Circus Poker v2.0


19
JUI

L'EPT fait peau neuve

Qualité l'emporte sur quantité (par Julien Becquart)

Catégorie : EPT
Publié le : 19 juillet 2012 - 22:55

Plusieurs rumeurs ont été officialisées aujourd'hui par un responsable de PokerStars sur le célèbre forum anglophone 2+2. Si on savait déjà que le calendrier global de l'EPT allait être amoindri, on a maintenant la confirmation que la prochaine saison de l'European Poker Tour va se concentrer sur seulement 8 étapes (au lieu de 13 pour la saison 8).

 

Objectif avoué, donner un cachet supplémentaire au célèbre circuit, privilégiant exclusivement la qualité sur la quantité (exactement l'inverse de ce que fait le World Poker Tour).

 

Il faut dire que PokerStars est relativement bien installé dans plusieurs pays d'Europe et possède dans la majorité d'entre-eux, des circuits labélisés (France Poker Series, Italian Poker Series, Estrellas Poker Series, PokerStars Hold'Em Challenge,...).

 

Donc 8 étapes. Les trois premières se joueront en 2012. On débutera par Barcelone la seconde quinzaine d'août, avec un Main Event à 5300€. Les joueurs auront ensuite un mois de break et reprendront à San Remo, du 3 au 11 octobre (toujours avec un ME à 5300€). Et enfin, pour conclure l'année, les joueurs se retrouveront à Prague, du 5 au 15 décembre (buy-in du Main Event inchangé).

 

Ensuite, après les fêtes de fin d'année, les joueurs prendront la direction du festival PCA aux Bahamas (du 6 au 15 janvier - Main Event à 10.000$). Puis retour en Europe, du 30 janvier au 9 février pour le traditionnel EPT de Deauville (5300€ pour le ME). Début mars (du 6 au 16), le circuit posera ses valises à Londres (là le ME se paie en Livres - 5250£). Berlin, terre de succès belge en 2012 (merci Davidi), reconduit également son bail du 24 avril au 4 mai (Re Main Event à 5300€). Et enfin, la saison se ponctuera par la traditionnelle grande finale de Monte Carlo, du 6 au 15 mai (là le ME est un peu plus cher... - 10.600€).

 

8 destinations triées sur le volet. Exit donc les "petites destinations", telles Loutraki, Tallinn, Copenhague, Campione, ou encore Madrid)... La seule réelle surprise est la disparition de Copenhague. Pas à cause des conditions de jeu (qui étaient selon certains joueurs "à chier"), mais à cause de son attrait historique. En effet, la capitale danoise était une des trois destinations depuis le début du circuit il y a 8 saisons, à avoir maintenu une étape chaque saison (comme Londres et Barcelone).

 

Mais ce n'est pas tout.

 

L'EPT améliore également ses structures. Le principal changement à signaler concerne les durées de niveaux pour les Main Events.

 

Jusqu'à présent, on jouait des niveaux de 60 minutes au jour 1 (8 niveaux), et de 75 minutes à partir du jour 2. Désormais, les 14 premiers levels seront de 75 minutes (jour 1 et 2) et de 90 minutes à partir du jour 3.

 

Une belle amélioration qui rencontrera certainement de nombreux avis favorables sur le circuit...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
JUI

Second titre belge aux MicroMillions

Une 2ème casquette noir-jaune-rouge (par Julien Becquart)

Catégorie : Poker Online
Publié le : 18 juillet 2012 - 15:10

Notre micro poker online a décidément le vent bien en poupe ces derniers jours.

 

Après la victoire de Fab10170 le week-end dernier, la nuit dernière, ce fût au tour de Lander "Llandie" Dejonghe d'inscrire son nom au palmarès d'une des 100 épreuves que compte la compétition des MicroMillions.

 

Terminant meilleur d'un field de 11.168 participants dans l'Event 51 (un 2,2$ +R NLHE Ante Up, 2xTurbo - ça ne s'invente pas), le belge ne prendra cependant pas la plus grosse part de la galette, puisqu'un un deal établi entre les 4 derniers participants en course, ne lui attribuera que le deuxième prix... (8.092,30$ tout de même).

 

Par contre, la victoire dans le tournoi, obtenue malgré le relâchement de pression inévitable suite au deal, lui permettra de se coiffer désormais d'une des casquettes des MicroMillions Champion's.

 

Notons par ailleurs, que deux autres de nos compatriotes ont réussi eux-aussi à rejoindre des tables finales en ce début de semaine. "quartje" termine 4ème de l'Event 38 pour un gain de 2.264,22$ (5,5$ freezout - 8985 joueurs) et "KingBustYou"  finit 6ème de l'Event 47 pour un gain de 2.331,66$ (1$ +R 3XTurbo - 12.554 joueurs).

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
JUI

Phil Hellmuth mis en vente...

...au profit de Charitybuzz (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 juillet 2012 - 11:55

On va finir par croire qu'il est comme le vin... Piquette et vinaigré les premières années de son existence médiatique, Phil Hellmuth se bonifie avec l'accumulation des années...

 

Mais trêve de mauvaise langue, depuis ses "folles années", il est vrai que Phil s'est bien assagi, et oeuvre pour la bonne cause, plus souvent qu'à son tour.

 

Le 31 juillet prochain, il remettra le couvert, ayant accepté d'être "mis en vente" aux enchères au profit d'une oeuvre de charité qui reversera directement le produit de la vente à une association destinée à rassembler plusieurs enfants Palestiniens et Israéliens le temps d'un match de football.

 

Le lot "Phil Hellmuth" comprend deux heures de cours de poker, un dîner et deux nuits à l'hôtel Aria de Las Vegas.

 

Les enchères sont déjà en route sur le site charitybuzz.com, et actuellement, le lot est estimé à 9750$... Autrement dit, un homme qui détient douze bracelets des WSOP, c'est plutôt hors de prix...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


18
JUI

Traque aux clandestins

Bruel hors de cause (par Julien Becquart)

Catégorie : Actu & fait divers
Publié le : 18 juillet 2012 - 09:22

En ce début de semaine, on a pu lire dans la presse spécialisée qu'une partie clandestine régulière à enjeux élevés avait été démantelée à Paris, et que son principal organisateur avait été interpellé une semaine plus tôt à son domicile.

 

Mis en examen pour « tenue d'une maison de jeux de hasard en bande organisée » et « association de malfaiteurs », Michaël B, gérant de sociétés, âgé de 41 ans, a été placé sous contrôle judiciaire. Dans son appartement, les enquêteurs du groupe spécialisé dans la lutte contre les jeux clandestins de la brigade de répression du banditisme (BRB) ont découvert des chèques d'un montant de 230000 €, provenant de joueurs.

 

Cette arrestation fait suite à deux précédentes du genre, opérées un mois plus tôt, et dont les sujets avaient été retrouvés en possession de grosses sommes en argent liquide, et plus inquiétant, de plusieurs armes à feu. Un des deux était d'ailleurs considéré comme "le banquier" de l'association, se portant garant du paiement des gains et du remboursement des dettes (Le Nicky Santoro du film Casino en somme).

 

Selon le journal Le Parisien, les organisateurs se faisaient entre 10.000 et 12.000€ par soirée, à raison de deux parties par semaine. De quoi s'assurer rapidement une bonne retraite...  à condition bien entendu de ne pas se faire prendre (parce que là, l'addition risque d'être autrement salée).

 

Sans doute "victime" d'une dénonciation interne par des perdants  (la partie aurait fait perdre à certains joueurs des sommes assez colossales allant de 500.000 à 700.000€), ce fait divers démontre si besoin en était, les risques encourus par les organisateurs illégaux.

 

Cette exclusivité du journal le parisien a rapidement fait le tour de la toile, car elle citait comme participant régulier à cette partie, le célèbre Patrick Bruel, qui à l'instar d'autres personnalités connues, aurait joué de très grosses sommes dans la partie.

 

N'ayant pas participé à cette partie depuis plusieurs mois, c'est principalement en qualité de témoin que le boss de Winamax a été entendu par la police judiciaire. Patrick Bruel ne devrait donc pas nous donner rendez-vous dans dix ans pour sa sortie de prison...

 

Une bonne chose au final... A moins qu'il ne se remette à chanter... (mais ça c'est une autre histoire )...

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news


17
JUI

Derniers bruits de couloirs Vegassiens

Réglement, polémique et religion (par Julien Becquart)

Catégorie : WSOP
Publié le : 17 juillet 2012 - 15:20

Allez... Comme Vegas va indéniablement nous manquer, même si au final on n'est pas loin de l'indigestion, un dernier post pour traiter de l'actualité Vegassienne 2012.

 

-Commençons par le début, et un point de règlement non négligeable, dont un joueur a fait les frais lors du jour 6 du Main Event. J'ignore si le règlement appliqué en Europe est le même, mais saviez-vous qu'à Vegas, lorsqu'un joueur se trouve en position de showdown à la river, il peut être exigé par le floor ou par un des joueurs de la table de voir ses cartes?

 

Exemple: Joueur A opère une mise à la rivière (le montant de la mise, on s'en fout). Joueur B décide de payer. Joueur A montre alors son jeu. Battu, joueur B décide de jeter ses cartes. Et bien à ce moment-là, n'importe quel joueur de la table, ou le floor peut exiger de voir la main du battu (sauf si les cartes du battu ont déjà rejoint le "muck").

 

Dans le cas vécu à Vegas, l'histoire fait déjà polémique, car à la base, ce ne sont ni les joueurs, ni les floors qui ont exigé de voir les cartes du joueur, mais bien le réalisateur ESPN. Suite aux protestations du joueur, le floor a alors exigé de voir les cartes (comment diable se fâcher avec ESPN... vous parlez d'un parti pris).

 

-L'autre polémique liée au règlement n'est pas sans rappeler le cas arrivé en début de table finale à Namur lors du PBT de l'an dernier. Il existe néanmoins une petite différence qui a sans doute complètement changé le cours de l'histoire.

 

Le coup oppose durant le jour 5 la française Gaëlle Baumann (bubble girl de la TF) à Andras Koroknai (2ème au chipcount de la TF). Depuis UTG, la française relance à 60.000. La parole arrive alors à Andras Koroknai en SB, qui envoie alors son tapis. La BB se couche et le hongrois rend alors ses cartes au croupier, n'ayant pas vu que la française était toujours dans le coup. Détail très important pour la suite, Gaëlle Baumann n'a pas encore pris sa décision.

 

Floor et directeur du tournoi sont donc appelés, et prennent la décision suivante: La main de Koroknai est foldée, et il doit s'acquitter du montant de la mise de Gaelle Baumann.

 

Dans la configuration du coup, le hongrois ne pouvait pas perdre plus que ce qu'il pouvait gagner, en l'occurrence 60.000 jetons. Par contre, si avant de se rendre compte de l'erreur, Gaelle Baumann avait annoncé "Call", la main aurait été muckée, et le tapis de Baumann payé... Et Andras Koroknai n'aurait probablement jamais fait partie des October Nine... Le manque de temps de réaction fût fatal à la française, qui allait certainement payer, puisqu'elle était en possession de deux rois (même si la valeur de la main était au final sans importance, puisque celle du hongrois aurait été muckée). Histoire à polémique, puisque Baumann sera éliminée en 10ème place par ... Koroknai.

 

La différence par rapport au coup en lien ci-dessus réside dans le fait qu'un autre joueur avait déjà payé le tapis du joueur aux cartes muckées quand la bévue fut constatée.

 

-Après le règlement, et les polémiques, une anecdote religieuse...

 

Un joueur qualifié pour le jour 5 qui se déroulait pour rappel ce samedi 14 juillet ne s'est pas présenté à la reprise pour motifs religieux... Appartenant un groupe de chrétiens orthodoxes, il lui était formellement interdit de pratiquer quoi que ce soit comme activité le samedi... Espérant voir son stack toujours en vie le dimanche, le joueur a pris cette décision suite à ses convictions. Malheureusement pour lui, ses piles de jetons furent mangées par les blinds avant qu'il ne soit dimanche... Il termine néanmoins à la 171ème place pour un gain de 44.655$.

 

Bizarre, vous avez dit bizarre???

 


Connectez-vous pour écrire un commentaire - Il y a 0 commentaire pour cette news



Le pourboire est libre et discrétionnaire

Site Internet par Xstudio.be | Backend par Produweb