vigilent, je ne tire pas du tout mon chapeau à Ryanair… En effet, une fois sa porte fermée, l'avion est resté immobilisé encore plus de 25 minutes, dans l'attente d'une amélioration de l'état glissant de la piste, le pilote refusant de ré-ouvrir la porte pour laisser entrer notre compatriote désemparé à côté de l'appareil.
 

Pour Frédéric, c'est un véritable rallye du combattant qui s'engage alors. Assez rapidement, le plan est mis en place. Train Charleroi-Liège, Liège-Maastricht, Maastricht-Eindhoven, et ensuite avion Eindhoven-Dublin. A l'heure qu'il est il doit survoler l'Angleterre et devrait arriver à Dublin sous peu.
 

Hormis cette péripétie ryanairesque, pas grand-chose à signaler, si ce n'est l'incroyable volonté ryanairienne de tout vous vendre dans l'avion. Cela va de la pizza (à 7H du mat, c'est un peu compliqué), en passant par toutes les commodités de free tax (pas si free que ça), et même par les billets de loterie…
 

L'atterrissage sera également digne de la compagnie : arrivée en mode hyper turbo, l'avion tremblant dans tous les sens et tapant le tarmac avec la douceur d'un bloody mary où l'on aurait mis une triple dose de tabasco…traduisez par un grand bang au cerveau qui secoue tout le corps.
 

Ensuite, rengaine habituelle, bagages, taxis, hôtel… où pour une fois, nous avons reçu les chambres dans un délai relativement court (ça m'étonnerait qu'elle me lise, mais spéciale dédicace à la charmante Jerga, réceptionniste attentive et soucieuse de notre bien-être – au sens professionnel du terme bien entendu – que les épouses restées au pays ne s'inquiètent pas, les hommes ont faim de poker et de pas grand-chose d'autre…si ce n'est certains qui ont eux soif de guinness, mais ça c'est une autre histoire).
 

Ici à Dublin, la dernière composante du groupe arrivera demain matin, et 31 de nos joueurs prendront part demain après midi au Main Event (2 téméraires, pas trop fatigués, Christopher et Stefan Buzzo, ont préféré s'y attaquer aujourd'hui même, dès le day 1A – ils jouent pour le moment). Remarquez, cela n'a pas empêché les autres loustics, une bonne partie en tous cas, de tester les tables de cash-game dès le début de l'après-midi... (qui a parlé d'insatiabilité?)...
 

En plus de notre groupe, beaucoup d'autres belges sont également présents à Dublin, issus des communautés Poker Wallonie ou Belgium Poker, ou même de Flandre via le Casino d'Ostende qui aurait organisé le voyage.
 

Ici, pas de covering en tant que tel, mais je m'attellerai chaque jour, pour autant que ma connexion me le permette, à vous rédiger un petit billet d'humeur dublinoise comme celui-ci, afin de vous donner des nouvelles de nos compatriotes.
 

A demain pour la suite des aventures.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb