Circus Poker v2.0


31
JAN

Fifty50 - Encore Pokerstars

le nouveau format de Sit and Go de Pokerstars (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 31 janvier 2011 - 09:11

La Reine des Rooms innove à tour de bras ces temps-ci.

 

Après avoir introduit les Home Games avec semble-t-il un réel succès, Pokerstars s'attaque cette fois aux sit'n go 10 joueurs en proposant une alternative pour rendre les DON (Double Or Nothing) plus dynamiques.

 

Le principe est simple : 10 joueurs s'affrontent dans un tournoi à une table et la partie s'arrête quand il ne reste que 5 joueurs. Comme dans les DON''s donc.

 


La différence - et elle est de taille - se situe dans l'attribution des gains : là où les lauréats des "Double Or Nothing" repartent avec le double de leur buy in, les gagnants du fifty50 repartent avec leur buy in (hors rake) + une prime correspondant à la taille de leur tapis quand la partie s'arrête.
Ainsi, dans un 10$ turbo, chacun repart avec 10$ + 0.33€ par tranche de 100 jetons dans leur stack.

 

Cette nouvelle répartition change tout. Par exemple, plus question de folder les as parce qu'on est à la bulle et qu'on est devant un tapis confortable car ici, gagner les as peut nous rapporter quelques euros de plus. De même, la stratégie de protection du short stack par le big stack redevient d'actualité si elle permet au chip leader de continuer à voler des jetons pour arrondir son pactole.

 

Conséquence de ce nouveau format, le calcul icm d'une main devient problématique puisque la répartition des prix fluctue tout le temps. L'icm reste bien sûr une "ligne acceptable" mais sa précision mathématique est ici battue en brèche, du moins tant que les logiciels de calcul n'auront pas été adaptés aux fifty50.

 

Un regret cependant, les fifty50 ne sont pas pris en compte pour les classements "leaderboards" ni dans ceux de la "bataille des planètes"

 

Un format attirant toutefois pour tous ceux qui aimaient les DON's mais trouvaient que les stratégies y étaient bien trop bridées.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


31
JAN

Elky à l'heure du sponsoring

Il débute son contrat avec Lagardère Unlimited (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 31 janvier 2011 - 09:09

Le sponsoring des joueurs de poker ne date pas d'hier. Généralement les mécènes sont des poker rooms. Parfois il s'agit de magazines, de sites d'information ou de lignes de vêtements mais toujours actifs dans le milieu du poker.

 

Les choses changent. Lors du récent EPT de Deauville, Lagardère Unlimited, la branche du groupe Lagardère dédiée au sport et au divertissement, représentant de Bertrand « ElKy » Grospellier annonce que Elky sera le nouvel ambassadeur de la marque de haute horlogerie Parmigiani Fleurier.

 


Tout à l'admiration du nouveau bijou qui orne son poignet, il évoque les raisons de son partenariat : « Afin d'exceller au poker, l'importance du détail est cruciale, rien ne doit être laissé au hasard. Seule une réelle passion permet de se consacrer à un domaine jusqu'à acquérir un tel niveau d'expertise. Ce sont ces mêmes qualités qui m'ont séduit chez Parmigiani, et je suis très fier d'annoncer mon partenariat avec eux. »


« Ce nouveau partenariat, qui bénéficiera mutuellement à Parmigiani et ElkY, ne fait que confirmer le potentiel marketing unique de ce champion hors norme », précise Romain Collinet, l'agent d'ElkY chez Lagardère Unlimited. « Comme toujours précurseur, ElkY est le tout premier joueur de poker professionnel français à être sponsorisé par une marque de dimension internationale (hors secteur poker). C'est une association de valeurs fortes qui ajoute une nouvelle dimension en termes de reconnaissance pour ElkY et renforce son statut sur la scène du poker français et international. »
Tout le monde est donc content.

 

Qu'est-ce qui a poussé les horlogers suisses à quitter les sentiers battus des matches de polo et des festivals huppés de jazz pour l'odeur sulfureuse du poker ?

 

Certains y verront un souhait de se « populariser », un premier partenariat avec l'Olympique de Marseille va dans ce sens.

 

D'autres y décèleront un remarquable sens des affaires. Elky est le joueur qui fait le plus de couvertures en Europe. Sa tête s'expose dans les librairies de tous les aéroports, hall de gare. Et une jolie montre sur une cove, ça vaut son pesant de francs suisses.

 

La porte est donc ouverte aux autres sociétés ce qui augure une belle bouffée d'oxygène pour les joueurs et le poker. Attendons nous à voir un joueur arriver au casino dans une voiture Kirool®, loger chez le groupe hôtelier Phédodo®, se coiffer chez Serge Précieux® et téléphoner avec le dernier modèle de chez Haleau®.

 

La liste n'est pas exhaustive.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


31
JAN

Aussie Millions 2011 (résultats)

David Gorr empoche le titre (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 31 janvier 2011 - 09:06

C'est après 4 heures d'un heads up intense face à James Keys que le vétéran David Gorr (68 ans) a conquis sa première victoire dans un tournoi de très haut niveau.

 

Un petit coup d'oeil sur Hendon Mob nous apprend que cet Australien n'a pas trop le goût des voyages dans la mesure où tout ses "petits drapeaux" ont été conquis à Melbourne, Christchurch ou Sydney où il avait signé une 41e place dans un APPT en 2008.


Gageons qu'après cette remarquable victoire, l'ami David va être davantage présent à l'étranger.

 

 

De l'avis des journalistes présents, cette édition 2011 a été particulièrement disputée, les compétiteurs y pratiquant un poker pour le moins offensif.


Beaucoup de vedettes du poker (live ou online) se sont mis en évidence au Crown Casino cette année. Ivey, Lindgren, Lederer, Mizzi ont mis le feu aux tables, pour le plus grand plaisir des médias présents.
Beaucoup ont mordu la poussière mais nombre d'entre eux ont fait l'itm et nous avons même eu droit à la présence en table finale de Chris Moorman et du très rare Patrick Antonius (ce dernier ne participe pas à énormément de tournois mais il aime les Aussies).

 

A noter que c'est la troisième année consécutive que le titre des aussies est remis à un Australien.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
JAN

EPT de Deauville (day 4)

reçus 3/3 (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 30 janvier 2011 - 11:37

Une journée à placer sous les couleurs de notre drapeau.

 

En effet, nos trois compatriotes encore en lice pour la victoire finale se sont tous qualifiés pour l'avant dernière journée de cet EPT de Deauville.

 

 

Ainsi Kenny Hallaert, Fried Meulders et Didier Mazairac sont toujours en course pour le sacre final.

 

 

 

Et aujourd'hui, on peut franchement commencer à rêver de table finale.

 

En effet, Kenny est actuellement 4ème au chip count avec 1.664.000, Meulders 7ème avec 1.485.000, et Mazairac 18ème avec 675.000.

 

L'hécatombe hier était surtout française, puisque les tricolores bleu-blanc-rouge ne sont plus QUE 10 parmi les 24 rescapés, alors qu'ils occupaient tout le chiplead, et près de 60% du field depuis le début du tournoi.

 

Plus de joueur réellement connu dans le field, à l'exception de Fabrice Soulier, qui commencera la journée short stack en 23ème position.

 

3 belges dans les 24 derniers à Deauville. Gageons que ces 3 là pourraient bien me faire titre demain..."Trois belges en TF à Deauville"... C'est chouette quand le rêve touche à la réalité.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
JAN

EPT de Deauville (day 3)

Kenny Hallaert en bonne posture (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 29 janvier 2011 - 11:32

Ils ne sont plus que 90 joueurs ici à Deauville à pouvoir faire main basse sur le titre EPT mis en jeu.

 

Les belges ont été de nouveau réduits à peau de chagrin, puisque sur 8 compatriotes encore en course dans ce day 3, seuls 3 seront encore de la partie aujourd'hui.

 

Leurs noms: Kenny Hallaert (550.000 - 13ème au chip count), Fried Meulders (295.000) et Didier Mazairac (229.000).

 

 

 

Pour les sortants, nous savons que Pierre Neuville a réalisé ici son 8ème In The Money en EPT.

 

Malheureusement une certaine cohue a suivi l'éclatement de la bulle, avec des sides events hyper remplis, et un manque avoué de croupiers par l'organisation. Il a été difficile de suivre qui était encore dans la partie ou pas. Et comme la traditionnelle soirée Pokerstars ponctuait cette journée, il n'est pas étonnant que les sites de covering n'ait pas mis à jour la structure de paiement...

 

Néanmoins, aujourd'hui, avec un joueur aussi talentueux que Kenny dans le top 13 à 90 joueurs left, nous sommes en droit de rêver à une table finale et pourquoi pas à un exploit.

 

Du côté des favoris, ils ne sont plus légion dans ce Main Event.

 

On peut citer les noms de Bertrand "ElkY" Grospellier, Fabrice Soulier, Ludovic Lacay, Mikael Oestreicher, Remy Biechel, Thomas Bichon, Shander De Vries, David Sonelin,  ou encore Praz Bansi.

 

Du côté des side events, on peut souligner une bonne performance de Michel Fajga dans le 440€ bounty de jeudi, où il termine 4ème sur un peu plus de 130 joueurs pour un gain avoisinnant les 3000€.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb