Circus Poker v2.0


06
NOV

WPT d'Amnéville - table finale

Composition (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 06 novembre 2010 - 12:08

Sur 543 joueurs au départ de ce tout premier World Poker Tour d'Amnéville et ils ne sont désormais plus que huit.

 

Les finalistes reprendront le combat à 16 heures ce samedi.

 

C'est le fantasque Sam EL SAYED qui sera assis derrière le stack de chipleader, avec 4,8 millions de jetons.

 

Jean Paul Pasqualini et Ilan Boujenah sont toujours de la partie également.

 

La Composition

 

Siège 1 : Julien Robert (2176k)

Siège 2 : Georges Chehade (786k

Siège 3 : Ilan Boujenah (2953k)

Siège 4 : Nesrine Kourdourli (1 835k)

Siège 5 : Franck Pepe (1686k)

Siège 6 : Sam El Sayed (4 830k)

Siège 7 : Jean Paul Pasqualini (704k)

Siège 8 : Wilfried Bresson (1 259k)

 

Le prize Money

 

Vainqueur - 426 425 € + 1 ticket pour la finale WPT Bellagio ($25,000)

Runner-up - 229 613 € + 1 ticket pour le WPT Paris (10,000€)

Troisième - 161 550 €

4e - 109 886 €

5e - 79 545 €

6e - 62 323 €

7e - 46 743 €

8e - 34 442 €

 

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


06
NOV

Le tricheur à jamais banni

il avait déjà sévit au BOPC (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 06 novembre 2010 - 11:45

On dit jamais deux sans trois.

 

Ali TEKINTAMGAC, joueur pro allemand d'origine turque, qui avait participé au BOPC cette année, avant d'être exclu par le staff de Circus Poker, vient de se faire disqualifier en bonne et due forme pour la finale du Partouche Poker Tour qui commence ce week-end.

 

Pour rappel, des soupçon de tricherie assez importants pour être pris en cosidération avaient déjà plâné sur ce joueur à l'EPT de Tallinn.

 

 Ici, c'est à quelques minutes du début de la table finale du PPT, à laquelle il devait participer, que l'organisation a annoncé l'éviction immédiate du récent vainqueur du WPT Barcelone pour tricherie durant la première phase du Main Event du PPT!

 

Toute cette semaine, la police des jeux a élu domicile au siège de Groupe Partouche, à Paris, afin de passer au crible les images du Main Event du Partouche Poker Tour Saison 3.

 

Leur but était de lever le doute sur l'attitude du finaliste Ali Tekintamgac durant les 5 premiers jours du tournoi qui l'ont mené à la table finale .

 

Que lui reproche-t-on très exactement?

 

Tout simplement d'avoir tricher durant la semaine du Main Event. Venu avec 3 blogueurs censés relayer sa participation au PPT, il s'avérerait que ces 3 jeunes gens auraient profité de leur accès à la salle du tournoi pour fournir des informations au joueur allemand lorsque celui-ci était engagé dans un coup.

 

Comment auraient-il procéder?

 

Lorsqu'un journaliste ou un blogueur possède une accréditation presse pour un tournoi, il a accès à la salle des tournois. Cela signifie qu'il peut circuler autour des tables. D'après les premiers éléments de cette affaire, les blogueurs et complices d'Ali Tekintamgac auraient profité de ce privilège pour communiquer, en tout discrétion, des informations sur le jeu des adversaires du joueur pro allemand lorsque celui-ci était engagé dans un pot. Posté derrière les joueurs, il est assez facile pour un journaliste de voir leur jeu lorsque ceux-ci lèvent leurs cartes. De là à en profiter à mauvais escient, il n'y a visiblement qu'un pas!

 

Le retrait de ce joueur est une excellente chose pour notre discpline. Espérons néanmoins qu'un amalgame ne sera pas fait avec tous les journalistes, et que nous pourrons toujours vous offrir de bon live covering bien croustillants.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
NOV

Rififi à Amnéville

Un bubble time catastrophique (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 novembre 2010 - 14:29

La bulle a sauté en fin de day2 à Amnéville hier soir dans des conditions assez dramatiques.

 

En effet, un umbriglio général a complètement perturbé ce moment hyper tendu que tout le monde apprécie regarder.

 

A quelques joueurs des places payées, l'organisation a soudainement décidé de virer sans ménagement la presse du tournoi pour ne pas "perturber" cet instant de magie.

 

Certains journalistes, pas au courant qui essaieront de re-pénétrer dans l'arène, se verront même plaquer au mur par des agents de sécurité. Menaces, repproches de tricherie, irrespect total...

 

Mais ne n'est pas tout.

 

Si la presse, pourtant noblement dévouée à la cause de notre jeu, en a pris pour son grade hier, que dire des joueurs, et surtout du bubble boy...

 

En effet, les organisateurs, ont figé le tableau d'affichage en terme de joueurs restants à nombre d'ITM + 4... Et ce sans jamais annoncé de main par main...

 

Résultat, la bulle a sauté un peu à la surprise totale, et sa victime ne pensait pas qu'ils en étaient là. Il n'était pas le plus short, acceptait de prendre des risques pour ne pas le devenir, mais n'aurait jamais poussé son tapis à ce moment si il avait su qu'il n'y avait qu'un joueur à sortir... Il y en avait quand même une dizaine plus shorts que lui.

 

Bon, si des histoires comme ça ne sont pas monnaie courante, ce n'est pas non plus le premier "mini scandale" du genre.

 

Et le tournoi doit continuer...

 

Il ne reste plus que 48 joueurs en course, pour remporter le plus gros WPT jamais organisé sur le sol européen avec 543 participants.

 

Parmi les 48 joueurs/euses assurés de repartir avec un minimum de 7216€, nous trouvons Jean-Paul Pasqualini, Jérôme Zerbib, Estelle Denis, ou encore Nicolas Babel.

 

Le day 3 se terminera aujourd'hui à 8 joueurs left, et la table finale aura lieu demain.

 

Des roses pour les journalistes qui poursuivent malgré tout le covering, et des épines pour les organisateurs débordés...

 

Après les épines, il y a les ronces... Alors tâchez de grâce de faire un effort pour être gentils avec nos collègues journalistes...


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
NOV

November nine sous la loupe (9)

Présentation des finalistes (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 novembre 2010 - 11:29

Jour J-1, voici le dernier des finalistes de ce Main Event des World Series Of Poker 2010.

 

Mis à part l'incontournable Michael Mizrachi, l'américain John RACENER est le joueur le plus titré des joueurs de la finale.

 

Avec plus de 1 million de $ de gains à son palmarès, Racener est joueur professionnel depuis 2006.

 

Depuis 3 ans, il s'est offert le luxe de participer à au moins une table finale des WSOP par an.

 

Son plus beau résultat fut néanmoins une victoire fin 2007 à un tournoi du circuit wsop (circuit parallèle du festival traditionnel) à Atlantic City.

 

Pour sa victoire, il avait remporté près de 380.000$.

 

Il commencera la finale avec 19,05 millions de jetons au siège 7.

 

Un stack moyen de 40BB qui devrait lui permettre de trouver d'attendre les bonnes occasions.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


04
NOV

November nine sous la loupe (8)

Présentation des finalistes (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 04 novembre 2010 - 15:15

Plus que deux et nous rentrerons définitivement dans le vif du sujet.

 

Le prochain vers qui nous allons nous tourner n'est autre que le chipleader incontesté de cette table finale du Main Event 2010.

 

Jonahtan DUHAMEL, puisque c'est de lui qu'il s'agit, sera sans nul doute le grand favori de cette table finale, tant son stack est énorme.

 

C'est assis derrière plus de trois fois la moyenne que le Québecois de 22 ans débutera la table finale.

 

Originaire de Boucherville, Duhamel avait commencé jadis des études en finances.

 

Son plan de vie changera rapidement de tournure, suite à sa rencontre avec le poker on-line. Ce dernier se faisant tellement d'argent sur la toile, qu'il abandonnera rapidement ses études au désespoir de sa famille.

 

Ce Main Event 2010 semble lui donner pleinement raison.

 

Et pourtant ce garçon n'est pas un inconnu. Il avait déjà réussi à s'illustrer dans de grands événements, terminant notamment 10ème de l'EPT de Prague en 2008, et 15ème d'un Event WSOP cette année.

 

Joueur très agressif, Duhamel a tout simplement écrasé le day 8 de sa suprématie.

 

En finale, il sera assis au siège 4, derrière un stack de près de 66 millions de jetons, soit 20 millions de plus que son poursuivant direct.

 

La bonne nouvelle, c'est que ce dernier (John DOLAN) sera assis directement à sa droite. La mauvaise c'est que le meilleur joueur de la finale (en terme de palmarès et d'expérience), Michael "The Grinder" MIZRACHI sera assis directement à sa gauche.

 

Si Mizrachi parvient à sortir de la zone dangereuse de short stack, Duhamel aura des soucis à se faire.


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb