Circus Poker v2.0


30
SEP

WSOP Europe 2012 (18)

Retour sur le Jour 1A du Main Event (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 30 septembre 2012 - 12:31

Hier se déroulait le jour 1A du Main Event des World Series Of Poker Europe 2012. 215 joueurs ont participé à la journée et 115 y ont survécu.

 

A l'issue de la journée c'était Michael "The Grinder" Mizrachi qui occupait la position de chipleader, avec 234.850 jetons (soit près de 8 fois le tapis de départ).

 

Fidèle à sa réputation, Mizrachi joua un coup un peu "tricky" (traduisez "malin") contre Vanessa Selbst en fin de journée, et doubla presque son tapis grâce à un brelan floppé contre les as de sa compatriote.

 

Parmi les qualifiés du jour, on trouve: JC Alvarado, Steve O'Dwyer, Elio Fox (le tenant du titre), Alex Kravchenko, Phil Ivey, Isaac Haxton, Salvatore Bonavena, Mark Teltscher, Remy Biechel, Elie Payan, Chance Kornuth, Mark Inizan, Alain Roy, Mike Mc Donald, Greg Merson, Justin Bonomo ou encore Faraz Jaka.

 

Pour rappel, l'an dernier avait été le théâtre d'un tournoi à 593 joueurs, ce qui constituait un record. Il faudra donc, 378 joueurs présent aujourd'hui, lors du jour 1B, pour égaler le record, et un de plus pour le battre et ranger le score de l'an dernier dans les archives (mission difficile, vu la tendance actuelle).

 

Creditphoto @poker52.fr

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


30
SEP

WSOP Europe 2012 (17)

Events 5 et 6 - Les news (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 30 septembre 2012 - 11:00

Commençons par le plus simple, et donc en chronologie inversée.

 

Jouée en marge du jour 1A du Main Event et de la fin de l'Event 5 (10.450€ Mixed-Max), la table finale de l'Event 6 PLO 6-Max à 1650€, n'a que très peu attisé les passions... Peu ou pas de couvreurs, pas de français en table finale, une somme "ridicule" en jeu, et surtout un Event 5 très tendu joué de l'autre côté de la salle (voir plus loin) expliquent de manière générale le peu de suivi de la dernière ligne droite de l'Event.

 

Bon... Que faut-il en retenir dès lors?

 

Et bien commençons par le vainqueur... La victoire finale est revenue à Francisco Da Costa Santos, qui remporte la somme de 83.275€ pour celle-ci, et qui devient du coup, le premier portugais de l'histoire à remporter un bracelet des WSOP (après le bracelet tunisien à l'Event 1, ces séries se placent sous le coup des "premières").

 

Dans le tête-à-tête final, il s'est joué de sa voisine (de pays), l'espagnole Ana Marquez, qui signe à cette occasion un de ses meilleurs résultats en tournoi, remportant au passage la somme de 51.443€.

 

Le favori de la table finale et chipleader à l'entame de celle-ci, Andrew Lichtenberger, fera mentir les pronostics, et étant le premier éliminé de celle-ci.

 

206 joueurs ont participé à ce tournoi, générant un prize-money total de 302.820€.

 

En route pour l'Event 5 (le 10.450€ Mixed Max).

 

Le moins que l'on puisse écrire, c'est que ce dernier n'a pas fini de faire parler de lui... Après 4 jours de jeu, il n'y a toujours pas de vainqueur, on ne sait absolument pas quand il y en aura un, et en plus la quatrième journée a été placée sous le signe de nombreuses polémiques.

 

Commençons bien, commençons par la fin (je suis très chronologie inversée ce matin)...

 

Nuit de samedi à dimanche, il est 5H du matin à Cannes. Le Casino s'est petit à petit déserté, et il ne reste que quelques officiels (et proches) qui assistent au dénouement du match final opposant Brandon Cantu à Jonathan Aguiar. Cela fait plus de 6 heures que les deux joueurs s'affrontent, et aucun vainqueur ne semble vouloir se profiler à l'horizon. En termes de stack, Cantu possède un maigre avantage sur son compatriote, avec 1.520.000 jetons contre 1.361.000 jetons.

 

Ding Dong... La loi française tombe comme un couperet sur la tête de chacun des deux finalistes: "Messieurs, le casino doit fermer. Il faut donc reporter à demain"... Seulement voilà... Demain, c'est aujourd'hui... Et aujourd'hui, c'est dimanche, jour 1B du Main Event auquel les deux joueurs sont tous les deux inscrits... Si Cantu marque son accord pour continuer le match ce matin, quitte à perdre quelques niveaux de jeu du Main Event, ce n'est pas le cas d'Aguiar... Du coup, rien n'a été programmé pour la suite, et il se peut qu'il faille attendre que les deux joueurs soient éliminés du Main Event pour continuer la partie (A suivre).

 

Mais comment les deux joueurs ont-ils pu en arriver à ne pas parvenir à terminer ce heads-up? Opérons un léger retour en arrière temporel pour mieux comprendre.

 

Si la demi-finale opposant Jonathan Aguiar à Faraz Jaka ne dura pas plus de deux heures, voyant le premier des deux cités se qualifier pour la finale, il n'en fut pas de même concernant l'autre match opposant Brandon Cantu à Roger Hairabedian.

 

Non seulement, le mach dura plus de 8 heures, mais il fut en plus empreint d'une véritable tension, à cause de plusieurs polémiques.

 

La première de ces polémiques remontait à la veille (il faut suivre), dès le moment où le système d'appariement des joueurs pour les matchs de Heads-Up fut officiellement arrêté. Le règlement prévoyait tout d'abord un tirage au sort pur et simple pour déterminer qui allait affronter qui en huitième de finale. Puis, les organisateurs annonçaient aux 16 survivants, que pour se calquer sur le modus operandi Vegassien, il avait été décidé de s'en remettre au chipcount (le 1er affronte le 16ème, le 2ème joue le 15ème, le 3ème est opposé au 14ème, etc).

 

Grogne des joueurs (ou tout du moins d'une partie de ceux-ci), qui n'appréciaient pas du tout le changement... (surtout les shorts stacks, ce que l'on peut comprendre).

 

Au final, les organisateurs laissèrent le choix aux joueurs, et on revint vers le tirage au sort initial. Ce qui après coup, ne plaisait pas à des joueurs comme Roger Hairabedian (4ème stack ce jour-là), qui se retrouvait opposé à Paul Tedeschi (2ème stack), et qui se retrouvait également dans la même partie de tableau que Brandon Cantu. Soit.

 

Les huitièmes et quarts de finale se jouèrent (voir la news d'hier), et ce samedi, Big Roger se retrouvait opposé comme prévu, à l'américain Brandon Cantu.

 

La seconde polémique éclata avant même que le match ne débute. Roger Hairabedian, qui apparemment n'appréciait pas son siège, qui le positionnait dos à la foule, demanda à changer de place à table... Ce que les officiels acceptèrent sans rechigner, contrairement à Cantu, qui voyait là une entorse au règlement... Mais soit de nouveau. Cela n'a que très peu d'intérêt en regard de ce qui va suivre.

 

La troisième et dernière polémique a tout simplement interrompu le match pendant plus d'une heure. Sur un flop 5s 7c Jh Hairabedian checka rapidement alors que ce n'était pas son tour. Cantu checka derrière (ou plutôt devant, mais obligeant Hairabedian à respecter son geste). Turn: 3h Nouveau signe de la main de Haibedian laissant croire à Cantu qu'il avait de nouveau checké avant son tour. Check de Cantu et ... ouverture de Hairabedian. Cantu revendiquait alors le check... Mais le croupier et le chef de salle ne l'entendirent pas de cette oreille, et donnèrent raison à Roger (qui soutient pour sa part qu'il avait juste fait signe à Cantu que c'était à lui de parler). Grosse colère de Cantu, appel du superviseur général Jack Effel, visionnage des vidéos, discussions, râleries, etc... Pour finalement donner raison à Cantu. Par son geste, Hairabedian a induit en erreur Cantu, et doit donc respecter le check...

 

Ce coup fût le tournant du match. Alors que les tapis avaient tendance à se stabiliser, Cantu prit rapidement l'ascendant, pour finalement l'emporter.

 

Après coup, Roger Hairabedian octroya une interview à un site confrère, qui fut rapidement censurée (car sur le site organisateur), dans laquelle, il se plaignait du règlement, de l'arbitre, de l'organisation, et dans laquelle, il promettait à qui voulait l'entendre qu'il ne participerait plus, et qu'il ferait une publicité négative tout autour de lui (et ça fait du monde...sans aucun rapport avec le tour de taille de Big Roger)...

 

Sans prendre réellement parti pour personne, et même si Cantu est réputé comme un joueur rapidement agacé et très procédurier, le coup de la troisième polémique n'est pas sans rappeler le coup de Guillaume Darcourt au FPS de Snowfest, et le fait qu'il émane d'un joueur live "expérimenté (un livetard) comme Roger Hairabedian me porte à croire que le geste de la main n'était pas totalement innocent... (tous les moyens sont bons pour tirer de l'info, hein)...

 

Certains diront que cela fait partie du jeu et d'autres non...  Mais bon... Dans tout cela, toujours aucun vainqueur pour l'Event 5, et on ne sait aujourd'hui pas quand il y en aura un.

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


29
SEP

Namur Deepstack Open XVI (1)

Joli succès participatif (par Julien Becquart)

Catégorie : Nos Casinos
Publié le : 29 septembre 2012 - 11:03

Pour sa seizième édition de l'année, notre traditionnel Namur Deepstack Open, qui se déroule en cette fin de semaine, a tout simplement enregistré son plus gros nombre d'inscriptions sur l'ensemble des deux premières journées.

 

Si jeudi le tournoi a enregistré un nombre plutôt habituel de 50 inscriptions (dont 5 Re-Entry), vendredi, celui-ci a littéralement explosé, avec 85 inscriptions enregistrées (dont 20 Re-Entry), pour un total de 135. Le précédent record participatif datait de la première édition, en janvier dernier, où 130 joueurs avaient participé au tournoi.

 

Au total, 28 joueurs se sont qualifiés pour le jour 2 du tournoi qui se déroulera ce dimanche 30 septembre à 16h00. 9 sont en provenance du jour 1A, et 19 du jour 1B.

 

Jeudi, Salvatore Allatta a survolé les débats et fini la journée avec 178.000 jetons. Un score qui lui permet d'occuper la place de chipleader sur l'ensemble des deux premières journées.

 

A l'heure actuelle, le Prize-Money ne m'a pas encore été communiqué, mais celui-ci devrait tourner aux alentours de 18.700€ (j'éditerai ce billet une fois celui-ci en ma possession).

 

Tirage au sort des tables et chipcount pour le jour 2 (dimanche 30/09/2012 à 16h00)

 

 

Prize Money

 

1) 5422€  2) 3365€  3) 2066€  4) 1495€  5) 1121€  6) 934€  7) 747€  8) 607€  9) 467€  10-12) 327€  13-15) 261€  16-18) 233€

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 1 commentaire pour cette news


29
SEP

WSOP Europe 2012 (16)

Pas de bracelet hier (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 29 septembre 2012 - 10:02

Il n'y a pas eu de bracelet distribué hier au Casino Croisette de Cannes. Les deux derniers événements en cours avant le Main Event, qui débute cet après-midi, étaient en effet prévus pour se terminer ce samedi.

 

Dans l'Event 5, le 10.450€ HLNE Mixed-Max, après deux tours de heads-up, il ne reste plus que 4 joueurs qui peuvent prétendre à remporter la précieuse breloque et les 258.047€ qui vont avec.

 

Actuellement, c'est toujours l'américain Brandon Cantu qui domine la tête du classement avec 1.067.500 jetons. Il sera opposé cet après-midi à Roger Hairabedian, décidément intenable lors de ces séries. Big Roger aura de quoi se défendre, puisqu'il occupe quant à lui la seconde place du classement avec 702.500 jetons.

 

Avec ce duel avant l'heure entre les deux plus gros tapis en course, gageons que le vainqueur de ce tête-à-tête aura un net avantage pour la finale.

 

Le vainqueur du match phare Cantu-Hairabedian sera opposé en finale au vainqueur de l'autre demi-finale, qui opposera cet après-midi, le très créatif américain Faraz Jaka (son pseudonyme "The Toilet" aurait été choisi en fonction de sa capacité à jouer les mains...merdiques) à un autre professionnel en provenance du pays de l'Oncle Sam, Jonathan Aguiar. Jaka partira avec 526.000 jetons et Aguiar avec à peine plus, soit 584.500 jetons.

 

Les deux éliminés de ces demi-finales repartiront avec 86.087€, le finaliste avec 159.459€ et le grand vainqueur, avec 258.047€. De beaux duels en perspective.

 

Du côté de l'Event 6, le PLO à 1650€ joué en 6-Max, la table finale a été atteinte, et il ne reste plus que 5 joueurs.

 

Andrew Lichtenberger, le jeune prodige américain mène actuellement la partie avec 256.000 jetons. Ses adversaires en finale seront Francisco Da Costa Santos (233.000 jetons), Aku Joentausta (202.000 jetons), Ana Marquez (176.000 jetons) et Patteri Kalenius (62.000 jetons).

 

Malheureusement, plus tôt dans la journée, notre compatriote Dries Goyens a été éliminé à deux places de la fatidique bulle. Le vainqueur de ce tournoi repartira avec la somme de 83.275€ (ainsi que le bracelet cela va de soi).

 

Cet après-midi débutera le jour 1A du Main Event de ces WSOP Europe 2012. Un tournoi à 10.450€, joué en NLHE. Il durera 6 jours.

 

Creditphoto @Poker52.fr


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


28
SEP

WSOP Europe 2012 (15)

Des news du PLO à 1650€ (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 28 septembre 2012 - 12:00

Hier débutait également le dernier Event avant le Main Event, à savoir l'Event 6 Pot Limit Omaha 6-Max à 1650€ l'inscription.

 

206 passionnés et professionnels se sont affrontés sur les tables du Barrière Casino Croisette de Cannes, et le moins que l'on puisse écrire, c'est que la journée a été particulièrement meurtrière, avec la bagatelle de 180 éliminations.

 

26 joueurs reviendront donc cet après-midi, pour tenter d'accrocher une des 21 places payées.

 

Parmi ceux-ci, notons les présences de David Benyamine (un grand spécialiste de la variante), Andrew Lichtenberger, Ana Marquez, Dan Smith, John Monnette, Mike Mc Donald, Fabien Perrot, Dan Shak, Daniel Negreanu, Andy Frankenberger ou encore Oleksii Kovalchuk.

 

Nous suivrons particulièrement de près le parcours du dernier belge en course, à savoir Dries Goyens, qui partira cependant des profondeurs du classement (25ème/26) pour tenter d'accrocher son second ITM des WSOPE 2012.

 

Le vainqueur du tournoi repartira avec le 6ème bracelet de la série, ainsi qu'avec 83.275€.

 

Creditphoto @poker52.fr

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb