Circus Poker v2.0


07
OCT

BOPC 2010 Jour J-2

2007 - L'explosion (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 07 octobre 2010 - 13:42

800… Ce nombre a lui seul s'est inscrit dans l'histoire de notre poker national.

 

Pour la première fois de son histoire le championnat de Belgique de poker, tel que nous le connaissons aujourd'hui, a épousé le timing de quatre days 1 et neuf jours de compétition.

 

2007, c'est un peu l'année du boom du poker en Belgique. Le cash game a fait son apparition dans les casinos dès le mois de juillet, les qualifications pour le championnat se sont multipliées, et les premiers tournois classiques de type SNG ont vu le jour en marge de ce championnat gigantesque.

 

2007, c'est quatre days 1 sold out. 200 joueurs par jour.

 

2007, c'est aussi l'explosion du prize money, avec plus de 300.000€ de gains pour le vainqueur.

 

2007, c'est en quelque sorte aussi l'année de l'apprentissage pour les organisateurs. Un tel tournoi ne s'étant jamais vu en Belgique, il y a bien entendu eu quelques impondérables, comme la table finale qui s'est terminée à passé 7H du matin le lundi, ou le refus orchestré des joueurs de continuer le day 3 une fois le nombre de joueurs atteint.

Mais dans l'ensemble, ces détails resteront des souvenirs historiques et impérissables pour ceux qui ont eu la chance de vivre le sacre du nouveau Champion de Belgique aux petites heures, et les organisateurs peuvent être fiers de ce qu'ils ont accompli, car avec ce tournoi, ils ont aussi réussi à mettre la Belgique sur la carte mondiale du poker.

 

2007, c'est enfin l'avénement d'un nouveau talent régional, en la personne de Jamel MAISTRIAUX, un carolo de 26 ans, qui pour son second grand tournoi en live, a réussi à l'emporter au nez et à la barbe de nombreux professionnels qui prenaient part à ce tournoi pour la première fois (l'intégralité de la team winamax avait notamment pris part au tournoi).

 

Jamel, révélé au grand public, n'en restera pas là, et accomplira des débuts professionnels dans le domaine, que beaucoup lui envient, réalisant non seulement 4 « in the money » lors des championnats du monde de l'année qui suivit son sacre, et décrochant dans la foulée un contrat professionnel auprès d'une room on-line française.

 

Grâce à son succès et à la suite de sa carrière, Jamel fait désormais partie de la légende du poker de notre pays, se classant actuellement 3ème dans la Belgian All Time Money List derrière l'indétrônable Davidi Kitaï et à quelques encablures seulement du second Pierre Neuville.

 

On note en table finale la présence de Xavier Charlier qui termina 3ème de l'édition et en demi finale de Ammar Naamani (14ème) qui avait déjà terminé 3ème de l'édition 2006.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


06
OCT

BOPC 2010 Jour J-3

Petit à petit l'oiseau fait son nid (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 06 octobre 2010 - 13:13

En 2006, la seconde édition du championnat de Belgique de poker a changé de formule, tendant vers l'évolution exceptionnelle qu'on lui connait aujourd'hui.


Tout d'abord, pour ce tournoi à 1100€ de buy-in, il y a eu 21 dates de qualifications étalées tout au long de l'année aux casinos de Namur et Spa. Les joueurs pouvaient se qualifier des les satellites 50 +R/A que l'on connait aujourd'hui.


Si on s'amuse à faire des comparaisons, en 2010, il y a eu 21 tournois de qualifications étalés sur ... le mois de septembre (ce qui laisse imaginer la croissance de l'événement).


Le tournoi ne se joue plus qu'à un seul endroit et se joue en trois jours.


Pour ce championnat 2006, c'est le décors plus luxueux du Casino de Spa qui a été choisi.


253 joueurs se sont présentés sur les deux premières journées.


Lors de ce tournoi, c'est un joueur hollandais résident à Anvers, qui a pu tirer son épingle du jeu afin de remporter le second titre de champion de Belgique de l'histoire.


2006: Marcus NAALDEN remporte le second championnat de Belgique


Réalisant sa première véritable grande année sur le circuit, le hollandais avait déjà fait parler de lui auparavant en terminant 3ème de l'EPT du Danemark à Copenhague en janvier, et 3ème d'un événement secondaire des WSOP en août.


Au championnat de Belgique 2006, il remporta la somme de 59.670€, lançant une carrière que l'on sait depuis prometteuse.


Cette victoire au championnat de Belgique était en effet à l'aube d'une formidable carrière qui compte aujourd'hui 9 "in the money" supplémentaires aux WSOP, dont 1 bracelet en juin 2009, et une deuxième place la même année. Son palmarès compte également une victoire au Main Event des Master Classics Of Poker à Amsterdam en 2007, et une victoire à la Poker News Cup en Autriche en 2009. Il compte aujourd'hui plus de 1.200.000$ de gains sur sa carrière.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
OCT

BOPC 2010 Jour J-4

2005 – tour de chauffe (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 octobre 2010 - 15:55

Le BOPC 2010 pointant son nez à l'horizon, je vous propose ici, et au cours des 5 prochains jours une rétrospective de ce qui s'est passé au cours des précédentes éditions.

 

 

 

Le championnat de Belgique de poker, rebaptisé BOPC (Belgian Open Poker Championship) depuis deux ans, est né en 2005.

 


2005 : Michael GILSON devient le 28 décembre le premier champion de Belgique

 

Pour sa première édition, le championnat de Belgique imaginé par le Groupe Circus s'était déroulé en deux manches (tournois). L'une se déroulant à Namur le 17 décembre, la seconde à Spa le 28 décembre.

 

Chacun des tournois était limité à 100 joueurs, attribuant des points sous forme de championnat.

 

Il s'agissait pour l'époque du tout premier tournoi organisé par des casinos en Belgique.

 

A ce petit jeu, le premier Champion de Belgique de poker fût le Namurois de 26 ans Michael GILSON qui remporta le premier titre grâce à ses 3ème et 6ème places lors des deux manches du championnat.

 

Issu du poker on-line, Michael Gilson jouait là ses tout premiers tournois live.

 

Il l'emporte au classement final devant le Bruxellois Alban VANGOIDSENHOVEN, qui lui avait remporté l'étape de Spa.

 

Le premier champion de Belgique de poker n'a donc pour la petite histoire, pas remporté le tournoi, mais a fait montre d'une jolie régularité pour s'imposer.

 

Dans une interview donnée au journal Le Soir à l'époque, Michaël a expliqué jouer exclusivement sur Internet. "Lors des championnats de Belgique, c'est la première fois que je me retrouvais à une table avec d'autres joueurs" a-t-il dit, avant de décrire ses premières sensations face au jeu hors ligne : "C'est plus lent, plus stratégique encore parce qu'il faut tenir compte des attitudes des autres, les analyser, comprendre leurs tentatives de bluff."

 

Outre des belges, des Français, des Néerlandais, des Allemands, des Suisses ont participé également aux deux tournois. Un Américain et un Canadien avaient également fait le déplacement.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
OCT

Derniers échos de Londres

José Barbero remporte le High Roller (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 octobre 2010 - 15:25

Comme annoncé hier, se tenait en parallèle du Main Event de l'EPT de Londres, un tournoi High Roller à 20.500£ l'entrée.


Se sont réunis pour ce tournoi, 77 joueurs et non des moindres, puisqu'on peut considérer que tout ce qui restait du gratin du poker mondial à Londres a pris part à l'événement.


Hier je vous signalais l'accession de notre compatriote Pierre NEUVILLE à la table finale de ce tournoi gigantesque par la qualité de son field.

 

Avant de rejoindre les autres finalistes pour conclure ce tournoi, Zoutechamp (c'est son surnom) écrira sur son blog personnel:

 

"Ce "In the money" dans le side High Roller de London est le resultat qui me fait le plus plaisir de ma jeune carrière de Poker. Il y avait 77 joueurs, y compris les 50 meilleurs du monde. Seulement 8 ITM et à ma table j'ai vu défiler et sortir quelques uns des stars mondiales ! Juste une petite sélection; Phil Ivey, Daniel Negreanu, Eric Seidel, Timo Jovial Gent, Vicky Coren, Joe Hachem, Dario Minieri, Mazzi ... et tant d'autres ! Les 3 dernières heures de lutte short stacks furent palpitantes ... ma plus grande joie de poker depuis toujours ! Nous reprenons donc à huit d'ici moins d'une heure et quel que soit le résultat de mon shortstack, je serai le plus heureux des joueurs de cette table !"


Malheureusement, Pierre ne fera pas long feu sur cette table finale terminant en 8ème position.


Bravo à lui pour ce nouvel exploit.


Des 7 joueurs restant, c'est finalement l'argentin de la team Pokerstars, José BARBERO qui tira son épingle du jeu pour remporter sa 3ème victoire à 6 chiffres en moins de 7 mois, après deux victoires sur le LAPT (Latin American Poker Tour) en février et juin dernier.


Pour sa victoire, il remporte la somme de 556.000£.


La joueuse américaine sponsorisée par Pokerstars, Vanessa SELBST termine quant-à elle en 4ème position, remportant au passage la somme de 145.000£, terminant sur les chapeaux de roue une tournée européenne qui l'a également vue se qualifier pour la finale du Partouche Poker Tour début septembre (finale qui se jouera à Cannes en novembre).


Le classement final de ce High Roller


1er - José Barbero - 556.000£
2e - Jani Sointula - 335.000£
3e - Andrew Robl - 198.000£
4e - Vanessa Selbst - 145.000£
5e - Fabian Quoss - 107.000£
6e - Matt Marifioti - 76.500£
7e - Will Molson - 61.200£
8e - Pierre Neuville - 45.900£
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


05
OCT

EPT de Londres (9)-résultat final

David Vamplew remporte l'EPT de Londres (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 05 octobre 2010 - 03:37

Cette fois, ça y est. Le Main Event de l'EPT de Londres a livré son verdict final avec la victoire du jeune mathématicien écossais David VAMPLEW.

 

Ce dernier l'a finalement emporté dans la dernière ligne droite au détriment du joueur américain John JUANDA, à qui la victoire ne semblait pourtant pas devoir échapper.

 

Au fil de la finale, Juanda avait réussi à asseoir sa domination sur ses adversaires, tout en augmentant considérablement son stack pour devenir rapidement chipleader unique et incontesté.

 

Le joueur originaire d'Indonésie donnait ainsi une réponse ultra favorable à ceux qui l'avaient pronostiqué grandissime favori de la finale.

 

Lors du jeu à 3, Juanda sortira son adversaire le plus dangereux  Kyle BOWLER sur un énorme coup de chance, parti à tapis préflop. La paire de 10 de Juanda craquera celle de valets de son opposant grâce à une couleur en trèfle obtenue dès la turn du coup.

 

A partir de là, Juanda possède 80% des jetons en jeu.

 

Ce qui s'annonçait comme une formalité devint à vrai dire un véritable calvaire.

 

Son adversaire, par un jeu méticuleux et non dénué de culot, parvenait à réduire progressivement l'écart pour finalement bénéficier à son tour de plusieurs coups de chance, et prendre finalement la tête dans le heads-up.

 

Après 4h d'un combat acharné, le jeune écossais de 23 ans portera le coup final à son redoutable adversaire pour remporter son premier grand titre sur le circuit international.

 

Soyons certains que nous reverrons David Vamplew sur le circuit. Son objectif initial était en effet de se monter une bankroll pour jouer un maximum de tournois de l'EPT.

 

Mission plus que réussie à Londres, puisqu'il repart avec un chèque de 900.000, soit plus d'un million d'euros.

 

Le classement de la table finale

 

1) David Vamplew (Écosse) 900,000 £
2) John Juanda (USA) 545,000 £
3) Kyle Bowker (USA) 300,000 £
4) Artur Wasek (Pologne) 240,000 £
5) Kayvan Payman (Canada) 190,000 £
6) Fernando Brito (Portugal) 145,000 £
7) Tom Marchese (USA) 100,000 £
8) Per Ummer (Suède) 66,800 £

 

La prochaine étape du circuit EPT se tiendra du 26 au 31 octobre à Vienne, pour un retour en Autriche, pays boudé par l'organisateur depuis la saison 5 et l'EPT de Baden.
 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb